Fenêtre cuisine : Quel prix ? Comment choisir ? Où trouver ?

  1. Les dépenses à prévoir pour des fenêtres pour cuisine ayant des dimensions moyennes
  2. Le choix des fenêtres de la cuisine
  3. La recherche des fenêtres et du professionnel

Attention à la pose d’une fenêtre cuisine, pensez à consulter les différents devis des artisans.

 

Les dépenses à prévoir pour des fenêtres pour cuisine ayant des dimensions moyennes

Prix approximatifs des fenêtres

Matériau consultant le châssis

Prix moyen de la fênetre

Aluminium

550 €

PVC

450 €

Bois

800 €

Supplément à prévoir pour un triple vitrage ou un double vitrage

Type de vitrage

Prix moyen pour 1 m²

Double vitrage

230 €

Triple vitrage

160 €

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos fenêtres

 

Le choix des fenêtres de la cuisine

En premier lieu, si le remplacement des fenêtres de la cuisine change l’aspect extérieur de la maison, une déclaration préalable de travaux doit être faite à la mairie en vertu du code de l’urbanisme.

Les modèles de fenêtres choisies doivent être conformes au règlement de la commune qui peut imposer des restrictions à la liberté de choix notamment en vue de préserver l’esthétique d’une rue ou d’un quartier.

Ainsi, la pose de fenêtres en PVC ou en aluminium peut être interdite si la mairie tient à ce que toutes les fenêtres des maisons qui se trouvent le long d’une chaussée soient en bois.

D’autre part, il faut tenir compte des impératifs liés à l’isolation acoustique et thermique de la maison. Si la cuisine donne sur une source de bruit, la mise en place de fenêtres à double vitrage va sans doute s’imposer compte tenu du fait que la cuisine se trouve le plus souvent au rez-de-chaussée de la maison.

Par ailleurs, s’il apparaît que les dépenses de chauffage de la maison sont anormalement élevées, la mise en place de fenêtres à double vitrage ou à triple vitrage peut être justifiée, surtout si la cuisine est exposée vers le nord ou si la localité se trouve dans une région soumise à des hivers rigoureux.

En outre, il faut tenir compte du fait que les travaux d’amélioration d’une maison doivent la valoriser. Cet aspect particulier doit être pris en compte pour le choix des nouvelles fenêtres de la cuisine.

Par ailleurs, si l’une des fenêtres se trouve au-dessus du plan de travail, il est conseillé de choisir une fenêtre oscillo-battante pour ne pas devoir libérer le plan de travail en vue d’ouvrir une fenêtre à deux battants.

Si le choix de l’aluminium est autorisé, sachez que ce matériau est moins noble que le bois, mais qu’il procure un gain de surface compris entre 10 et 25 %.

Ceci peut constituer un avantage non négligeable si la luminosité de la cuisine est faible. En outre, si les meubles de la cuisine sont en acajou ou en bois foncé, la couleur gris clair de l’aluminium formera un contraste agréable avec ces meubles.

 

La recherche des fenêtres et du professionnel

Une fois que l’on connaît les caractéristiques que les fenêtres devront avoir, il est possible d’acheter soi-même les fenêtres dans un magasin ou de choisir un artisan qui se chargera de les acheter.

Cette solution entraîne des frais supplémentaires, car les artisans facturent souvent une commission pour les achats effectués pour le compte de leurs clients.

Toutefois, si l’on préfère procéder ainsi, il est conseillé d’examiner les modèles de fenêtres disponibles avec l’artisan et de lui indiquer précisément les marques et les références des fenêtres qu’il doit acheter.

Un devis étant obligatoire avant toute pose de nouvelles fenêtres, il faut commencer par rechercher les coordonnées des artisans fiables avant d’expédier une demande de devis à chacun d’eux.

Il est possible de gagner du temps en faisant cette demande de devis sur un site Internet grâce auquel la demande est envoyée simultanément à plusieurs professionnels.

Une fois que les devis sont reçus, la première étape consiste à contrôler leur conformité au code de la consommation. Chaque devis doit en effet contenir les indications suivantes :

1/ Noms et adresses complètes de l’entreprise et du client.

2/ Numéro d’inscription au registre du commerce ou au répertoire des métiers de l’entreprise, son numéro d’identification à la TVA et sa forme juridique.

3/ Date d’établissement du devis et durée de sa validité :

4/ Éléments retenus pour le calcul du prix global, à savoir coût de la main-d’œuvre et des matériaux (l’artisan doit indiquer le prix unitaire, la quantité et le prix global) ainsi que les éventuels frais de déplacement.

5/ En ce qui concerne la TVA : montant et taux appliqués.

6/ Montant total hors taxes et TTC.

7/ Dates auxquelles le chantier pourra être commencé et terminé.

Conditions de paiement, garanties offertes par le professionnel et modalités des éventuelles réclamations.

Enfin, il faut choisir l’offre la plus avantageuse et ne pas hésiter à négocier pour obtenir un petit rabais.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

ut diam justo odio Nullam adipiscing mattis et, amet, elit. velit, massa