Comment et quelle fenêtre choisir pour sa salle de bains ?

  1. Les principes à prendre en compte pour le choix d’une fenêtre de salle de bains
  2. Les démarches à effectuer au préalable
  3. L’achat de la fenêtre

Une fenêtre de salle de bain est parfaite pour l’aération de la pièce. Quelques précautions à prendre auparavant.

 

Les principes à prendre en compte pour le choix d’une fenêtre de salle de bains

Il faut commencer par se poser les questions suivantes :

1/ Le choix de la pose. Si la pose est faite en rénovation sur l’ancien bâti, aucun travail de maçonnerie n’est nécessaire.

On peut aussi choisir une pose en feuillure (dans ce cas, un nouveau bâti sera encastré sur la maçonnerie) ou une pose en applique qui se traduit par la pose du bâti sur le mur, ce qui accroît l’épaisseur du matériau d’isolation thermique.

Enfin, on peut choisir une pose « en tunnel », ce qui signifie que le nouveau bâti de la fenêtre sera posé dans l’épaisseur du mur.

2/ Le type d’ouverture : si la salle de bains est petite, une fenêtre à deux battants ne sera pas très commode, car elle encombrera la pièce lorsqu’elle sera ouverte. Les autres solutions sont les suivantes :

3/ L’ouverture coulissante qui procure une très bonne isolation

4/ L’ouverture battante qui est tout à fait adaptée à une petite salle de bains, car l’espace est peu encombré lorsque la fenêtre est ouverte.

5/ La fenêtre oscillo-battante qui peut constituer un bon compromis si la salle de bains n’est pas trop petite.

6/ Le matériau : il doit être choisi en tenant compte des règlements d’urbanisme de la commune si la fenêtre est remplacée ou si la maison est en cours de construction.

Le bois est un matériau noble, mais il résiste moins bien à l’humidité que l’aluminium ou le PVC. En conséquence, une fenêtre de salle de bains en bois nécessite un entretien spécifique.

L’aluminium peut s’adapter à tous les styles de décoration et il ne nécessite pas d’entretien tout en améliorant la clarté de la pièce.

Le PVC est économique, il résiste bien à l’humidité et il offre une très bonne isolation tout en ne nécessitant aucun entretien.

Enfin, les fenêtres mixtes en bois et en aluminium sont actuellement à la mode et elles offrent un bon compromis entre l’isolation et la personnalisation de la décoration de la salle de bains tout en n’exigeant que peu d’entretien.

7/ Le vitrage : une bonne isolation thermique et phonique nécessite souvent un double vitrage, surtout si les hivers sont froids dans la commune.

Par ailleurs, un double vitrage en verre feuilleté accroît la sécurité de la maison si la salle de bains se trouve au rez-de-chaussée. L’assureur de la maison peut exiger la mise en place d’un vitrage ayant un niveau minimal de résistance aux tentatives d’effraction.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos fenêtres

 

Les démarches à effectuer au préalable

Tout remplacement de fenêtre de salle de bains par des modèles de fenêtres différents de ceux qui sont remplacés doit être signalé à la mairie ainsi qu’au syndic si le logement se trouve dans une copropriété.

Après avoir obtenu les autorisations nécessaires, il convient de comparer les différents modèles de fenêtres dont la mise en place est possible.

Il peut être judicieux de demander l’avis d’un architecte d’intérieur qui pourra dire comment choisir un modèle de fenêtre qui s’harmonisera parfaitement à la décoration de la salle de bains.

Par ailleurs, si le choix d’une fenêtre répondant aux exigences d’isolation du logement cause des difficultés, l’aide d’un spécialiste de l’isolation des logements peut être précieuse.

 

L’achat de la fenêtre

Il faut commencer par prendre connaissance des gammes de modèles proposés par les commerçants spécialisés et effectuer une première sélection en retenant les modèles susceptibles de convenir compte tenu du budget dont on dispose et des critères auxquels la fenêtre devra répondre.

Ensuite, il faut choisir le modèle qui s’intégrera le mieux dans la salle de bain et l’acheter soi-même ou demander à l’artisan auquel la pose sera confiée de faire l’achat.

Dans ce cas, il faut donner une consigne écrite à l’artisan en précisant bien la marque et la référence du modèle choisi.

Il faut par ailleurs prévoir une dépense supplémentaire, car les artisans demandent souvent des frais aux clients qui leur confient l’achat des matériaux.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

libero quis justo id, velit, at id venenatis,