Chaudière gaz pour plancher chauffant : Quel prix ? Comment payer moins cher son chauffage ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz pour plancher chauffant : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

Les prix des chaudières à gaz sont différentes selon les modèles et les puissances.

 

Les prix moyens des chaudières à gaz à condensation pouvant aussi chauffer l’eau

Prestation fournie

Fourchettes de tarifs

Fourniture de la chaudière à condensation

Entre 3 000 € et 8 000 €

Installation de la chaudière

Entre 500 € et 1 500 €

Il faut ajouter à ces tarifs le prix de l’installation d’un circuit de chauffage dans les planchers si cette installation n’est pas déjà faite.

Ce type de prestation coûte en moyenne entre 70 € et 110 € par mètre carré.

 

L’originalité d’un système de chauffage par les planchers

Si l’on peut s’assurer de la rentabilité d’un tel système, il est judicieux de le faire installer, car il accroît les possibilités d’économies procurées par le système de compensation de la chaudière.

En effet, un plancher chauffant procura un bon niveau de confort tout en n’exigeant qu’une eau chauffée à 40 ou 45 degrés, ce qui permet une sensible diminution de la consommation de gaz.

De plus, il optimise l’homogénéité du chauffage des pièces de la maison et il est compatible avec tous les types de revêtements de sol.

Economisez jusqu’à 35%

 

Le choix de la chaudière et de l’installateur

Il faut commencer par calculer la puissance que la chaudière devra avoir compte tenu du nombre de personnes qui occupent la maison (en effet, c’est de ce nombre que dépend la puissance nécessaire pour le chauffage de l’eau).

Il faut également tenir compte des températures les plus basses constatées dans la commune en hiver et de la qualité de l’isolation du pavillon.

Si cette isolation est faible, des travaux d’amélioration sont recommandés.

Enfin, il ne faut pas oublier de tenir compte de la surface et du volume de chacune des pièces à chauffer.

Pour calculer la puissance nécessaire pour la production d’eau chaude sanitaire, il convient de se baser sur les chiffres indiqués dans le tableau suivant :

Nombre de personnes occupant le logement

Puissance nécessaire pour la production d’eau chaude

1 ou 2 personnes

23 kW

3 ou 4 personnes   

28 kW

Au moins 5 personnes

33 kW

La démarche suivante consiste à comparer les modèles de chaudières répondant à ce qui est recherché et à choisir la chaudière qui offrira le meilleur confort moyennant le coût d’utilisation le plus avantageux.

Ce coût doit être calculé en fonction du prix de la chaudière, de la consommation de gaz à prévoir et des frais d’entretien.

D’autre part, le choix d’une chaudière fonctionnant avec du gaz de ville s’impose si la maison peut profiter de la distribution de ce type de gaz.

En effet, une chaudière fonctionnant avec du gaz propane est nettement plus coûteuse et le gaz propane coûte presque deux fois plus cher que le gaz naturel.

Il faut ensuite rechercher un entrepreneur qui pourra fournir la chaudière et l’installer.

Cet entrepreneur doit être reconnu en tant que garant de l’environnement, car cette reconnaissance atteste officiellement sa compétence et sa fiabilité.

En comparant plusieurs devis établis par des installateurs ayant cette certification il est possible d’économiser quelques centaines d’euros.

 

Le financement de la fourniture et de l’installation de la chaudière

Si la chaudière est fournie et installée par un professionnel garant de l’environnement, le propriétaire du pavillon peut profiter des avantages suivants :

Si le pavillon a été bâti avant le 31 décembre 1989, le remplacement de la chaudière peut être financé par un éco-prêt à taux zéro, dans la mesure où après l’installation de la nouvelle chaudière, la consommation d’énergie du logement est inférieure aux limites indiquées ci-dessous :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement

Limite de consommation après la mise en place de la chaudière à gaz

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

 

Cependant, cette condition ne s’applique pas si l’éco-prêt à taux zéro finance aussi d’autres travaux accroissant la performance énergétique du pavillon (par exemple un renforcement de l’isolation thermique).

Le montant de ce crédit avantageux peut atteindre 30 000 € et il peut être remboursé pendant une durée maximale de 15 ans.

Si le changement de la chaudière est indispensable compte tenu de sa vétusté ou de son obsolescence et si les revenus du propriétaire du pavillon sont peu importants, une subvention peut être versée par l’Agence nationale de l’habitat.

Le montant de la subvention est calculé en fonction du coût global des travaux, du revenu fiscal de référence du foyer du demandeur et du lieu où il est domicilié.