Facette Dentaire

Une facette dentaire est une petite coquille destinée à recouvrir la partie avant des dents les plus visibles en vue d’améliorer le sourire du patient.

Les facettes dentaires sont proposées par le dentiste avant tout dans un but esthétique. En conséquence, elle peut présenter un intérêt pour le patient qui cherche à résoudre l’un ou l’autre des problèmes suivants :

– Insuffisance d’harmonie des dimensions des dents qui se trouvent à l’avant de ses mâchoires. Les facettes dentaires peuvent remédier aux problèmes résultant du fait que des dents sont trop petites par rapport à leurs voisines.

– Écart trop important entre deux dents ou autres problèmes d’alignement des incisives et des canines ;

– Cas où le vieillissement du patient, sa consommation de tabac, de thé, de café ou d’autres aliments ont altéré la couleur de ses dents ;

– Cas où l’aspect esthétique de l’obturation d’une carie est défectueux ;

– Traumatismes dentaires bénins. Dans ces cas, la pose d’une jolie facette peut permettre de régler le problème esthétique résultant d’une petite fracture de l’émail.

– Usure des dents provoquées par le bruxisme ou par un phénomène d’abrasion.

Il en résulte que la pose de facettes peut être intéressante pour le patient si un traitement de blanchiment effectué par le dentiste n’est pas indiqué dans son cas ou s’il cherche à remédier à un problème d’alignement de ses dents en évitant un traitement orthodontique coûteux et peu plaisant.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Une facette ne peut pas être posée si la dent concernée est cariée, si elle a souffert d’un bruxisme non traité ou si la gencive du patient n’est pas saine. Le dentiste doit donc traiter ces problèmes avant de proposer une facette à son patient.

D’autre part, le dentiste doit vérifier si l’épaisseur de l’émail est suffisante pour que la pose des facettes soit possible. En effet, le dentiste doit le plus souvent limer légèrement l’émail au moyen de la fraise pour pouvoir faire adhérer les facettes. En conséquence, la facette ne peut pas être posée s’il n’est pas possible de meuler l’émail sans mutiler l’ivoire. Toutefois, la structure de la dent est nettement moins entamée que dans le cas où le dentiste doit faire un pilier pour la pose d’une couronne.

Par ailleurs, la pose d’une facette est contre-indiquée dans les cas suivants :

– Cas où la dent a fait l’objet d’une dévitalisation et où elle est recouverte d’une couronne ou d’un bridge. En effet, une facette ne peut pas être posée sur une prothèse.

– Insuffisance de l’occlusion des dents : il s’agit du cas où les dents ne se positionnent pas correctement les unes par rapport aux autres lorsque les mâchoires sont refermées par le patient. Ceci peut notamment résulter du fait que les dents de la mâchoire supérieure sont trop avancées par rapport à celle de la mâchoire inférieure.

– Manque d’hygiène dentaire.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Actuellement, le patient peut choisir entre une facette en composite ou une facette en céramique.

Les facettes en composite ont l’avantage de pouvoir être posées en une seule séance, car le dentiste peut les confectionner dans son cabinet sans devoir faire intervenir un prothésiste.

En outre, elles peuvent facilement être réparées en cas de nécessité et elles sont nettement moins coûteuses que des facettes en céramique.

En effet, la mise en place d’une facette en composite peut être faite en France pour un prix au moins égal à 170 €. 

Une facette en céramique coûte entre 500 et 1000 euros.

Elle doit être confectionnée par un prothésiste et le patient doit attendre une seconde séance pour la faire placer. Mais elle dure plus longtemps qu’une prothèse en composite. Sa couleur ne s’altère pas et l’aspect brillant de la dent concernée est préservé.

 

La procédure commence toujours par un bilan dentaire complet effectué par le dentiste.

Celui-ci doit notamment diagnostiquer et traiter les pathologies qui peuvent contre-indiquer temporairement la pose d’une facette et vérifier si aucun problème ne risque de l’empêcher durablement.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Ensuite, il explique à son patient les différents protocoles qui permettront d’améliorer l’allure de son sourire.

Le patient prend sa décision en pleine connaissance de cause et l’intervention est réalisée conformément à ses souhaits. S’il a choisi des facettes en composite, le dentiste lime l’émail des dents concernées après les avoir insensibilisées.

Ensuite, il applique le produit qui fera adhérer les facettes. Il positionne les facettes sur les dents avec le plus grand soin et il durcit la colle appliquée au moyen d’une lampe spéciale.

Le patient peut donc avoir le plaisir de constater le résultat immédiatement.

Si le patient a choisi des facettes en céramique, le dentiste doit d’abord prendre une empreinte de ses mâchoires et confier la réalisation des facettes au laboratoire de prothèse dentaire avec lequel il collabore. Dès que le dentiste a reçu les facettes, celles-ci sont mises en place lors d’un second rendez-vous.

 

Après la mise en place des facettes, le patient doit simplement se brosser régulièrement les dents comme il le faisait auparavant. Par ailleurs, s’il est fumeur, il a intérêt à cesser de fumer en se faisant éventuellement aider par un médecin ayant une spécialisation dans le sevrage tabagique.

D’autre part, des examens dentaires réalisés régulièrement peuvent permettre un traitement rapide et économique des problèmes qui peuvent se produire.

Ainsi, le dentiste peut éventuellement réparer un petit traumatisme subi par une facette ou traiter une carie débutante en réalisant une jolie obturation.