Chaudière gaz haute performance : Quel prix ? Comment payer moins cher l'installation et sa consommation ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière gaz haute performance : Quel prix ? Comment payer moins cher ?

La chaudière à gaz haute performance permet de réaliser sur un longue période des économies d’énergie.

 

Les fourchettes des prix demandés pour des chaudières à gaz à haute performance

Niveau de performance

Fourchette de prix

Haute performance énergétique

Entre 3 000 € et 7 000 €

Très haute performance énergétique

Entre 4 000 € et 8 000 €

La pose de la chaudière choisie est facturée à un prix moyen variant entre 500 € et 1500 €.

Le prix d’une chaudière à haute performance est supérieur à celui d’une chaudière classique en raison d’une technologie qui permet une réduction sensible de la consommation de gaz.

Cette diminution résulte de l’intégration de la chaudière des organes suivants :

Un système de condensation qui diminue la consommation de gaz grâce à une récupération de la vapeur d’eau contenue dans la fumée produite par la combustion.

Un brûleur modulable adaptant la chaleur produite aux besoins des personnes présentes dans la maison.

Un système de régulation électronique dont l’action complète celle du brûleur modulable.

Une sonde placée à l’extérieur qui enregistre les variations de température.

Les enregistrements étant instantanément transmis à la chaudière, celle-ci adapte régulièrement la puissance de chauffage utilisée.

Un système de condensation permet à la chaudière d’avoir une haute performance énergétique dans la mesure où son rendement saisonnier atteint au moins 90 %.

Ce rendement est égal au rapport entre l’énergie fournie à l’eau de chauffage et la consommation de combustible.

Economisez jusqu’à 35%

 

L’achat et l’installation de la chaudière

Pour choisir judicieusement un modèle de chaudière à gaz, il faut tenir compte de son prix de vente et d’installation, mais aussi de sa future consommation annuelle de gaz et des frais d’entretien.

Il convient de faire ces calculs pour chaque modèle de chaudière susceptible de convenir et de comparer les résultats globaux.

Les prévisions doivent être faites en prenant en compte la capacité de chauffage et de production d’eau chaude dont la maison a besoin compte tenu du climat de la commune et du nombre d’occupants.

Par ailleurs, la possibilité de branchement de la maison au réseau de distribution de gaz de ville doit être prise en compte.

En effet, le prix d’une chaudière à haute performance fonctionnant au gaz naturel est nettement plus bas que celui d’une chaudière fonctionnant au gaz propane.

De plus, le prix du gaz propane atteint presque le double de celui du gaz naturel.

Ainsi, pour chauffer une maison de 300 m², les dépenses moyennes annuelles sont les suivantes :

Nature du gaz

Dépense annuelle à prévoir

Gaz naturel de ville

1 250 €

Gaz propane

2 160 €

Après ces étapes, le propriétaire pavillon doit rechercher un professionnel qui se chargera de fournir la chaudière et de l’installer.

Il est capital que ce professionnel ait obtenu le statut de garant de l’environnement, car l’attribution de ce statut garantit sa fiabilité ainsi que sa compétence.

Enfin, il faut toujours comparer plusieurs devis délivrés par des entrepreneurs répondant à ce critère après avoir fait un appel d’offres.

Notre site Internet permet de faire cette démarche rapidement.

Une fois que le questionnaire est complété, la demande est transmise simultanément à plusieurs entrepreneurs qui adressent un devis au demandeur.

 

Les démarches qui peuvent faciliter le financement de la pose d’une chaudière à haute performance

En choisissant un installateur ayant le statut de garant de l’environnement, le propriétaire du pavillon peut profiter des possibilités d’aides financières suivantes :

En premier lieu, le changement de sa chaudière peut être financé partiellement par une aide attribuée par l’Agence nationale de l’habitat si les ressources annuelles de son foyer fiscal n’excèdent pas des plafonds fixés en fonction de son domicile et du nombre de personnes qui sont à sa charge.

D’autre part, si la construction de la maison a été terminée avant le 31 décembre 1989, le changement de la chaudière peut être financé par un éco- prêt à taux zéro quel que soit le montant des revenus du demandeur.

Il faut par ailleurs remplir les conditions suivantes :

La maison concernée par les travaux doit être la résidence principale du demandeur du crédit.

Le changement de chaudière doit permettre à la maison d’atteindre une performance énergétique minimale.

Il faut qu’une analyse effectuée par un bureau d’études thermiques révèle qu’après la pose de la chaudière neuve, la consommation totale d’énergie du pavillon sera inférieure aux niveaux suivants :

Consommation annuelle de l’édifice avant le changement de la chaudière

Limite de consommation après la mise en place de la nouvelle chaudière

Supérieure ou égale à 180 kWh/m2

150 kWh/m2

Inférieure à 180 kWh/m2

80 kWh/m2

Si la chaudière choisie ne permet pas d’atteindre cette performance, il faut que le crédit à taux zéro serve à financer d’autres travaux qui réduiront la consommation d’énergie de la maison.

Ainsi, il peut être utilisé pour la pose de fenêtres à double vitrage ou pour un renforcement de l’isolation offerte par le toit.