Chaudière gaz silencieuse : Quel prix ? Comment payer moins cher cette chaudière ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz silencieuse : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

Une chaudière à gaz silencieuse c’est possible et avec un prix très abordable.

 

Comment rechercher une chaudière silencieuse

Les installations de chauffage peuvent être bruyantes, notamment si la chaudière est installée dans la cuisine ou dans la salle de bains au lieu d’être placée au sous-sol de la maison.

Lorsqu’il faut choisir un modèle de chaudière à gaz pour chauffer une maison neuve ou pour remplacer une chaudière vétuste, il est conseillé de tenir compte des critères suivants :

La facilité avec laquelle l’échangeur de chaleur pourra être débarrassé du tartre ou des autres impuretés.

En effet, un échangeur entartré provoque des claquements ou des bruits de bouillonnement.

De plus, les impuretés réduisent la performance de la chaudière.

Les conditions dans lesquelles le régime de la pompe de circulation pourra être réglé.

Un régime trop lent peut provoquer des bruits de cavitation et des sifflements peuvent résulter d’un régime trop rapide.

Il convient donc de demander conseil à un professionnel et d’examiner avec soin les indications qui concernent le silence de fonctionnement de chaque modèle de chaudière.

Ces indications doivent être données par le fabricant.

Il est aussi possible de se rendre au lieu de vente de l’installateur et de demander à écouter le fonctionnement du modèle de chaudière qui semble répondre le mieux aux besoins de la famille.

La recherche d’une chaudière à installer chez soi doit être faite en tenant compte bien entendu du silence de fonctionnement des modèles proposés, mais aussi des critères suivants :

La puissance nécessaire pour le chauffage de toutes les pièces de la maison et pour la production de l’eau chaude sanitaire dont la famille a besoin.

Cette puissance dépend notamment du nombre de personnes qui occupent le logement, du volume total des pièces et des températures hivernales de la localité.

Le niveau d’isolation thermique du logement.

La présence d’un système de condensation dans la chaudière.

Ce système qui équipe actuellement la plupart des chaudières proposées sur le marché permet de réduire sensiblement les consommations annuelles de gaz.

La nature du gaz avec lequel la chaudière devra être alimentée.

Si le logement est relié au circuit de distribution du gaz de ville, il faut choisir une chaudière fonctionnant au gaz naturel.

Economisez jusqu’à 35%

 

Les prix approximatifs demandés pour la fourniture et pour la pose d’une chaudière

Caractéristique de la chaudière

Fourchette de tarifs

Chaudière destinée au chauffage et à la production d’eau chaude d’un appartement branché sur le réseau de distribution gaz de ville.

2 200 € à 5 000 €

Chaudière devant chauffer une maison et produire l’eau chaude nécessaire et ses occupants

3 000 € à 8 000 €

 

Les démarches grâce auxquelles la dépense peut être réduite

Il faut commencer par rechercher un modèle de chaudière silencieux et offrant une bonne réponse aux critères indiqués ci-dessus.

Mais, pour tirer le meilleur parti de la dépense prévisible, il faut comparer les modèles ayant des caractéristiques satisfaisantes en tenant compte de leur prix de vente et d’installation, des frais d’entretien à acquitter chaque année ainsi que de leur consommation de gaz.

Après avoir trouvé le modèle de chaudière qui convient le mieux compte tenu des exigences auxquelles il faut répondre, il faut sélectionner un professionnel qui fera un excellent travail d’installation de la chaudière moyennant un prix avantageux.

Ce professionnel doit bien entendu être reconnu en tant que garant de l’environnement.

Notre site Web permet de faire un appel d’offres auprès de plusieurs entreprises répondant cette condition en effectuant des tâches très simples.

En comparant les devis reçus, le propriétaire de la maison peut souvent découvrir qu’un professionnel peut lui demander un prix inférieur de quelques centaines d’euros à celui que réclame un autre installateur.

Si l’installateur choisi est reconnu en tant que garant de l’environnement, si les ressources financières du demandeur sont peu élevées et si le changement de sa chaudière s’impose, il peut demander une subvention à l’Agence nationale de l’habitat.

Cet organisme est en effet chargé d’exécuter la politique décidée par les pouvoirs publics en ce qui concerne l’aide aux personnes peu aisées et devant faire réaliser des travaux chez elles.

Toutefois, il faut que le changement de la chaudière soit réellement nécessaire.

 

Le financement par un éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un crédit très avantageux dont le montant peut atteindre 30 000 € et dont la durée maximale de remboursement est de 15 ans.

Il peut être utilisé pour des travaux améliorant la performance énergétique d’un appartement ou d’un pavillon achevé avant le 1er janvier 1990.

S’il est utilisé uniquement pour financer le changement d’une chaudière obsolète ou défectueuse, la nouvelle chaudière doit être assez performante pour qu’après son installation, la consommation d’énergie du logement soit plus basse que les normes suivantes :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de consommation après la mise en place de la chaudière à gaz neuve

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

   80 kWh/m2