Fenêtre PVC

Toute personne qui souhaite poser des fenêtres en PVC sur une maison qu’elle fait bâtir ou qu’elle possède déjà doit prendre connaissance des règlements d’urbanisme applicables dans la commune ou la maison concernée est située.

En effet, il faut indiquer les matériaux et les couleurs que l’on souhaite choisir dans la demande de permis de construire si l’on fait bâtir un pavillon.

Si l’on fait remplacer les fenêtres d’un pavillon qu’on possède déjà, il faut faire une déclaration préalable de travaux à la mairie en indiquant les caractéristiques des fenêtres que l’on désire faire poser chez soi.

La mairie peut exiger une modification du projet s’il est constaté que ces caractéristiques ne sont pas conformes au règlement d’urbanisme.

D’autre part, si l’on fait remplacer des fenêtres de logements faisant partie d’une copropriété, il faut attendre l’autorisation devant être donnée par l’assemblée générale des copropriétaires pour exécuter le projet.

Si cette autorisation comprend des restrictions concernant le choix des couleurs ou des matériaux, il faut respecter ces restrictions pour ne pas s’exposer à des poursuites judiciaires.

 

La capacité d’isolation acoustique et thermique de chacune des fenêtres qui devront être posées est capitale.

Il faut par conséquent demander à un spécialiste de l’isolation des habitations d’examiner la maison si on fait remplacer des fenêtres.

Le technicien pourra analyser les spécificités du climat de la commune et calculer le niveau de résistance thermique qui sera nécessaire pour que l’objectif de réduction des dépenses de chauffage soit atteint.

Ses calculs lui permettront d’indiquer les caractéristiques que devront avoir des vitrages des nouvelles fenêtres en PVC pour que l’isolation soit satisfaisante. D’autre part, il sera à même de dire si la pose de fenêtres à triple vitrage est nécessaire.

Il peut en être ainsi si les hivers de la commune sont très froids ou si la pièce dans laquelle il est prévu de changer des fenêtres est orientée vers le nord.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos fenêtres

 

Il faut tenir compte de l’éventuelle nécessité de mettre en place des vitrages anti effraction aux fenêtres situées au rez-de-chaussée.

Il est recommandé de relire attentivement le contrat d’assurance multirisque de l’habitation pour savoir si l’assureur exige l’installation de fenêtres ayant cette caractéristique pour que la garantie contre le vol puisse s’appliquer.

Si on souhaite renforcer cette garantie, car on possède des objets de valeur chez soi, il faut prendre rendez-vous avec son agent d’assurance pour connaître les dispositions à respecter.

Un vitrage anti effraction est le plus souvent suffisant pour décourager un cambrioleur, car il peut résister pendant plusieurs minutes à des coups violents et répétés.

 

Le PVC a l’avantage d’offrir un choix de couleurs important.

En conséquence, après avoir éliminé les couleurs dont le choix est interdit par le règlement de la localité ou par la décision de l’assemblée des copropriétaires ayant autorisé le changement de fenêtres, il faut choisir la couleur qui permettra à chaque fenêtre d’améliorer l’agrément de la pièce dans laquelle elle sera posée.

Il convient notamment d’éviter de mettre des châssis gris anthracite dans des pièces ayant des revêtements de murs foncés.

 

Après avoir pris en compte tous les critères auxquels les fenêtres en PVC vont devoir répondre, il faut prendre connaissance des gammes proposées par les magasins de détail et éventuellement par les fabricants qui vendent directement leurs produits aux particuliers.

Après avoir éliminé les modèles qui ne conviennent pas compte tenu des impératifs à respecter, il faut comparer les rapports qualité-prix de chacun des modèles retenus.

Pour savoir si les prix demandés ne sont pas excessifs, il faut tenir compte du fait que les prix moyens demandés pour la fourniture des fenêtres en PVC à double vitrage vendues dans le commerce sont les suivants :

Dimensions de la fenêtre

Prix approximatif moyen

Porte-fenêtre mesurant 1,25 m de large sur 2,05 m de haut à deux battants

250 €

Fenêtre carrée mesurant 1,25 m de côté à deux vantaux

180 €

Fenêtre à abattant mesurant 1,20 m de haut sur 60 cm de large

130 €

Il faut ajouter à ces prix celui de l’installation.

Ce prix est calculé en fonction de l’intervention demandée à l’artisan.

Prestation demandée à l’artisan

Prix approximatif moyen

Installation d’une fenêtre neuve

200 €

Cas où il doit enlever une vieille fenêtre

400 €

Phasellus fringilla consequat. ante. justo tempus Donec libero