Type de matériau

Prix pour une épaisseur de 10cm

Béton cellulaire

35  € par m2

Panneaux isolants sous vide

50 € par m2

Polyuréthane

17  € par m2

Polystyrène

17 € par m2

Laine de coton

22 € par m2

Fibre de bois

17 € par m2

Chanvre

17 € par m2

Lin

17 € par m2

Verre cellulaire

35  € par m2

Laine de roche

7  € par m2

Laine de verre

10 € par m2

Le plus souvent, il faut prévoir une dépense minimale de 8000 € et la facture peut attendre 20 000 € s’il faut isoler une surface importante.

 

Compte tenu du coût d’une telle opération, il est tout à fait capital de la préparer avec soin.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Il faut en premier lieu se mettre en rapport avec la mairie de la commune où se trouve la maison pour savoir dans quelles conditions l’autorisation de travaux exigés par le code de l’urbanisme pourra être obtenue.

En effet, si la municipalité tient à ce que la maison de la construction ou la rénovation est envisagée ait un aspect qui s’harmonise avec celui des maisons voisines, les arrêtés municipaux peuvent restreindre la liberté de choix des matériaux d’isolation extérieure.

La seconde étape qui est essentielle consiste à demander l’avis d’une personne ayant des compétences pointues dans le domaine de l’isolation des pavillons individuels.

Cette personne commencera par évaluer les problèmes résultant de la présence de nombreux ponts thermiques ainsi que les autres causes de perte de chaleur.

Ensuite, elle prendra note des spécificités du climat local. Ces analyses lui permettront de dire si une isolation par mise en place de panneaux isolants sur les murs extérieurs de la maison sera réellement rentable.

D’autre part, elle examinera les règlements municipaux et elle pourra dire quelles sont les économies qui peuvent être espérées de chacun des matériaux autorisés.

 

Si les travaux sont réalisés par une entreprise ayant obtenu la certification “reconnue garante de l’environnement” et si le niveau de performance exigée par les textes applicables est atteint, le contribuable a droit à un crédit d’impôt égal à 15 % des dépenses engagées.

Le crédit impôt est toutefois calculé en fonction d’unplafond fixé à 8000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple.

D’autre part, si le bâtiment a été achevé avant 1990, le propriétaire peut bénéficier d’un éco-prêt gratuit dont le montant peut atteindre 30 000 €.

Enfin, si le propriétaire n’a que des ressources modestes, des aides financières peuvent être accordées par l’Agence nationale de l’habitat.

Par ailleurs des aides peuvent être accordées par les collectivités locales.

Le montant de la prime est calculé en fonction des performances qui peuvent être attendues de l’isolation.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Le propriétaire a par conséquent intérêt à se renseigner auprès des autorités du département pour connaître les aides dont il peut bénéficier compte tenu de sa situation.

 

Pour que l’opération soit aussi avantageuse que possible, il faut contacter les entreprises se trouvant dans le département où se trouve la maison et ayant obtenu la certification “RGE” ainsi qu’un label certifiant la qualité de leur travail.

Il faut adresser à chacune de ces sociétés  une demande de devis en précisant les critères auxquels il faudra répondre compte tenu du diagnostic du professionnel de l’isolation ainsi que des conditions exigées pour l’octroi des aides et pour le crédit d’impôt.

Après avoir reçu les devis, il faut les comparer avec minutie.

Il peut être judicieux de contacter le service des impôts ainsi que l’organisme chargé d’octroyer une aide pour vérifier si les travaux proposés répondent à toutes les conditions prévues.

Enfin, il faut choisir l’entreprise dont l’offre est la plus satisfaisante.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation thermique