Pourquoi et combien coûte l'isolation d'un mur ?

Cette solution a pour inconvénient de réduire l’espace disponible à l’intérieur de chaque pièce et de priver le propriétaire du bénéfice de la suppression des ponts thermiques.

Il peut en résulter un gaspillage d’énergie important si la maison est ancienne ou si elle se trouve dans une zone géographique où il fait froid.

Toutefois, elle a aussi l’avantage de ne pas modifier l’aspect extérieur de la maison, ce qui permet de réaliser les travaux en toute liberté sans devoir se soucier des règlements de la commune.

D’autre part, elle est plus économique que la mise en place d’une isolation à l’extérieur, notamment car elle peut être faite par le maître des lieux s’il a des talents de bricoleur.

Même si elle est confiée à un professionnel, la facture sera plus basse que celle d’une isolation extérieure, car l’installation d’un échafaudage ne sera pas nécessaire.

Elle peut convenir notamment pour l’isolation thermique d’une maison récente.

Pour une isolation à l’intérieur, il est possible de choisir entre les types de matériaux suivants :

Type de matériau

Avantages et inconvénients

Matériaux synthétiques

tels que le polystyrène ou

le polyuréthane

Bonne isolation

Respect de l’environnement peu satisfaisant

Isolant naturel tel que le liège

Bonne isolation

Absence de dégradation de l’environnement

Isolant minéral

Matériaux économiques et performants

Durée de vie plus réduite

Le principal avantage de cette solution est de permettre la suppression des ponts thermiques qui peuvent par exemple être constitués par la jonction de deux murs et qui sont caractérisés par une résistance thermique réduite.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Ceci peut entraîner une forte hausse de la consommation d’énergie, car les ponts thermiques sont responsables d’une proportion importante des pertes de chaleur.

D’autre part, le choix d’une isolation par l’extérieur permet de préserver l’inertie des murs et la surface des pièces habitables.

Elle peut notamment être faite lors de la rénovation d’une maison ancienne.

Toutefois, elle est coûteuse si d’autres travaux ne sont pas effectués en même temps.

En outre, une autorisation de travaux doit être demandée à la mairie si l’aspect extérieur de la maison est modifié par la mise en place des panneaux isolants.

Il en résulte que le propriétaire de la maison ne pourra choisir que les matériaux et les couleurs autorisés par les règlements municipaux.

Par ailleurs, il est essentiel de faire en sorte que la clarté de la maison ne soit pas réduite par les panneaux isolants. En effet, si une pièce est assombrie ceci peut entraîner une hausse des dépenses d’éclairage et une baisse de la valeur vénale de la maison.

 

L’épaisseur du matériau isolant doit être choisie en fonction de la nature du matériau, de l’espace disponible dans chaque pièce si les panneaux sont fixés à l’intérieur de la maison et du niveau nécessaire pour obtenir une isolation satisfaisante.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

En effet, pour obtenir une résistance thermique de 5 m2/kW, un isolant en laine de verre doit avoir une épaisseur moyenne de 18 centimètres. Si l’isolant choisi est en liège, son épaisseur moyenne doit atteindre 22 cm.

Pour un isolant en polyuréthane, une épaisseur de 12 cm  est suffisante pour le respect du niveau indiqué ci-dessus.

 

Si le propriétaire de la maison choisit une isolation extérieure et si la mairie de la commune lui a donné l’autorisation de travaux, il doit prévoir une dépense approximative de 100 € par mètre carré de surface à isoler.

S’il décide de faire une isolation intérieure et s’il effectue lui-même des travaux, il doit prévoir pour le matériau les prix suivants :

Nature du matériau Prix à prévoir par m2

Laine de roche

8 €

Polyuréthane

10 €

Liège expensé

40 €

Polystyrène Extrudé

18 €

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux