Qu'est-ce que l'isolation thermique par l'extérieur ?

Il s’agit d’un procédé qui consiste à remédier aux déperditions de chaleur d’une maison en appliquant des panneaux constitués de matériaux isolants sur les faces extérieures des façades et des pignons de l’édifice.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Ce procédé peut être rentable si les murs extérieurs de la maison n’empêchent pas suffisamment le froid de pénétrer et s’ils ont de nombreux ponts thermiques qui sont des endroits par lesquels les fuites de chaleur sont les plus importantes.

De plus, contrairement à une isolation effectuée par l’intérieur, il a l’avantage de ne pas réduire la superficie disponible des pièces de la maison.

Cependant, il risque de réduire la luminosité de ses pièces, car les panneaux isolants  peuvent entamer la pénétration de la lumière du jour. Cet élément doit être pris en compte pour l’évaluation de l’opportunité du projet.

 

Bien qu’étant plus coûteuse qu’une isolation par l’intérieur, une isolation thermique par l’extérieur peut être rentable notamment si la maison se trouve dans une localité où le climat est froid ou si son propriétaire peut bénéficier d’une aide financière.

Il faut par conséquent commencer par contacter la mairie de la commune où la maison a été construite pour savoir dans quelles conditions l’autorisation de travaux imposée par le code de l’urbanisme peut être accordée.

Cette formalité doit être remplie, car la mise en place des panneaux va modifier l’allure extérieure de la maison et il faut que cette modification soit conforme aux règlements d’urbanisme de la commune.

Or, ces règlements peuvent prévoir des restrictions ayant notamment pour but de préserver l’harmonie architecturale d’un quartier ou d’une rue.

Après avoir recensé les matériaux dont la pose est autorisée ainsi que leurs caractéristiques, il faut contacter les autorités du département pour connaître les aides financières qui pourraient être attribuées.

Cette démarche permet notamment d’être informé au sujet des conditions que doivent remplir les matériaux choisis ainsi que les techniques de mise en place pour que les aides puissent être versées au propriétaire.

La démarche suivante consiste à consulter une personne spécialisée dans les techniques d’isolation des pavillons individuels. Cette personne devra commencer par examiner la maison pour évaluer les insuffisances de conservation de chaleur.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Ses investigations vont consister notamment à localiser les ponts thermiques et à évaluer les pertes de chaleur qui résultent de la présence de ces ponts et du manque d’étanchéité des murs.

Ensuite, il faudra lui présenter les arrêtés municipaux ainsi que les conditions prévues pour l’octroi des aides financières.

En prenant connaissance de ces éléments, la personne pourra indiquer quels sont les matériaux qui répondent aux conditions exigées et qui pourront procurer les économies de frais de chauffage les plus élevées.

Toutes ces démarches ont pour but d’identifier le matériau ainsi que les techniques dont le choix sera le plus judicieux.

 

Si les travaux effectués sont conformes aux exigences techniques prévues par le code général des impôts, un crédit d’impôt égal à 15 % des dépenses engagées est accordé  dans la limite d’un plafond établi à 8000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple.

D’autre part, des aides financières peuvent être accordées par les collectivités locales et par l’Agence nationale de l’habitat. Enfin, si la maison a été achevée avant 1990, le propriétaire peut bénéficier d’un éco-prêt gratuit d’un montant maximal de 30 000 €.

 

Il faut commencer par éliminer tous les entrepreneurs qui n’ont pas obtenu la certification “reconnue garant de l’environnement”, car le crédit d’impôt n’est accordé que si l’entrepreneur a obtenu cette certification.

D’autre part, il est préférable de ne sélectionner que les entreprises dont le sérieux a été certifié par un label.

Il faut ensuite faire parvenir une demande de devis à toutes les sociétés retenues. Chaque demande doit préciser les conditions techniques auxquelles l’entrepreneur devra répondre notamment pour que le crédit d’impôt et les aides financières puissent être accordés.

Il convient par ailleurs de vérifier les autres conditions de chaque entreprise notamment les délais qu’elle s’engage à observer. Si elle recourt à des sous-traitants, il convient de s’assurer de leur fiabilité.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux