Couronne Dentaire

Un dentiste travaillant en France métropolitaine demande un tarif compris entre 300 et 500 € pour une couronne métallique confectionnée avec un alliage de nickel et de chrome.

Si la couronne est fabriquée avec un métal semi-précieux, son prix varie entre 400 et 600 €. Enfin, une couronne en métal précieux sera facturée autour de 700 €.

Si la dent à restaurer se trouve à l’avant de la mâchoire, la pose d’une couronne en céramique ou d’une couronne céramo métallique est nécessaire si l’on tient à obtenir un résultat satisfaisant du point de vue esthétique. Dans ce cas, la facture s’élève en myenne à 1000 €.

Il s’agit des prix qui sont demandés dans la mesure où la dent à restaurer peut être taillée pour que la couronne puisse être fixée convenablement dessus. Si la pose d’un implant est nécessaire, la facture peut atteindre le double.

 

Malheureusement, pour les assurés sociaux qui ne bénéficient pas de la couverture maladie universelle complémentaire, cette prise en charge est nettement trop faible, car le remboursement est limité à 75,25 €.

Cependant, les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire peuvent bénéficier d’une prise en charge nettement plus généreuse pour une couronne métallique destinée à être mise en place sur une dent située à l’arrière de la mâchoire.

Pour une dent située à l’avant de la mâchoire, la personne concernée peut bénéficier d’une prise en charge lui permettant de se faire faire une couronne céramo métallique.

Recevez des devis gratuits de professionnels pour des couronnes dans votre région

En premier lieu, il faut choisir un dentiste honnête et capable de faire un travail de qualité tout en demandant des honoraires raisonnables. Il faut par ailleurs le consulter régulièrement pour un examen complet des mâchoires, surtout si l’on a des dents fragiles.

Cette démarche permet notamment la détection d’un début de carie pour lequel le dentiste pourra proposer un traitement simple qui procurera un bon résultat esthétique tout en étant relativement peu coûteux.

En outre, il faut demander au dentiste s’il fait partie de ceux qui proposent à leurs clients des abonnements permettant de bénéficier de réductions sur le prix des soins pour lesquels il fixe librement le montant de ses honoraires.

En faisant soigner une carie à temps, l’on évite de devoir se faire faire des prothèses coûteuses.

Une personne qui n’a pas la chance d’être affiliée à une mutuelle choisie par son employeur et offrant une bonne prise en charge des couronnes dentaires doit demander à plusieurs mutuelles de lui adresser des devis.

Ensuite, il faut comparer les devis et les garanties offertes avant de choisir la mutuelle qui offrira la meilleure réponse à ses besoins.

En ce qui concerne précisément les prothèses dentaires, il est essentiel d’examiner attentivement les conditions prévues par chaque mutuelle pour la prise en charge.

En effet, si une mutuelle s’engage à verser un remboursement permettant aux patients de percevoir au total 100 % du tarif de convention, son versement risque d’être limité à 30 % de ce tarif, ce qui ne dépasserait pas une trentaine d’euros.

Il faut par conséquent choisir une mutuelle proposant une prise en charge suffisante.

Recevez des devis gratuits de professionnels pour des couronnes dans votre région

Afin de bénéficier d’une prise en charge adaptée à ses besoins, le patient peut choisir une mutuelle s’engageant à rembourser les sommes calculées en fonction des prix demandés pour des prothèses métalliques pour les dents les moins visibles et à se montrer plus généreuse si une dent de devant a besoin d’une prothèse en céramique.

3 types de couronnes dentaires : métal, or et céramique

Par ailleurs, une personne qui fait par exemple du rugby ou du squash et qui prend par conséquent le risque de se retrouver avec une dent de devant fracturée a intérêt à demander à sa fédération sportive les coordonnées d’une mutuelle proposant des garanties spécifiques pour ce type de risque.

 

il s’agit d’une solution qui peut permettre une réduction sensible de la dépense si l’on réussit à trouver un excellent dentiste travaillant dans un pays où les tarifs sont plus bas.

Ainsi, en Hongrie, le prix d’une jolie couronne dentaire peut être limité à 30 % de celui d’une couronne de qualité identique réalisée en France.