Quels matériaux utiliser pour l'isolation thermique des murs ?

Tout matériau choisi doit en premier lieu avoir fait l’objet d’une certification délivrée par l’Association pour la certification des matériaux isolants (qui est un organisme indépendant) et d’une déclaration sanitaire et environnementale par son fabricant.

D’autre part, il est essentiel de se faire aider par un professionnel, car le choix du matériau doit être décidé en tenant compte du climat local, de la fréquence des précipitations et de la nécessité d’une isolation phonique renforcée si l’environnement est relativement bruyant.

Il faut également prendre en compte la capacité de chaque matériau à résister au feu et à l’humidité. 

Le spécialiste peut par ailleurs donner des indications concernant les économies que chaque type de matériau peut permettre de réaliser

Les matériaux qui sont privilégiés pour l’isolation extérieure des murs sont la laine de roche, la laine de verre, le polyuréthane et le polystyrène extrudé.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Tous ces matériaux offrent un bon niveau d’isolation, mais les matériaux minéraux respectent mieux l’environnement que les matériaux synthétiques tels que le polyuréthane.

D’autre part, si la maison bénéficie déjà d’une isolation par l’intérieur, il est possible d’appliquer un enduit isolant sur le mur extérieur. Toutefois, cet enduit isole moins bien que les autres matériaux.

La fibre de bois peut également être utilisée pour isoler une maison par l’extérieur.

Elle permet en plus d’améliorer l’isolation phonique.

 

Comme c’est le cas des matériaux prévus pour une isolation par l’extérieur, ils doivent avoir été certifiés par l’ACERMI pour que l’on puisse avoir une garantie concernant leur performance.

Les catégories de matériaux disponibles pour une isolation par l’intérieur sont les suivantes :

1/ Les matériaux minéraux (il s’agit notamment du verre cellulaire, de l’argile expansée et de la laine de verre ou de roche). Ces matériaux sont économiques et ils offrent un bon niveau de performance.

2/ Les matériaux totalement naturels tels que la paille, la laine de coton, les fibres de lin ou de bois ou le liège expansé. Tous ces matériaux respectent parfaitement l’environnement et ils offrent une bonne isolation thermique sauf les fibres de lin dont la performance est inférieure.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

3/ Les plaques de matériaux synthétiques qui garantissent une très bonne isolation, mais qui sont moins bons pour l’environnement. D’autre part, le polystyrène expansé doit être évité si la maison a besoin d’une isolation phonique renforcée.

4/ Les nouveaux produits tels que les peintures isolantes ou les aérogels. Ces produits semblent offrir des performances prometteuses, mais ils sont très coûteux.

Avant de demander l’avis du professionnel, celui qui prévoit de choisir une isolation des murs par l’extérieur doit se renseigner auprès de sa mairie pour savoir quels sont les matériaux autorisés par les règlements municipaux.

Tout matériau non autorisé doit être rejeté, car le propriétaire s’expose un refus d’autorisation de travaux s’il choisit un matériau interdit.

D’autre part, il faut éliminer tout matériau inadapté au contexte local.

Ainsi, si la maison se trouve au bord d’une avenue ou d’une ligne de chemin de fer à grand trafic, il faut éliminer les matériaux qui ne procurent pas une isolation phonique en plus de l’isolation thermique.

D’autre part, si le pavillon est situé dans une région où il peut souvent, il est préférable d’éviter les matériaux sensibles à l’humidité.   

Il faut également choisir judicieusement le mode d’isolation. En effet, les méthodes d’isolation par l’intérieur et par l’extérieur ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Ainsi, une isolation par l’extérieur permet d’éliminer les ponts thermiques, ce qui n’est pas le cas d’une isolation par l’intérieur.

Il faut par conséquent vérifier si cette possibilité de suppression des ponts thermiques permet de rentabiliser la différence de coût entre l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur.

D’autre part, une isolation par l’intérieur entame la surface habitable de la maison.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation thermique