Isolation Thermique sur Toiture

Pour choisir judicieusement un matériau destiné à améliorer l’isolation thermique d’une toiture,

il faut en premier lieu prendre en compte les deux chiffres suivants :

1. Sa conductivité thermique lambda. Ce chiffre permet de définir l’aptitude du matériau à retenir la chaleur. Plus il est bas, plus la capacité d’isolation du matériau est élevée. En effet, un matériau qui n’est pas conducteur de la chaleur l’empêche de fuir par la toiture. Ce coefficient s’exprime en W/m.K, car il exprime le nombre de watts qui passent à travers la surface du matériau.

2. Son coefficient de résistance thermique qui définit sa capacité à retenir le froid ou le chaud. La capacité d’isolation du matériau est d’autant plus élevée que le coefficient est important. Le coefficient habituel d’une toiture étant situé entre 4,5 et 8, il faut choisir un matériau ayant un coefficient au moins égal à 6 si le climat de la commune où se trouve la maison n’est pas trop froid. Si la commune se trouve dans une région où les températures sont basses, il convient de choisir un matériau ayant un coefficient plus élevé.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

D’autre part, le choix doit être fait en fonction du budget du ménage, de la configuration du toit des aménagements envisagés.

Un professionnel sera à même d’indiquer quel est le matériau qui conviendra le mieux compte tenu des projets de la famille et du climat local.

En outre, si l’isolation est destinée à être posée sur les faces extérieures du toit, le code de l’urbanisme exige que le propriétaire de la maison demande une autorisation à la mairie de la commune.

L’accord des Architectes des bâtiments de France est exigé dans certains cas. Par ailleurs, l’intervention d’un architecte est obligatoire.

Les matériaux pouvant être utilisés pour l’isolation d’une toiture par l’intérieur

Type de matériau

Caractéristiques

Laine de verre

Matériau fabriqué avec un mélange de sable et de verre recyclé.

Offre une bonne isolation phonique.

Laine de roche

Isolant fabriqué un extrait de roche volcanique

Laine de chanvre

Matériau fabriqué avec des tiges de chanvre

Laine de lin

Ce matériau est fabriqué avec des fibres extraites du lin et non utilisées par les usines textiles.

Ces fibres sont mélangées avec du polyester thermofusible ou des polymères de maïs.

Polystyrène extrudé

Matériau de synthèse relativement économique

Polyuréthane

Matériau constitué d’un moussage synthétique et d’une feuille d’aluminium placé sur chacune de ses faces

Tous ces matériaux offrent un bon niveau d’isolation thermique. Le liège expansé est l’un des matériaux les plus performants. En outre, il résiste au feu et à l’humilité et il procure une bonne isolation acoustique.

 

Ces matériaux sont constitués à partir des substances décrites ci-dessus.

Ces substances sont conditionnées pour qu’il soit possible de les insérer dans des panneaux isolants destinés à être fixés sur le toit.

 

Type de matériau

Prix au mètre carré selon l’épaisseur

Laine de verre

15 € pour une épaisseur de 24  cm

Laine de roche

22 € pour une épaisseur de 26 cm

Polyuréthane

50 € pour une épaisseur de 14 cm

Liège expansé

38 € pour une épaisseur de 10 cm

 

La capacité d’isolation du matériau dépend bien entendu de son épaisseur.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Toutefois, l’épaisseur doit être choisie en fonction de la configuration de la toiture.

Il est par ailleurs inutile de choisir un isolant trop épais pour une isolation par l’intérieur, car l’inconvénient résultant de l’espace sacrifié serait plus important que l’avantage procuré par l’économie d’énergie.

Enfin, le recours à un professionnel peut permettre de bénéficier d’une TVA réduite sur les matériaux et d’un crédit d’impôt sur le montant global des travaux.

Il faut toutefois que les travaux et les performances énergétiques répondent à certaines conditions.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux