Chaudière à gaz murale à condensation silencieuse : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière à gaz murale à condensation silencieuse : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

La chaudière à gaz est tout simplement le meilleur outil pour avoir un chauffage ou bien une température agréable dans toute la maison.

 

La prévision du coût du projet : les fourchettes de prix à prendre en compte

Prestation offerte par l’entrepreneur

Prix moyens

Fourniture d’une chaudière murale, à gaz, silencieuse et ayant un système de

condensation

3 000 € à 5 000 €

Pose de la chaudière

500 à 1 500 €

Economisez jusqu’à 35%

 

L’originalité de la technologie des chaudières silencieuses

Pour que les occupants de la maison soient moins perturbés par le fonctionnement d’une chaudière fixée sur le mur de la salle de bain ou de la cuisine, les fabricants ont imaginé des appareils réduisant les bruits par la combinaison d’une technologie réactive et d’une technologie absorptive.

Grâce à cela, le bruit de la chaudière est le plus souvent inférieur à une vingtaine de décibels.

 

L’optimisation de l’achat de ce type de chaudière

Pour que la rentabilité du choix de la chaudière murale silencieuse soit maximale, il convient de commencer par faire faire un bilan de l’isolation thermique de la maison si le chauffage a occasionné des dépenses élevées au cours des années précédentes.

En effet, une correction du manque d’étanchéité du toit ou des fenêtres et la suppression des éventuels ponts thermiques réduisent les gaspillages de chaleur et la puissance de chauffage nécessaire.

Après l’amélioration de l’isolation thermique de la maison, il convient de demander l’avis d’un spécialiste du chauffage qui calculera la puissance de chauffage nécessaire en tenant compte en premier lieu des caractéristiques du climat hivernal de la commune.

Il complétera ses calculs en intégrant la surface habitable de la maison ainsi que l’orientation des différentes pièces.

Cette première étape permettra d’éliminer les modèles de chaudières totalement inadaptés.

Ensuite il faut prendre en compte la durée des périodes d’occupation effective de la maison par ses occupants.

Si ceux sont le plus souvent absents en raison de leurs occupations professionnelles, il convient de choisir une chaudière équipée d’un système permettant la programmation des horaires de chauffage.

Ceci permet d’ajuster la consommation de gaz en fonction des besoins réels des occupants.

Enfin, il y a lieu de prendre en compte la possibilité pour la maison d’être alimentée par le réseau de distribution de gaz de ville.

Si elle bénéficie de cette alimentation, le choix d’une chaudière fonctionnant au gaz naturel s’impose.

En effet, une chaudière fonctionnant au gaz propane n’a aucun intérêt dans ce cas, car la nécessité d’installer aussi une citerne de stockage de gaz rend son acquisition et sa pose beaucoup plus coûteuses.

En outre, le gaz propane est plus cher que le gaz de ville.

Pour chauffer avec du gaz une maison ayant une superficie habitable de 240 m² et dont les murs, les fenêtres ainsi que le toit sont bien isolés, il faut en effet prévoir les budgets annuels suivants :

Nature du gaz

Budget annuel

Gaz naturel de ville

950 €

Gaz propane

1 600 €

 

Le choix de l’entrepreneur et le financement du changement de la chaudière

Pour bénéficier du meilleur rapport qualité-prix, la mise en concurrence de plusieurs installateurs est tout aussi importante que la comparaison des différents modèles de chaudières silencieuses susceptibles de convenir.

Il convient par conséquent de se connecter sur notre site Internet pour demander des devis simultanément à plusieurs entrepreneurs ayant tous obtenu le statut de garant de l’environnement qui certifie leur fiabilité.

Lorsque les devis lui ont été adressés, le propriétaire de la maison peut les comparer et choisir celui qui répond le mieux à ses exigences.

D’autre part, si le projet répond à certaines conditions, il peut être financé par deux formules avantageuses :

 

L’éco-prêt à taux zéro

Si le projet de changement de chaudière permet à la consommation d’énergie de la maison d’être réduite à des niveaux inférieurs à ceux qui sont indiqués dans le tableau ci-dessous, il peut être financé par un éco-prêt totalement gratuit.

Les normes de consommation d’énergie devant être respectées après le changement de la chaudière sont les suivantes :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de consommation après la mise en place de la nouvelle chaudière

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

La construction de la maison doit par ailleurs avoir été achevée avant le 1er janvier 1990.

Si la nouvelle chaudière ne permet pas de réduire la consommation d’énergie de la maison au-dessous de ces niveaux, l’éco-prêt à taux zéro doit aussi financer d’autres travaux réduisant cette consommation.

 

Les aides accordées par l’Agence nationale de l’habitat

Ces subventions peuvent être attribuées pour aider des personnes dont les ressources sont modestes à financer des travaux indispensables chez elles.