Liposuccion

Lorsqu’une personne est complexée par les surcharges de graisse qui se trouve notamment sur ses membres, sur ses hanches, sur son ventre ou sur son visage et lorsqu’un régime alimentaire accompagné d’une activité physique régulière est insuffisant, elle peut avoir intérêt à envisager une liposuccion.

Il s’agit d’une technique chirurgicale qui consiste à aspirer les amas graisseux au moyen d’une canule que le chirurgien insère à travers des incisions très courtes qui sont à peine visibles et qui peuvent parfois être dissimulées dans des plis cutanés.

Si d’autres zones sont caractérisées par un volume faible, le chirurgien peut parfois accroître ce volume en réinjectant de la graisse aspirée.

Les douleurs apparaissant après l’opération sont faibles et elles sont très faciles à soigner en suivant le traitement recommandé par l’équipe médicale.

Par ailleurs, celle-ci prescrit le port d’une contention grâce à laquelle l’apparition de gonflements et d’ecchymoses est réduite.

Le patient doit attendre au moins un mois avant de recommencer à faire du sport, mais il peut reprendre son activité professionnelle après un bref repos. Si l’opération n’est pas réalisée en ambulatoire, le séjour à la clinique est le plus souvent limité à une nuit.

Dans la mesure où le chirurgien a bien apprécié les indications et où il a fait preuve d’un bon niveau de savoir-faire, le patient constate la disparition de la masse graisseuse une fois que le gonflement est résorbé. Cependant, il faut laisser à la peau le temps de s’adapter aux nouvelles caractéristiques de la zone traitée. Cette adaptation peut durer entre trois et six mois.

Une fois qu’elle est terminée, le patient pourra constater l’amélioration du galbe de la surface traitée.

 

Ces zones du corps peuvent parfaitement bénéficier d’une liposuccion. Toutefois, en ce qui concerne le ventre, la liposuccion n’est pas appropriée si le patient est obèse.

Elle donne de très bons résultats pour un patient ayant des surplus de graisse entre la peau et les muscles.

En ce qui concerne les cuisses, la liposuccion permet de traiter chacune de leurs faces.

Cependant, la peau de la face postérieure de la cuisse ainsi que celle de la face interne pouvant être plus fragile, une liposuccion douce pratiquée avec une seringue peut être préconisée par le chirurgien s’il pense que l’emploi de la méthode classique risque de ne pas donner satisfaction.

Obtenir des devis pour votre liposuccion : Economisez jusqu’à 35%

 

La liposuccion peut donner de très bons résultats à un patient qui souhaite se débarrasser d’un double menton.

De plus, l’incision peut être faite à un endroit qui n’est pas visible par l’entourage du patient.

 

En France, une consultation avec l’anesthésiste est obligatoire une fois que le patient a donné son accord pour l’intervention.

Pour offrir une sécurité maximale au patient, l’anesthésiste réalise un examen clinique complet et il prend connaissance des problèmes médicaux du patient. Cet examen est complété par un bilan sanguin et éventuellement par des examens complémentaires.

Ensuite, le patient décide avec le chirurgien et l’anesthésiste de choisir entre une anesthésie locale, une anesthésie locale complétée par des sédatifs une anesthésie locorégionale ou une anesthésie générale. Dans certains cas, une anesthésie péridurale est possible.

 

Pour faire pratiquer une liposuccion par un chirurgien dans une clinique tunisienne, le patient doit prévoir un budget calculé en fonction des tarifs moyens suivants :

 

Parties du corps concernées

Tarifs moyens approximatifs

Culotte de cheval ou cuisse

1 600 €

Abdomen

1 800 €

Cou

1 600 €

Menton

1 700 €

 

La différence entre les prix figurant ci-dessus et ceux qui sont demandés en France pour les mêmes prestations explique l’attrait pour le tourisme médical en Tunisie.

Toutefois, pour être certain d’avoir une très bonne réponse à ses attentes, le patient doit rechercher une clinique tunisienne qui lui offrira exactement la même qualité de soins qu’une clinique française.

En conséquence, s’il ne peut pas trouver un excellent chirurgien en recourant à un organisme de mise en relation avec des cliniques étrangères et des patients français, il doit rechercher lui-même cette clinique. Une première démarche indispensable consiste à contacter l’ordre des médecins tunisiens.

Cet organisme professionnel pourra donner au patient les coordonnées des chirurgiens employés par les cliniques tunisiennes et ayant la compétence exigée. En outre, le patient pourra être informé de toutes les obligations dont chaque clinique est tenue de s’acquitter envers ses patients.

Ainsi, il pourra connaître ce qu’il est en droit d’exiger en ce qui concerne :

  • L’information qu’il doit recevoir pour bien comprendre les différents gestes médicaux et chirurgicaux dont il va bénéficier, leurs avantages, leurs points faibles ainsi que les tarifs.
  • Les conditions dans lesquelles il donnera son accord et l’éventuel délai de réflexion.
  • Les compétences ainsi que les diplômes qu’un chirurgien doit avoir pour pouvoir faire une liposuccion.
  • Les résultats qu’il peut attendre.
  • Le caractère obligatoire ou facultatif d’une assurance en responsabilité civile professionnelle. Si une telle assurance est obligatoire, le patient doit exiger que l’attestation certifiant qu’elle a été souscrite par le chirurgien lui soit remise.

D’autre part, l’ordre des médecins tunisien indique au patient toutes les compétences que possède chacun des chirurgiens dont il lui donne les coordonnées.

Cette indication permet au patient de vérifier si les mentions figurant dans le site Internet d’une clinique et concernant les compétences du chirurgien ne sont pas trompeuses.

Une fois qu’il est en possession de ces informations, le patient doit essayer de se renseigner sur la réputation des cliniques dont les coordonnées lui sont données en recherchant les avis publiés par leurs autres patients sur Internet.

eget libero. consectetur fringilla Lorem sed elit. non lectus commodo