Quelle isolation thermique choisir ?

Une personne qui fait l’acquisition d’une maison ou qui achète un terrain en vue de faire bâtir un pavillon neuf est amenée à se demander quel est le choix le plus judicieux pour l’isolation thermique de l’édifice.

Si l’on a acheté une maison, il faut prendre en compte en premier lieu le diagnostic énergétique remis par le vendeur lors de l’achat. En effet, ce diagnostic révèle l’efficacité de l’isolation thermique dont le bien bénéficie déjà.

Il est donc judicieux de le présenter à un spécialiste de l’isolation des édifices.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Après avoir pris connaissance du diagnostic, le professionnel examinera la maison en vue de mieux connaître les principales causes de gaspillages de chaleur et il pourra indiquer des solutions qui semblent les plus appropriées.

Ses recommandations prendront également en compte les températures constatées dans la localité en hiver et en été, l’éventuelle nécessité d’un renforcement de l’isolation phonique du bien, sa date d’achèvement ainsi que le coût de l’énergie que le propriétaire envisage d’utiliser pour le chauffage.

Il donnera également les indications qui permettront au propriétaire de calculer les économies qui résulteront des différents choix d’isolation possibles.

 

Pour évaluer la rentabilité des différents choix possibles, il faut comparer les économies annuelles que chacun d’eux permettra de réaliser et le coût de leur amortissement annuel (ou le montant des mensualités à payer chaque année si l’isolation est financée au moyen d’un emprunt). Le coût réel de chaque solution applicable doit être calculé en prenant en compte :

Le crédit d’impôt qui est accordé sous certaines conditions (il faut notamment que l’entreprise choisie fournisse les matériaux et qu’elle ait été certifiée en tant que garante de l’environnement) ;

Les aides financières qui peuvent être attribuées par la collectivité territoriale dont dépend la maison, par l’Agence nationale de l’habitat ou éventuellement par d’autres organismes.

L’Agence nationale de l’habitat aide les personnes dont les ressources sont modestes à améliorer les performances énergétiques de leur logement.

La possibilité de déduire le montant des travaux des futurs loyers imposables si le logement est destiné à être mis en location.

 

Si la maison est ancienne ou si elle a fait l’objet d’un mauvais diagnostic énergétique, la pose de matériaux isolants à l’extérieur des murs peut être nécessaire, surtout si le climat de la localité est très froid en hiver.

Dans ce cas, il faut prendre connaissance des arrêtés d’urbanisme applicables dans la commune pour savoir quels sont les matériaux et quels sont les revêtements qui peuvent être placés pour que la mairie ne s’oppose pas aux travaux.

Il faut faire la même démarche si l’on souhaite faire placer un bardage sur les matériaux. Enfin, un permis de construire doit être demandé si l’édifice a été reconnu en tant que monument historique.

Si la personne fait bâtir une maison neuve, le choix envisagé pour l’isolation extérieure des murs doit être indiqué dans la demande de permis de construire.

La mairie pourra exiger que le propriétaire modifie le choix qu’il envisageait pour le revêtement extérieur des matériaux ou pour le bardage si elle pense que ce choix n’est pas conforme aux règlements de la commune.

Par ailleurs, le coût de ce type d’isolation qui est supérieur à celui d’une pose des matériaux sur les faces intérieures des murs doit être pris en compte.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Il faut aussi veiller à ce que l’entrée du soleil dans la maison ne soit pas trop réduite par les matériaux isolants dont l’épaisseur s’ajoute à celle des murs.     

La pose d’un bardage permet de donner une allure originale à la maison si elle est autorisée par la mairie. Cependant, elle entraîne un coût supplémentaire et il faut vérifier si ce coût sera compensé par une valorisation de la maison.

 

Cette option qui est plus économique offre une liberté totale au propriétaire qui doit cependant tenir compte du fait que l’épaisseur des matériaux posés sur les murs réduit l’espace disponible dans chaque pièce.

Il faut également s’assurer du fait qu’elle offrira une isolation thermique suffisante pour que les dépenses de chauffage soient raisonnables.

En effet, elle ne permet pas d’éliminer les ponts thermiques qui sont l’une des principales causes de perte de chaleur notamment dans les maisons anciennes.

 

L’isolation de la toiture et des combles doit être réalisée avec autant de soin que celle des murs, car l’insuffisance de l’isolation du toit est responsable d’un bon tiers des fuites de chaleur. Il est donc capital de choisir un matériau isolant adapté pour le toit.   

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux