Chaudière gaz solaire : Quel prix ? Comment payer moins cher la chaudière ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz solaire : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

La chaudière à gaz solaire est excellente pour faire de réelles économies sur la facture énergétique.

 

La principale caractéristique technique d’une chaudière à gaz solaire

Il s’agit d’une catégorie de chaudière hybride qui fonctionne avec du gaz et de l’électricité produite par un panneau photovoltaïque fixé sur le toit de la maison.

Il est possible de choisir un système utilisant exclusivement du gaz pour le chauffage et réservant l’énergie solaire à la production d’eau chaude ou un système majoritairement alimenté par l’énergie solaire.

 

Le budget à prévoir pour la fourniture et la pose d’une chaudière à gaz solaire

Technologie choisie

Prix approximatif

Chauffage assuré uniquement par le gaz et production d’eau chaude assurée par la combinaison de gaz et d’énergie solaire

Entre 5 000 € et 7 000 €

Système utilisant principalement l’énergie solaire, le gaz servant d’appoint

20 000 € au maximum

 

En ce qui concerne la pose du panneau solaire et de la chaudière, il faut prévoir les budgets suivants :

Appareil installé

Prix de la pose

Chaudière à gaz hybride

De 500 € à 1500 €

Panneau solaire

De 4 000 € à 10 000 €

Economisez jusqu’à 35%

 

Comment choisir astucieusement une chaudière hybride à gaz et solaire

Le choix de ce type de chaudière constitue un lourd investissement, surtout si l’on choisit une chaudière principalement alimentée par l’énergie solaire.

Il est donc conseillé de demander l’avis d’un spécialiste qui fera des calculs grâce auxquels on pourra comparer les coûts respectifs d’utilisation de chacun des modèles de chaudière qui semblent adaptés à la maison.

Ces calculs doivent être effectués en tenant compte des frais de fourniture et de pose de la chaudière ainsi que de ceux qui concernent le panneau photovoltaïque.

D’autre part, il faut tenir compte des frais d’entretien annuel de l’installation choisie et des économies qui seront faites au niveau des consommations de gaz et d’électricité.

Une fois les calculs terminés, il sera possible de choisir la solution qui permettra de faire le plus d’économies.

Il convient toutefois de préciser qu’il semble qu’une installation de fourniture d’énergie solaire pourrait être rentable pour une grande maison ayant une consommation d’électricité importante, mais qu’il n’est pas certain que ce soit le cas pour un petit pavillon.

 

Comment choisir l’entrepreneur qui fournira et qui installera la chaudière

En ayant recours à un professionnel reconnu en tant que garant de l’environnement, on bénéficie d’un solide gage de fiabilité.

En effet, cette connaissance qui est attribuée par les autorités atteste que le professionnel a toutes les compétences techniques exigées pour faire des travaux réduisant la consommation d’énergie d’un logement.

Afin de faciliter la tâche des particuliers qui souhaitent pouvoir comparer les devis de plusieurs professionnels répondant à ce critère, nous avons créé un site Internet avec lequel ils peuvent faire cette démarche en ne faisant qu’une seule demande de devis.

La demande est transmise instantanément à plusieurs professionnels.

Chacun d’eux fait une offre s’il peut donner suite à la demande.

Le particulier peut par conséquent examiner chaque offre à tête reposée et choisir l’entrepreneur qui lui convient le mieux.

Des économies importantes peut être réalisée en choisissant le modèle de chaudière hybride dont le coût d’utilisation annuelle sera le plus bas et en sélectionnant l’installateur dont la prestation permet de profiter du meilleur rapport qualité-prix.

 

Les solutions à connaître pour le financement

Si l’édification du pavillon a été achevée au plus tard le 31 décembre 1989, la fourniture et l’installation de la chaudière hybride à gaz solaire peuvent être financées par un éco-prêt à taux zéro.

Le montant maximal de ce type de crédit est de 30 000 € et la durée de remboursement peut atteindre 15 ans.

Cette solution est avantageuse, même si les taux d’intérêt sont bas.

Si le crédit sert uniquement à financer l’installation d’une chaudière neuve, cette chaudière doit permettre à la consommation d’énergie de la maison d’être inférieure aux normes indiquées ci-dessous :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de consommation après la mise en place de la chaudière neuve

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

Si cette condition n’est pas respectée, il faut que l’éco-prêt à taux zéro serve à financer d’autres travaux accroissant la performance énergétique de la maison.

D’autre part, si le propriétaire du pavillon n’a pas des revenus très élevés, il peut demander à l’Agence nationale de l’habitat de subventionner partiellement le changement de sa chaudière.