Liposuccion du dos

ledabelleSantéLiposuccionLiposuccion du dos

L’essentiel de la liposuccion du dos

CaractéristiquesDétails
Prix moyenEntre 3200 et 4000€
Contre-indications• Interdit aux personnes mineures

• Déconseillé aux personnes souffrant de maladies graves (diabète, obésité, antécédent de phlébite…)

• Arrêt de la cigarette et des contraceptifs hormonaux un mois avant l’intervention

Durée de l’interventionEntre 1h et 3h
AnesthésieLocale ou générale
Type de chirurgieAmbulatoire ou hospitalisation
Contraintes postopératoires• Port d’une gaine durant un mois après l’intervention

• Reprise du travail environ 5 jours après l’intervention

• Reprise du sport environ 1 mois après l’intervention

• Séances de kinésithérapie après l’intervention

Résultats• Immédiatement : les premiers résultats sont visibles, des ecchymoses, des bleus et un œdème apparaissent

• 2 jours après : les douleurs disparaissent

• 1 mois  après : l’œdème dégonfle et les bleus disparaissent

• 3 à 6 mois après : les résultats définitifs sont visibles

Le prix d’une liposuccion du dos

Le prix moyen d’une liposuccion du dos varie entre 3200 et 4000€. Elle est souvent accompagnée d’une liposuccion des poignées d’amour, du ventre ou de la culotte de cheval, ce qui augmente le prix de l’intervention.

Tableau comparatif des prix moyens observées dans différents pays pratiquant la liposuccion du dos

PaysMoyenne de prix
France3200 – 4000€
Tunisie2000 – 3000€
Allemagne4000 – 5000€
Belgique1800 – 3000€

Des prestations complémentaires sont à prévoir en plus si elles ne sont pas comprises dans le prix de départ

PrestationsPrix
Consultation préopératoire avec le chirurgienA partir de 100€
Honoraires de l’anesthésisteA partir de 100€
Achat possible d’une gaine de contentionEnviron 100€

Le remboursement

La liposuccion du dos est un acte purement esthétique, or la sécurité sociale et les mutuelles ne remboursent pas les actes de chirurgie esthétique.

Obtenir des devis pour votre liposuccion : Economisez jusqu’à 35%

Les spécificités

La liposuccion du dos s’exerce aussi bien sur les hommes que sur les femmes et est pratiquée de la même manière. Elle s’adresse aux personnes souhaitant se débarrasser de bourrelets de graisse relativement importants situés dans son dos de manière diffuse sur toute la zone.

En revanche, il ne faut pas que le volume de graisse à éliminer soit trop important, sinon la liposuccion ne sera pas possible. De plus, l’intervention n’est indiquée que si les bourrelets disgracieux résultent d’un excès de graisse et non d’un volume excessif de la peau.

Délai de réflexion

Après avoir consulté le chirurgien et convenu d’une intervention, le patient dispose d’un délai légal de 15 jours de réflexion durant lequel il peut se rétracter. Aucune intervention ne pourra avoir lieu avant que ce délai soit écoulé.

A quel âge faire une liposuccion du dos ?

Il n’y a pas d’âge idéal pour se faire faire une lipoaspiration du dos. Le plus important est d’avoir une bonne qualité et une bonne élasticité de peau pour avoir le rendu le plus joli possible. Plus la peau est élastique, plus elle se retendra sans laisser de plis ou de vagues disgracieuses. Un chirurgien saura vous conseiller et vous dira si l’intervention est envisageable, quel que soit votre âge. Attention, la lipoaspiration du dos n’est pas recommandée sur un adolescent.

Comment se déroule l’intervention ?

Le type d’anesthésie dépend du patient et de la quantité de graisse à aspirer. Si la masse graisseuse à retirer est modérée, une anesthésie locale accompagnée d’une sédation peut être envisagée. Au contraire, une importante quantité de cellules graisseuses à retirer peut nécessiter une anesthésie générale.

L’intervention peut être réalisée en ambulatoire si les quantités de graisse à aspirer sont limitées. En revanche, si les volumes de graisse retirés sont importants, une hospitalisation courte peut être nécessaire.

La durée de l’intervention dépend également de la quantité de graisse à éliminer. Cela peut durer entre 1 et 3 heures.

Comment se déroule la période postopératoire ?

