Chaudière à gaz murale pas cher : Comment payer moins cher ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière à gaz murale pas cher : Comment payer moins cher ?

La chaudière à gaz murale pas cher car il y a une bonne performance de la diffusion énergétique mais l’installation doit se faire par un professionnel.

 

Les éléments à prendre en compte pour le calcul du budget

Pour acheter et faire installer une chaudière à gaz à condensation, il faut tenir compte des fourchettes de prix suivantes :

Prestation demandée

Fourchettes de tarifs

Fourniture d’une chaudière à gaz murale

Entre 3000 € et 5000 €

Pose de la chaudière

Entre 500 et 1 500 €

Le prix d’une chaudière murale à gaz est influencé par les facteurs suivants :

1/ La puissance que le modèle choisi devra avoir pour que la température de la maison soit suffisante en hiver et en automne.

Si l’isolation thermique du pavillon est faible, il est donc recommandé de la renforcer, car ceci permettra de choisir une chaudière moins coûteuse et de réduire les dépenses d’énergie.

2/ Les spécificités technologiques de ce modèle.

Certaines chaudières sont équipées d’organes grâce auxquels le chauffage peut être réglé notamment en fonction des températures extérieures ou des périodes d’occupation de la maison par les membres de la famille.

Il est donc conseillé de consulter un professionnel spécialisé dans le chauffage pour évaluer l’intérêt d’une chaudière ayant ces équipements.

3/ La nécessité de choisir une chaudière fonctionnant au gaz propane si la maison n’est pas reliée au réseau de distribution du gaz de ville à cause de son isolement.

Si c’est le cas, l’investissement est plus élevé et il faudra prévoir un budget plus important pour l’alimentation en gaz.

En effet, si la maison a une bonne isolation thermique et si sa surface atteint 200 m², les dépenses annuelles d’alimentation en gaz atteignent approximativement les niveaux suivants :

Nature du gaz

Budget annuel

Gaz naturel de ville

830 €

Gaz propane

1 450 €

Si la chaudière fonctionne avec du gaz de ville, il est donc possible d’économiser plus de 600 € chaque année.

Economisez jusqu’à 35%

 

La recherche du modèle de chaudière et de l’installateur

Pour bénéficier d’aides pouvant réduire le coût global du changement de la chaudière et pour avoir la certitude du fait que la nouvelle chaudière donnera entière satisfaction, il faut choisir un professionnel reconnu en tant que garant de l’environnement.

Cette reconnaissance officielle atteste que l’entrepreneur concerné possède tout le savoir-faire exigé pour réussir l’installation d’une chaudière neuve et éventuellement pour faire d’autres travaux qui diminueront la consommation d’énergie de la maison.

Il est possible de commencer par rechercher les modèles de chaudière proposés par les différentes marques et de sélectionner ceux qui pourront être fixés dans l’espace prévu à cet effet compte tenu de leurs dimensions ainsi que des caractéristiques qu’ils doivent avoir.

Lors de l’appel d’offres à effectuer auprès de plusieurs entrepreneurs, on peut aussi indiquer ces caractéristiques et demander à chaque entrepreneur quels sont les modèles qu’il peut proposer.

L’appel d’offres peut être effectué en se connectant sur notre site grâce auquel des devis peuvent être demandés simultanément à plusieurs professionnels étant tous reconnus en tant que garants de l’environnement.

Par ailleurs, une personne qui connaît peu la technologie des chaudières peut demander l’avis d’un technicien spécialisé dans le chauffage des maisons.

Ceci lui permettra de savoir en fonction de quels critères elle a intérêt à choisir sa nouvelle chaudière pour que celle-ci réponde à toutes ces attentes.

 

Les avantages pouvant faciliter le financement du changement de la chaudière

Les interventions de l’Agence nationale de l’habitat :

La mission de cette autorité administrative consiste à aider les personnes ayant peu de ressources financières à financer les travaux dont leurs maisons ont besoin.

Si un ménage doit changer sa chaudière, cet organisme peut lui verser une subvention si la performance énergétique de la maison progresse d’au moins un quart après l’installation de la chaudière neuve.

Il faut aussi que ses ressources n’excèdent pas les niveaux prévus par les pouvoirs publics.

L’éco-prêt à taux zéro :

Il s’agit d’un crédit dont le montant maximal est de 30 000 € et avec lequel on peut financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un pavillon dont la construction a été terminée au plus tard le 31 décembre 1989.

Ce crédit peut financer l’installation d’une nouvelle chaudière à gaz murale si, après l’installation de cette chaudière, la consommation d’énergie du pavillon est suffisamment réduite pour ne pas dépasser les limites suivantes :

Consommation annuelle de la maison avant le changement de la chaudière

Limite de consommation après la   pose de la nouvelle chaudière à gaz murale

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

Si cette performance ne peut pas être atteinte, le propriétaire du pavillon doit faire faire d’autres travaux qui permettront à sa maison de consommer moins d’énergie.

Il peut notamment faire effectuer des travaux qui réduiront les déperditions de chaleur.