Comment calculer l'isolation thermique dont on a besoin ?

L’isolation thermique d’une maison étant toujours un investissement important, il est indispensable de faire des calculs précis pour savoir quel est le procédé qui procurera la meilleure rentabilité.

Si le propriétaire de la maison ne possède pas lui-même une compétence pointue dans le domaine de l’isolation des bâtiments, il a intérêt à demander l’avis d’une personne compétente en la matière.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

En effet, un professionnel de l’isolation pourra commencer par examiner les principales causes de déperdition d’énergie de la maison, ce qui permettra d’avoir une première idée au sujet de ce qu’il convient de faire.

Ensuite, il prendra en compte le climat du lieu où la maison se trouve pour évaluer la résistance thermique que l’isolation devra avoir.

En outre, il pourra indiquer si une isolation par l’intérieur peut convenir pour réduire suffisamment les pertes de chaleur de la maison ou si une isolation par l’extérieur est nécessaire.

Enfin, il pourra donner au propriétaire les indications qui permettront à celui-ci de faire les calculs qui l’aideront à faire un choix optimal.

 

Le coût total d’une isolation thermique dépend du coût des matériaux choisis et de la main-d’œuvre si le propriétaire fait appel à un artisan.

En ce qui les concerne le prix des matériaux, il faut calculer le budget en tenant compte du fait que pour une épaisseur de 10 cm,

Les prix moyens des matériaux les plus couramment utilisés sont les suivants :

Matériau Prix  par m2

Laine de verre

10 €

Panneaux isolants sous vide

50 €

Laine de roche

7 €

Polyuréthane ou polystyrène

17 €

Verre cellulaire

35 €

Laine de coton

22 €

Chanvre, fibre de bois ou lin

17 €

Il est donc capital de demander au professionnel de l’isolation quel est le matériau dont le rendement potentiel sera le meilleur et s’il serait possible et judicieux de mettre des matériaux isolants ayant une épaisseur modeste à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur des murs.   

En ce qui concerne la main-d’œuvre, elle est nettement plus coûteuse si l’on choisit de faire une isolation sur les faces extérieures des murs de la maison.

Il est possible de donner davantage de caractères à la maison en faisant poser un bardage, mais cela alourdit la facture.

Or, il faut prévoir un budget d’une centaine d’euros par mètre carré pour la pose d’une isolation extérieure sans bardage.

En ce qui concerne la pose de matériaux sur les faces intérieures des murs, le prix de la main-d’œuvre peut atteindre 5000 ou 6000 €.

Enfin, il faut prévoir un prix moyen par m2 pouvant atteindre 50 € pour l’isolation de l’intérieur du toit et une fourchette de prix allant de 30 à 40 € par m2 pour l’isolation du sol.

 

La rentabilité financière de l’isolation d’un pavillon dépend du coût global des travaux et des matériaux ainsi que de l’énergie utilisée pour le chauffage.

Economisez 35% sur votre isolation thermique

Ainsi, si l’on prend en compte le fait que 30 % des pertes d’énergie résultent de la mauvaise isolation d’un toit, l’isolation peut être rentabilisée en moins de sept ans si la pose du matériau a coûté 50 € par m2 et si la maison est chauffée avec du mazout dont le coût est de 1 € par litre.

Le spécialiste de l’isolation des bâtiments pourra aider le propriétaire à faire ses calculs en prenant en compte le coût de l’énergie utilisée pour le chauffage.

 

Le calcul de la rentabilité des travaux d’isolation doit intégrer la réduction d’impôt consentie en faveur de tout contribuable domicilié en France qui fait faire des travaux pour diminuer la consommation d’énergie de sa résidence principale.

D’autre part, il convient de prendre en compte les aides financières qui peuvent être versées par l’Agence nationale de l’habitat et par d’autres organismes.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation thermique