Comment poser une isolation par l'extérieur pendant une rénovation?

Une personne qui pense qu’elle peut réaliser une bonne affaire en rachetant une maison ancienne à rénover doit tenir compte  du budget à prévoir pour les travaux et notamment pour la pose d’une isolation thermique par l’extérieur.

En effet, le chauffage d’une maison ancienne mal isolée est toujours coûteux à cause des déperditions de chaleur qui résultent du manque d’étanchéité des murs et des nombreux ponts thermiques.

 

La pose de panneaux isolants sur les faces extérieures des façades et des pignons de la maison transforme l’aspect extérieur de cet édifice.

Il en résulte que la maison a une allure plus moderne, mais il faut d’abord se renseigner pour savoir dans quelle mesure les règlements municipaux autorisent la pose de matériaux isolants à l’extérieur d’une maison.

Ces règlements peuvent notamment restreindre les possibilités de choix si l’équipe municipale tient à ce que les maisons qui se trouvent dans une rue forment un ensemble relativement homogène.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Après avoir obtenu l’autorisation de travaux et éventuellement le permis de construire (en effet, ce permis doit être obtenu si la maison est considérée comme un monument historique), il faut demander à un spécialiste de l’isolation thermique des maisons de faire un examen approfondi des murs.

Grâce à sa compétence technique, ce spécialiste pourra identifier des principales causes des déperditions de chaleur et indiquer quelles sont les solutions qui semblent avoir le meilleur rendement potentiel compte tenu de ce qui a été autorisé par la mairie.

Son intervention est importante, car elle permet au propriétaire de savoir quelle est la solution que lui permettra de tirer le meilleur parti de son budget et de ses capacités d’emprunt.

Ensuite, il faut rechercher un entrepreneur ayant obtenu le label “reconnu garant de l’environnement” et capable de faire l’ensemble de la rénovation moyennant un prix avantageux.

Le label “RGE” est exigé pour l’octroi du crédit d’impôt. Il est par ailleurs raisonnable de choisir un entrepreneur ayant obtenu également un label qui certifie la qualité de ses prestations.

 

L’entreprise à laquelle le propriétaire envisage de confier les travaux commence par examiner la maison en vue d’apprécier l’opportunité des travaux envisagés.

L’entrepreneur peut notamment donner un avis qui complète utilement le diagnostic effectué par le professionnel de l’isolation des pavillons.

Après l’accord du propriétaire, il procède au ravalement des murs avant de poser les matériaux isolants qui sont ensuite recouverts d’un bardage ou d’un enduit. Si les règlements municipaux le permettent, il est possible de fixer un enduit mince sur les panneaux isolants.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Cet enduit est appliqué en trois couches après la mise en place d’une armature en fibre de verre. Il peut être appliqué notamment sur un isolant  en fibres de bois, en polystyrène expansé ou en laine de roche.

Si le mur est ancien, la fixation peut aussi se faire sur des profilés horizontaux et verticaux qui sont fixés mécaniquement sur le support.

Il est aussi possible d’appliquer une vêture constituée du matériau isolant et d’un revêtement de protection. Cette méthode a l’avantage de permettre la réalisation de la pose en une seule étape.

Le second type de procédé consiste à faire un bardage qui est constitué par un parement extérieur fixé sur une structure en métal ou en bois. L’isolant thermique est fixé entre la surface du mur et la structure.

En fonction des goûts du propriétaire et des revêtements autorisés par la mairie, il est possible de faire un parement en forme de plaques, d’écailles, de frises ou de clins horizontaux. 

Après la fin des travaux, les ponts thermiques sont supprimés au moins en grande partie et l’étanchéité des murs de la maison aux intempéries est garantie.

De plus, la maison est protégée contre les chocs thermiques et contre les dégâts pouvant être causés par les pluies, ce qui accroît sa pérennité.

 

Il faut prévoir un prix moyen de 100 € par mètre carré pour les matériaux et pour la main-d’œuvre.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation thermique