Après l’intervention, des œdèmes et des ecchymoses se forment. Les ecchymoses mettent quelques semaines à disparaître et l’œdème prend environ 2 mois à se résorber. Les douleurs postopératoires sont modérées et sont soignées par un traitement analgésique proposé par l’équipe médicale.

Le port d’un panty ou d’une gaine sur la zone traitée pour une période d’un mois après l’opération est nécessaire pour permettre à la peau de bien se remettre en place. Par ailleurs, une kinésithérapie postopératoire et un drainage lymphatique pour limiter les ecchymoses et les œdèmes sont souvent proposés pour accélérer la récupération et pour améliorer le confort du patient.

L’activité sportive peut en principe être reprise trois semaines après l’intervention. Il faut aussi éviter d’exposer les surfaces traitées au soleil tant que les ecchymoses n’ont pas disparu et que l’œdème ne s’est pas suffisamment résorbé.

Les résultats

La silhouette est redessinée immédiatement après la lipoaspiration. Toutefois, il faut patienter environ six mois pour constater la disparition totale de l’œdème et une harmonisation complète de la surface de la peau.

Les incisions sont peu nombreuses et sont placées au milieu et en bas du dos. Elles sont suturées à l’aide de fils résorbables qui partent en quelques jours. Ainsi, les cicatrices sont presque imperceptibles.

Les techniques de liposuccions du dos et les alternatives

La liposuccion du dos est une technique utilisée pour éliminer des bourrelets situés au niveau du soutien-gorge et dans le bas du dos. De toutes petites canules reliées à un aspirateur sont insérées sous la peau et aspirent les cellules graisseuses par des mouvements réguliers d’aller-retour.

La liposuccion douce peut être envisagée si la quantité de graisse à retirer est réduite et si la zone à traiter est limitée. Il s’agit du même mode opératoire que la liposuccion dite normale sauf que les canules sont remplacées par des seringues et que l’aspiration est moins puissante. L’intervention est donc plus longue.

Si les amas de graisse à éliminer sont très importants, la liposuccion peut être accompagnée ou remplacée par un lifting du dos qui permet de retirer l’excès de peau. Cette intervention est effectuée sous anesthésie générale, dure environ 2 heures, nécessite une hospitalisation d’une nuit et coûte plus chère qu’une liposuccion.

La cryolipolyse constitue également une alternative sans chirurgie à la liposuccion. La méthode consiste à éliminer les cellules graisseuses par le froid. Contrairement à la liposuccion, plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Tableau comparatif des différentes méthodes d’élimination des amas de graisse du dos

MéthodesModalitésMoyenne de prix
Lifting du dos : retire l’excédent de peau• anesthésie générale

• 1 seule séance

• conseillé en cas de grosse quantité de graisse et de peau à retirer

• peu douloureux

• maximum 5 jours de convalescence

• apparition d’un œdème et de bleus

A partir de 5500€
Cryolipolyse du dos : élimine les cellules graisseuses par le froid• anesthésie locale

• 2 à 3 séances

• conseillée en cas de petits amas de graisse localisés à retirer

• pratiquement indolore

• pas de temps de convalescence

• apparition d’un petit œdème et de petits bleus

A partir de 600€ par zone

Le choix entre ces différentes techniques se fait en fonction de la quantité de graisse à éliminer et de la présence d’un excès de peau.

 

Pour une liposuccion du dos, il faut prévoir en moyenne un budget entre 3200 et 4000€. Le prix de la consultation préopératoire avec le chirurgien, les honoraires de l’anesthésiste et l’achat d’une gaine constituent des dépenses supplémentaires.

Les douleurs engendrées par une liposuccion du dos sont très modérées. Elles sont calmées par la prise d’analgésiques et disparaissent environ 2 jours après l’intervention.

La liposuccion du dos élimine durablement une quantité limitée graisse située dans le dos. Si la quantité de graisse à retirer est trop importante ou s’il y a un excès de peau à retirer, un lifting du dos est alors nécessaire. Si vous préférez une méthode sans chirurgie, il faudra se tourner vers la cryolipolyse. Il s’agit d’une méthode de destruction des cellules graisseuses très localisées par le froid.

Pour réduire les ecchymoses et le gonflement de l’œdème, le port d’une gaine est nécessaire pendant un mois après l’intervention. Le patient peut retourner au travail quelques jours après son opération et peut seulement reprendre le sport un mois après sa liposuccion. Des séances de kinésithérapie peuvent lui être prescrites pour aider la remise en place des tissus.