Liposuccion poignées d’amour Prix ? Avant/ Après ? Quelles Douleurs ?

ledabelleSantéLiposuccionLiposuccion poignées d’amour Prix ? Avant, Après ? Douleurs ?

La liposuccion n’est pas sans conséquence, il faut suivre un protocole particulier pour le patient sans prendre de risque.

 

Les poignées d’amour

Il s’agit de bourrelets de graisse se trouvant au niveau des flancs sur les côtés du ventre.
Les cas dans lesquels cette technique est indiquée.

La liposuccion des poignées d’amour peut donner une excellente réponse aux attentes des hommes qui souhaitent se débarrasser de ces amas de graisse latéraux.

Ssurtout s’ils n’y parviennent pas en se nourrissant sainement et en pratiquant une activité physique régulière.

Cette méthode permet une aspiration facile de la graisse et une récupération rapide de la tonicité de la peau.

Toutefois, les résultats peuvent être limités si l’ossature du patient est large, car ceci donne un aspect qui persistera après l’intervention.

D’autre part, si la peau a des vergetures importantes consécutives à un fort amaigrissement, l’intervention doit être complétée par un retrait de la peau excédentaire.

La méthode est également intéressante pour des patientes qui souhaitent harmoniser leur silhouette. Elle peut être combinée avec une abdominoplastie en vue d’éviter l’apparition de masses excessives au niveau des flancs.

Obtenir des devis pour votre liposuccion : Economisez jusqu’à 35%

 

Le déroulement de l’intervention

En vertu du Code de la santé publique et de la déontologie médicale, le patient doit bénéficier d’une consultation avec le chirurgien et avec l’anesthésiste.

Le chirurgien doit remettre au patient une notice d’information indiquant clairement les avantages que le patient peut espérer et les risques que présente l’intervention.

Le patient doit bénéficier par la suite d’un délai de réflexion de 15 jours avant l’intervention. Le jour de l’intervention, le patient bénéficie en principe d’une anesthésie générale.

Une anesthésie locale ou locorégionale peut toutefois être envisagée si l’intervention porte sur une zone restreinte.

 

Les résultats

Si les indications de l’intervention ont bien été évaluées, le patient constate avec plaisir que la technique procure d’excellents résultats et que la peau se rétracte de manière tout à fait satisfaisante.

Toutefois, il peut être nécessaire de pratiquer des liposuccions à d’autres endroits du corps.

Les cicatrices sont peu visibles et elles mettent en moyenne un an à disparaître.

 

Les suites opératoires

Les douleurs sont peu importantes et elles se soignent facilement avec des antalgiques. Le patient doit porter une gaine pendant un mois et prendre un traitement anticoagulant d’une durée de 15 jours pour ne pas être victime de l’apparition d’une phlébite.

Il doit attendre cinq semaines avant de pratiquer à nouveau son sport préféré et six semaines avant de prendre des bains.

La reprise de l’activité professionnelle peut en principe avoir lieu au bout d’un délai maximal de quatre jours.

Des bleus peuvent apparaître comme c’est le cas avec toutes les liposuccions, mais ils ne mettent pas plus de trois semaines à disparaître.

 

Le budget à prévoir

Une liposuccion des poignées d’amour peut coûter entre 2000 et 3000 €.

 

Les démarches à faire avant l’intervention

Tout patient qui pense que ce type de liposuccion pourrait lui convenir doit commencer par se faire faire un bilan médical complet pour vérifier si cette méthode est réellement appropriée dans son cas.

S’il en est ainsi, il doit demander à l’ordre des médecins de lui indiquer les coordonnées des chirurgiens qui ont les qualifications exigées pour ce type d’intervention.

Ensuite, il convient de consulter les rapports d’accréditation des cliniques avec lesquelles ces chirurgiens collaborent. Ces rapports d’accréditation peuvent être consultés sur le site Internet de la Haute autorité de santé.

Cette autorité administrative exerce sur les agissements de soins un contrôle équivalent à celui qu’effectue l’Autorité des marchés financiers sur les transactions boursières.

En conséquence, si le rapport d’accréditation contient des indications satisfaisantes, ceci constitue une bonne garantie pour le patient.