Chaudière Gaz

 

Les chaudières à gaz sont nécessaires car elles permettent une répartition de la chaleur sur les différents systèmes de chauffages qui équipent la maison.

Une chaudière à gaz peut s’alimenter avec une bouteille de gaz propane ou en étant branchée sur le réseau de distribution de gaz de ville.

Le gaz permet de chauffer l’eau qui sera ensuite orientée vers le réseau de radiateurs de la maison.

Elle permet de se chauffer d’une manière économique tout en respectant l’environnement.

Les modèles qui consomment le moins de gaz sont ceux qui ont un système de condensation récupérant la vapeur d’eau contenue dans la fumée avant que celle-ci ne soit évacuée.

La chaleur conservée par la vapeur d’eau contribue au chauffage du logement, ce qui réduit la consommation de gaz.

En conséquence, même si une chaudière à condensation est plus coûteuse qu’un modèle n’ayant pas cette caractéristique, il peut être rentable de choisir ce type de chaudière, surtout si la maison à chauffer est grande.

L’économie de gaz peut atteindre 30 % par rapport à la consommation d’une chaudière classique ou 10 % par rapport à celle d’une chaudière basse température.

En ce qui concerne les chaudières à gaz basse température, elles coûtent moins cher à l’achat et elles chauffent l’eau à 40°.

Mais, elles ne seront bientôt plus offertes à la vente, car les pouvoirs publics considèrent qu’elles consomment trop d’énergie.

Economisez jusqu’à 35%

 

Elles ont l’avantage de ne pas nécessiter une liaison avec un conduit de cheminée, car elles sont équipées d’une ventouse ayant un circuit permettant l’arrivée d’air et un autre circuit par lequel les fumées sont évacuées.

Elles peuvent donc être installées dans des locaux fermés, ce qui évite d’encombrer les pièces des maisons.

En principe, les chaudières à condensation sont équipées d’une ventouse.

 

Elles peuvent assurer le cheval de la maison et la production d’eau chaude sanitaire.

Il est possible de choisir entre trois types de chaudières à gaz mixte, à savoir :

Les chaudières à accumulation dans lesquelles l’eau est accumulée dans un ballon.

Le volume dépend du nombre de personnes vivant au foyer.

Il faut une capacité au moins égale à 50 litres par personne.

Une de ce type procure davantage de confort, mais elle occupe plus de place.

Elles sont préférables pour une maison ayant plusieurs salles de bains.

Les chaudières à microaccumulation qui accumulent une petite quantité d’eau, ce qui permet de bénéficier d’une réserve en cas de nécessité de chauffer de l’eau en vue de répondre à un besoin plus important.

 

Une chaudière à gaz est fixée sur le sol si elle nécessite un espace relativement important compte tenu de la puissance qu’elle doit avoir pour chauffer toute la maison.

Si cette puissance est plus basse, il est possible de choisir une chaudière murale qui occupe moins d’espace.

 

La puissance sera nécessaire pour chauffer toute la maison dépend du climat du lieu où cette maison se trouve, du volume total des pièces et de la qualité de l’isolation thermique.

Ainsi, pour une maison située à Poitiers ou dans la banlieue de Lyon ayant une surface habitable de 200 m² ainsi qu’une hauteur sous plafond de 2,50 m, il faut prévoir une puissance de chauffage de 30000 watts si le coefficient de consommation d’énergie est de 1,6 et si la déperdition d’énergie s’élève à 1,3.

Pour une maison neuve construite conformément à la norme RT 2012, la puissance de chauffage nécessaire sera forcément plus basse que pour un bâtiment plus ancien.

Il est toutefois conseillé de demander l’avis d’une personne connaissant bien le domaine du chauffage des bâtiments pour choisir le modèle de chaudière qui conviendra le mieux.

Le technicien peut notamment dire si une chaudière à condensation pourra être facilement rentabilisée et faire des calculs qui permettront de connaître exactement la puissance de chauffage dont la maison a besoin.

Si on achète une maison ancienne dont le diagnostic de performance énergétique n’est pas satisfaisant, il faut également faire faire un bilan complet de l’isolation en vue de réduire les pertes de chaleur.

 

Il est aussi possible de financer l’installation d’une chaudière à gaz avec un éco-prêt à taux zéro si la construction du pavillon a été terminée au plus tard le 31 décembre 1989 et si la nouvelle chaudière est assez performante pour réduire suffisamment la consommation d’énergie de la maison.

Si le propriétaire du pavillon ne fait pas effectuer d’autres travaux visant à améliorer la performance énergétique de son logement, le prêt n’est accordé que si la chaudière neuve permet de réduire la consommation d’énergie au-dessous des seuils fixés par les textes officiels.

En outre, un ménage dont les revenus sont peu élevés peut demander une subvention à l’Agence nationale de l’habitat pour le changement de sa chaudière si celle-ci ne fonctionne plus ou si elle est trop vieille.

Cet organisme décide l’attribution et le montant de l’aide qui sera versée en fonction des revenus déclarés par le demandeur et du lieu où il est domicilié.

Cependant, pour obtenir cette aide, il faut choisir un entrepreneur qui assurera la fourniture et l’installation de la chaudière à gaz.

Cet entrepreneur doit par ailleurs avoir obtenu la reconnaissance de la qualité de garant de l’environnement.

Notre site Internet permet de demander des devis simultanément à plusieurs entrepreneurs ayant cette certification.

 

 

Caractéristiques de la chaudière

Fourchettes de prix  

Chaudière sans condensation

2 400 € à 7 200 €

Chaudière avec condensation

3 000 € à 8 000 €

Une chaudière alimentée avec du gaz naturel de ville coûte toutefois un peu moins cher qu’une chaudière pour laquelle il faut installer une bouteille de gaz propane.

De plus, l’installation est plus coûteuse et elle prend plus de place.

Enfin, le gaz naturel est moins cher que le gaz propane.

 

 

Nature du gaz    

Budget annuel

Gaz naturel de ville

750 €

Gaz propane

1 300 €

ut sed Donec elementum et, velit, Aliquam