Chaudière gaz solaire : Comment ça marche ? Avantages et inconvénients de la chaudière ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz solaire : Comment ça marche ? Avantages et inconvénients

La chaudière à capteur solaire est une très bonne solution écologique et avec une économie d’énergie très intéressante.

 

La technologie d’une chaudière à gaz solaire

Il s’agit d’une chaudière hybride qui fonctionne avec deux énergies différentes, à savoir le gaz et l’électricité produite par un panneau photovoltaïque.

Elle est constituée des organes suivants :

1/ Une chaudière à gaz à condensation (la condensation permet une réutilisation de la vapeur d’eau émise lors de la combustion pour le chauffage).

2/ Un ballon-tampon qui joue le rôle d’accumulateur lorsque la chaudière est alimentée par le panneau photovoltaïque.

3/ Un ballon d’eau chaude ayant une contenance adaptée aux besoins de la famille.

4/ Un ou plusieurs panneaux photovoltaïques.

5/ Un système de gestion électronique du fonctionnement de la chaudière.

Deux catégories de chaudières hybrides à gaz et solaires sont proposées par les fabricants, à savoir :

Un système combinant une chaudière fonctionnant au gaz et destinée à chauffer la maison ainsi qu’un ballon d’eau chaude alimenté à hauteur de 70 % par l’énergie solaire.

Si celle-ci est insuffisante, le déficit est comblé par le gaz.

Un système d’assistance solaire grâce auquel l’énergie solaire peut assurer entre la moitié et les quatre cinquièmes des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

La quantité d’énergie fournie par les panneaux solaires dépend de leur surface et de leur exposition au soleil.

Par ailleurs, les chaudières à gaz solaire les plus performantes offrent un rendement compris entre 105 et 110 %.

Leur puissance varie entre 5 et 25 kilowatts, ce qui permet de choisir un modèle ayant une puissance adaptée aux besoins de la maison.

Enfin, certains modèles peuvent être fixés sur le mur d’une salle de bains ou d’une cuisine et il est possible de choisir une chaudière ayant une ventouse pour l’évacuation des fumées.

 

Ce qu’il faut savoir pour choisir un capteur solaire

A l’heure actuelle, les fabricants de panneaux photovoltaïques proposent trois types de capteurs :

Les capteurs non vitrés qui sont les plus économiques, mais dont les performances sont les plus basses.

Ils sont constitués de simples serpentins en matériaux synthétiques ou en acier inoxydable.

Les capteurs plans vitrés qui constituent le milieu de gamme et dont les serpentins sont posés dans des caissons isolés sous un carreau conçu pour que les rayons ultraviolets du soleil soient retenus.

Les capteurs à tubes sous vide qui sont les modèles les plus sophistiqués.

Ils sont constitués d’un circuit de tubes concentriques triples ou doubles. L’isolation est assurée par un espace vide se trouvant entre la paroi externe et le tube central.

Une fois que le fluide caloporteur est chauffé, il peut être envoyé vers un échangeur thermique incorporé dans le ballon tampon ou envoyé vers le réseau de radiateurs.

Pour réussir le choix d’un ou de plusieurs panneaux solaires, il faut faire une évaluation des futurs besoins d’électricité de la famille afin de choisir des modèles de panneaux ayant une capacité adaptée.

Economisez jusqu’à 35%

 

Les prix des chaudières à gaz solaire

Technologie choisie

Prix approximatif

Chauffage assuré uniquement par le gaz et production d’eau chaude assurée par la combinaison de gaz à énergie solaire

Entre 5 000 € et 7 000 €

Système utilisant principalement l’énergie solaire, le gaz servant seulement d’appoint

20 000 € maximum

 

Les avantages et les inconvénients des chaudières à gaz solaire

Cette catégorie de chaudière répond entièrement aux besoins de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire des occupants de la maison.

De plus, elle est économe en énergie et elle n’émet que très peu de gaz polluants.

L’émission est en effet limitée au dixième du taux autorisé.

Dans la mesure où elle est alimentée au gaz naturel, aucune installation de stockage de combustible n’est nécessaire.

Enfin, elle peut continuer à fonctionner même en cas d’interruption de l’alimentation en gaz.

Cependant, si la maison n’est pas reliée au réseau de distribution de gaz de ville, il faut installer une citerne de stockage de gaz propane, ce qui alourdit le coût de l’opération.

De plus, le gaz propane coûte presque deux fois plus cher que le gaz naturel.

En outre, le rendement des panneaux photovoltaïques est tributaire de l’ensoleillement.

Par ailleurs, l’encombrement du ballon tampon doit être pris en compte pour le calcul des dimensions que doit avoir l’espace où la chaudière sera posée.

Enfin, si on tient à installer un système utilisant principalement l’énergie solaire, il faut évaluer sa rentabilité compte tenu de son prix.

Il convient par conséquent de faire une évaluation des futurs besoins d’électricité des occupants de la maison et de tenir compte des montants des factures d’électricité qui devront être payées si on renonce à utiliser l’énergie solaire pour assurer l’essentiel des besoins en énergie de la maison.