Chaudière à gaz ou électrique : Que choisir ? Les avantages et inconvénients des deux chaudières ?

ledabelleChaudièreChaudière GazChaudière à gaz ou électrique : Que choisir ? Les avantages et inconvénients ?

Chaudière à gaz ou électrique, chacune a des avantages et des inconvénients. Au client de choisir selon ses préférences.

 

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière électrique

Une chaudière fonctionnant à l’électricité offre notamment les avantages suivants :

• La simplicité d’installation, car il n’est pas nécessaire de faire un branchement spécifique pour l’alimentation en gaz ni de mettre en place un tuyau permettant l’évacuation des fumées.

• Un prix d’achat inférieur à celui d’une chaudière à gaz.

Une chaudière électrique ayant une puissance comprise entre 4 et 15 kW coûte en moyenne entre 800 et 2 500 €.

• Une efficacité thermique proche de 100 %.

• Un silence de fonctionnement supérieur à celui d’une chaudière à gaz.

• Une sécurité accrue grâce à l’élimination du risque d’intoxication par le monoxyde de carbone.

• Un respect total de l’environnement si l’électricité nécessaire pour le fonctionnement de la chaudière a le caractère d’une énergie renouvelable (par exemple si elle est produite par des panneaux solaires).

• Un entretien peu contraignant.

Toutefois, le coût d’utilisation d’une chaudière électrique est élevé, car l’électricité est plus onéreuse que le gaz.

Pour une maison bien isolée et ayant une surface de 240 m², les budgets annuels à prévoir sont les suivants :

Type de prestation

Montant prévisible

Mise du circuit électrique aux normes

135 € par mètre carré de surface de la maison

Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré de surface de la maison

Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré de surface de la maison

Toutefois, la facture annuelle peut être réduite si la chaudière est équipée d’un système permettant d’adapter la consommation aux températures extérieures et à l’occupation de la maison.

Mais, l’installation d’une chaudière électrique ne peut pas être financée par un éco-prêt à taux zéro ou par une subvention versée par l’Agence nationale de l’habitat en raison du fait qu’elle est moins performante qu’une chaudière à gaz.

On peut donc penser qu’une chaudière électrique peut convenir pour le chauffage d’un petit logement, mais pas pour celui d’une grande maison.

Economisez jusqu’à 35%

 

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière à gaz

En premier lieu, le tableau ci-dessus démontre que le chauffage au gaz est nettement moins onéreux que le chauffage à l’électricité.

Par ailleurs, une chaudière à gaz respecte davantage l’environnement qu’une chaudière fonctionnement au fioul.

Si une chaudière à gaz peut être branchée sur le réseau de distribution de gaz de ville, elle peut n’occuper que peu de place, ce qui peut permettre de l’installer dans la cuisine ou dans une salle de bains.

Sa performance est améliorée si elle est équipée d’un système de condensation, car ce système permet de profiter de la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées, ce qui diminue la consommation de gaz.

Un système de régulation ou un brûleur modulable peuvent accroître les économies d’énergie.

D’autre part, contrairement à ce qui se passe avec une chaudière électrique, si une chaudière à gaz est installée par un professionnel reconnu en tant que garant de l’environnement, le financement de son installation peut être facilité par les aides suivantes :

• Une subvention versée par l’Agence nationale de l’habitat si les ressources du foyer sont peu élevées.

• Un éco-prêt à taux zéro si l’édification du pavillon a été terminée au plus tard le 31 décembre 1989 et si le changement de la chaudière réduit la consommation d’énergie du pavillon à des niveaux inférieurs aux seuils mentionnés ci-après :

Type de prestation

Montant prévisible

Mise du circuit électrique aux normes

135 € par mètre carré de surface de la maison

Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré de surface de la maison

Cependant, cette condition n’est pas applicable si l’éco-prêt à taux zéro finance aussi d’autres travaux réduisant la consommation d’énergie de l’édifice.

En ce qui concerne les inconvénients, il y a lieu de tenir compte du fait que l’entretien d’une chaudière à gaz est plus contraignant et plus onéreux que celui d’une chaudière électrique.

En outre, si la maison ne peut pas bénéficier de la distribution de gaz de ville, il faut installer une citerne de stockage de gaz propane, ce qui alourdit l’investissement.

En ce qui concerne le budget à prévoir pour l’achat et la pose d’une chaudière à gaz, il convient de prendre en considération les fourchettes de prix suivantes :

Type de prestation

Montant prévisible

Mise du circuit électrique aux normes

135 € par mètre carré de surface de la maison

Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré de surface de la maison

Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré de surface de la maison

Le plus souvent, la pose coûte entre 500 € et 1500 €.

Pour choisir judicieusement le mode d’énergie de la chaudière, il est recommandé de calculer le coût global à prévoir pour le chauffage de la maison au gaz et à l’électricité.