Chaudière gaz haut de gamme  : Quelle marque choisir  ? Quelle puissance choisir pour une bonne chaudière ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz haut de gamme  : Quelle marque choisir  ? Quelle puissance choisir  ?

La chaudière à gaz haut de gamme permet une économie non négligeable sur plusieurs années.

 

Les avantages spécifiques des chaudières à gaz haut de gamme

Les chaudières à gaz haut de gamme sont essentiellement caractérisées par des puissances le plus souvent élevées et par des technologies de pointe.

Elles sont toutes équipées d’un système de condensation de la vapeur d’eau contenue dans la fumée provenant de la combustion, ce qui procure un rendement permettant à ces modèles de chaudière de répondre aux critères de la haute performance énergétique.

Elles conviennent notamment pour chauffer des maisons ayant plusieurs salles de bains ou des grands appartements.

 

Les calculs à faire pour connaître la puissance que la chaudière haut de gamme devra avoir

• Le calcul de la puissance nécessaire pour le chauffage proprement dit

 

Il faut faire ce calcul en multipliant les chiffres suivants :

Le coefficient de consommation d’énergie (C).

Ce coefficient est de 2 si le logement est mal isolé.

Si l’isolation est correcte, on retient un coefficient de 1,6.

Le coefficient retenu est de 1,5 si l’isolation est performante.

Il est toutefois possible d’appliquer un chiffre plus précis après avoir fait évaluer l’isolation par un professionnel qui peut recommander les travaux qui permettront une réduction des éventuelles déperditions de chaleur.

La différence (DT) entre la moyenne des températures les plus basses constatées dans la commune en hiver et la température souhaitée par les occupants de la maison.

Le volume total des pièces à chauffer (V)

Le premier calcul de la puissance de chauffage (P) est réalisé en multipliant (C) par (DT), puis par (V).

Ensuite, un ordre de grandeur est obtenu en multipliant (P) par 1,1, puis par 1,2.

Le résultat définitif obtenu peut être appelé P’.

Ainsi, s’il faut chauffer une maison de 400 m² de surface habitable et dont les plafonds ont une hauteur de 2,50 m, le volume total des pièces à chauffer s’élève à 1000 m³.

En admettant qu’elle ait une très bonne isolation, ce qui conduit à appliquer un coefficient de consommation d’énergie de 1,5 et que la différence de température (DT) soit de 15 degrés, la puissance de chauffage (P) s’élève à : 1000 x 1,5 x15 = 22  500 W.

Le calcul du résultat définitif (P’) donne le résultat suivant :

22500 W x 1,1 x1,2 = 29700 W.

Toutefois, il faut aussi tenir compte de l’ensoleillement dont bénéficient les différentes pièces.

Ainsi, la puissance nécessaire peut être légèrement inférieure si toutes les pièces sont orientées vers le sud et si elles profitent d’un excellent ensoleillement.

La situation est bien entendu différente en ce qui concerne des pièces orientées vers le nord.

Si le logement est ancien et si les dépenses de chauffage sont lourdes, il est recommandé de faire faire une évaluation de son isolation thermique et de faire faire les travaux recommandés par le professionnel.

En effet, les dépenses de chauffage peuvent être réduites de 25 ou 30 % notamment si des fenêtres plus étanches avec doubles vitrages sont posées et si la capacité d’isolation ainsi que celles des murs du toit sont améliorées.

• La puissance nécessaire pour la production d’eau chaude.

Cette puissance dépend principalement du nombre de personnes qui demeurent dans la maison.

Nombre de personnes occupant le logement

Puissance nécessaire pour la production d’eau chaude

1 ou 2 personnes

23 kW

3 ou 4 personnes

28 kW

A partir de 5 personnes

33 kW

En conséquence, pour la maison visée dans l’exemple figurant ci-dessus, il faut ajouter une puissance de 33 kW si cette maison est occupée au moins par cinq personnes.

Dans ce cas, il faut choisir une chaudière ayant une puissance totale de 29,7 + 33 = 62,7 kW.

Economisez jusqu’à 35%

 

Le choix de la marque

En France, la marque de chaudière haut de gamme la plus connue est Frisquet.

Elle propose une gamme de chaudières dont le rendement varie entre 93 et 95 %, ce qui répond à la norme de la très haute performance énergétique.

En outre, elles sont équipées de systèmes permettant des économies d’énergie, notamment en réduisant le chauffage lorsque la température extérieure s’améliore ou grâce à une programmation adaptant le chauffage à l’occupation de la maison.

Par ailleurs, elles sont équipées d’une ventouse permettant d’évacuer les fumées à l’extérieur sans qu’il soit nécessaire d’installer un conduit reliant la chaudière à la cheminée.

Enfin, elles n’occupent que peu de place, le modèle le plus puissant mesurant 1,72 m de haut sur 54 cm de large et 60 cm de profondeur.

 

Une astuce à connaître pour le financement

S’il faut changer la chaudière d’un pavillon édifié au plus tard le 31 décembre 1989, l’installation de la chaudière neuve peut être financée avec un éco-prêt à taux zéro dans la mesure où, après le changement de la chaudière la consommation d’énergie de la maison devient plus faible que les limites suivantes :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de la consommation après la mise en place de la chaudière à gaz neuve

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2