Quand utiliser un isolant thermique mince ?

Il s’agit de produits constitués d’une ou de plusieurs couches de feuilles d’aluminium ou de films plastiques confectionnés avec de l’aluminium ainsi que de couches de mousse de matériaux isolants.

La mousse peut être constituée avec des matériaux d’origine végétale ou animale ou avec des matériaux de synthèse.

Le niveau d’isolation thermique obtenue dépend du nombre de couches superposées et des matériaux utilisés pour la composition. Leur parement extérieur a pour effet de réfléchir le rayonnement thermique grâce à sa surface brillante.

Toutefois, cette capacité risque de s’atténuer au fil des années.

 

La résistance thermique d’un isolant mince varie le plus souvent entre 0,1 et 1 m2K/W s’il n’est pas combiné avec des couches d’air. Une couche d’air immobile se trouvant de chaque côté du matériau peut porter la résistance thermique entre 0,5 et 2 m2K/W.

Cette résistance est calculée en tenant compte du comportement des matériaux vis-à-vis des phénomènes de convection, de rayonnement et de conduction.

Il résulte qu’il n’est pas possible d’obtenir une isolation thermique suffisante en utilisant ces matériaux seuls. Leur performance n’est pas suffisante pour donner droit au crédit d’impôt prévu pour les travaux d’isolation d’une maison se trouvant en France métropolitaine, car les textes applicables exigent une résistance thermique comprise entre 3 et 7 m2K/W.

Toutefois, la performance d’un isolant mince équivaut souvent à celle d’un matériau classique ayant une épaisseur trois fois supérieure. 

 

Cette isolation est limitée si le matériau est utilisé seul.

En conséquence, si le logement est situé près d’un aéroport ou d’une chaussée à grande circulation, il faut choisir un autre matériau ou combiner le matériau mince avec un isolant fibreux et demander conseil à une personne qualifiée pour que le résultat soit correct.   

 

Un matériau isolant mince peut procurer un supplément d’isolation destiné à combler les éventuelles insuffisances d’une isolation ayant été préalablement mise en place et dont le remplacement intégral ne semble pas justifié.

Ainsi, si les murs extérieurs d’une maison sont déjà recouverts d’un matériau isolant sur leurs faces extérieures et si le propriétaire souhaite renforcer l’isolation sans trop réduire la surface des pièces du pavillon, il peut placer des isolants minces sur ses murs pour obtenir un meilleur résultat.

Ces isolants peuvent par ailleurs être utilisés comme écrans sous toiture, mais dans ce cas il faut mettre en place une ventilation en sous-face.

Par ailleurs, si aucune isolation thermique n’a été réalisée pour la maison, il convient de demander l’avis d’un technicien qualifié pour savoir si l’application d’un isolant mince sur les faces intérieures des murs pourrait permettre de se contenter d’un matériau plus économique sur les faces extérieures.

Si cette solution semble intéressante, il faut se renseigner auprès de l’administration fiscale pour savoir dans quelle mesure le crédit d’impôt pourra être accordé.

Si c’est le cas, il faut savoir que ce sont des matériaux assez économiques, car leurs prix varient en général entre 7 et 8 euros par mètre carré. 

De plus, sa mise en place est simple. Toutefois, il faut choisir un matériau ayant une forte perméabilité à la vapeur d’eau, car une condensation provoquerait des risques importants de dégradation.

Par ailleurs, il faut vérifier si le matériau réfléchissant mis en vente est préservé contre les risques d’incendie. Si ce n’est pas le cas, une protection contre le feu doit être mise en place.

 

Il faut lire attentivement la notice et les indications figurant dans les avis techniques.

Il est nécessaire notamment de faire en sorte que les lames d’air ne reçoivent aucune ventilation et qu’elles ne communiquent pas avec l’extérieur pour que l’isolation procure tous les résultats attendus.

En conséquence, si le propriétaire n’est pas lui-même un bricoleur chevronné, il peut avoir intérêt à confier la pose de l’isolant mince à un artisan.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux