Chaudière gaz économique : Laquelle choisir pour sa maison ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz économique : Laquelle choisir ?

La chaudière à gaz peut s’avérer très économique.

 

Les critères de choix d’une chaudière à gaz économique

Une chaudière à gaz économique doit être capable d’offrir un confort optimal aux occupants d’un logement tout en occasionnant une dépense annuelle aussi basse que possible.

La dépense annuelle est égale au total constitué de l’amortissement de la chaudière, des factures de gaz et des frais d’entretien.

Pour atteindre cet objectif, il faut en premier lieu calculer la puissance nécessaire pour chauffer efficacement toutes les pièces du logement et pour produire la quantité d’eau chaude sanitaire dont les occupants du logement ont besoin.

Le calcul de cette puissance évite d’acheter une chaudière trop coûteuse dont la famille ne profiterait pas pleinement.

Il est effectué en calculant en premier lieu la capacité nécessaire pour chauffer la maison.

Ce calcul est simple, car il consiste à multiplier le volume total des pièces par la différence entre les températures les plus basses de la commune et celle qui correspond au confort des occupants du pavillon.

Le résultat obtenu est ensuite multiplié par un coefficient de consommation d’énergie qui dépend de l’efficacité de l’isolation thermique du pavillon.

Economisez jusqu’à 35%

 

Les coefficients à appliquer sont les suivants :

Qualité de l’isolation thermique de la maison

Coefficient

Faible

2

Moyenne

1,6

Forte

1,5

Il faut enfin multiplier le produit des trois facteurs mentionnés ci-dessus par 1,1 et par 1,2.

Enfin, on ajoute la puissance indispensable pour la production d’eau chaude sanitaire.

Elle dépend du nombre d’occupants de la maison.

Nombre de personnes occupant le logement

Puissance nécessaire pour la production d’eau chaude

1 ou 2 personnes

23 kW

3 ou 4 personnes

28 kW

Au moins 5 personnes

33 kW

L’étape suivante consiste à sélectionner les modèles de chaudière ayant la puissance exigée et à comparer leurs prix de vente, leur consommation et leurs frais d’entretien.

Il faut aussi tenir compte des réductions de consommation qui résulteraient d’un renforcement de l’isolation de la maison ou de l’adjonction d’organes tels qu’un brûleur modulable ou un régulateur.

En effet, ces organes permettent d’adapter le chauffage aux variations de la température extérieure ou à l’occupation de la maison.

D’autre part, si le logement profite de la distribution de gaz de ville, il faut faire installer une chaudière alimentée avec du gaz naturel, car l’alimentation d’une chaudière fonctionnant avec du gaz propane serait beaucoup plus coûteuse.

 

Economisez jusqu’à 35%

Pour un logement ayant une surface de 160 mètres carrés, les dépenses annuelles moyennes à prendre en compte pour un chauffage au gaz sont les suivantes :

Catégorie d’énergie choisie

Dépense annuelle approximative

Gaz naturel

670 €

Gaz propane

1 200 €

Ensuite, il faut rechercher une entreprise qui fournira le modèle de chaudière choisi et qui se chargera de l’installer.

Le meilleur rapport qualité-prix peut être obtenu en faisant un appel d’offres auprès de plusieurs sociétés reconnues en tant que garantes de l’environnement et en comparant les devis qu’elles ont envoyés.

L’utilisation de notre site Web facilite cette démarche.

La comparaison peut permettre de faire une économie non négligeable.

 

Le financement du changement de la chaudière avec un éco-prêt à taux zéro

Pour tout logement achevé au plus tard le 31 décembre 1989, il est possible d’obtenir un éco-prêt à taux zéro permettant le financement de travaux réduisant la consommation d’énergie du logement.

Ce crédit avantageux peut être utilisé pour l’achat d’une chaudière économique si cette chaudière permet d’amener la consommation d’énergie du logement à des niveaux inférieurs aux limites suivantes :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de la consommation après la mise en place de la chaudière à gaz économique

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

Cependant, si cette norme n’est pas atteinte après le remplacement de la chaudière, le crédit peut être demandé s’il sert à financer d’autres travaux permettant des économies d’énergie.

 

Les aides versées par l’Agence nationale de l’habitat

Une personne qui possède une maison ou un appartement et dont les revenus sont modiques peut demander à cet organisme une subvention finançant partiellement le changement de sa chaudière.