Prothèse Dentaire ou Implant : Dossier Complet

Une prothèse dentaire doit être mise en place si le patient a une dent brisée à cause d’un accident ou si l’une de ses dents est atteinte d’une carie trop importante pour que le dentiste puisse se contenter de faire une obturation simple.

Ainsi, si la carie a atteint la pulpe dentaire, il faut faire une couronne ou un bridge pour reconstituer une dent solide.

La couronne et le bridge sont caractérisés par le fait qu’ils sont fixés sur la dent à traiter ou sur les dents voisines lorsque les lésions de la dent traitée empêchent celle-ci de servir de pilier.

S’il faut tailler des dents voisines, cette méthode présente l’inconvénient d’obliger le dentiste à les mutiler.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires

Un implant permet de mettre en place une prothèse qui sera indépendante des dents voisines. Il est constitué par une vis fabriquée avec du polymère, de la zircone ou du titane et insérée dans la mâchoire. Il présente les avantages suivants :

– Le capital osseux du patient est préservé, car le patient ne subit pas les inconvénients de l’absence d’une dent qui entraîne la résorption de l’os ;

– L’implant dentaire procure un confort total au patient, car il est totalement indolore s’il est bien réalisé ;

– Il a la même allure qu’une dent saine, ce qui offre un avantage esthétique important ;

– Sa fonctionnalité est la même que celle d’une dent classique, ce qui évite les inconvénients et les risques d’une mastication imparfaite ;

– Enfin, il évite la mutilation de dents saines.

Toutefois, il est plus coûteux qu’une prothèse fixée sur un socle constitué par une ou plusieurs dents taillées. Par ailleurs, il peut être contre-indiqué si le patient a certains problèmes médicaux.

C’est notamment le cas s’il a un diabète mal équilibré, s’il a récemment été victime d’un infarctus du myocarde ou s’il prend certains médicaments.

Par ailleurs, il ne peut pas être mis en place notamment si la zone où se trouve la dent à traiter a été irradiée , si le patient est fumeur ou alcoolique ou si son hygiène dentaire est défectueuse.

En outre, certaines maladies de la gencive peuvent constituer des contre-indications temporaires.

En conséquence, le dentiste doit expliquer au patient les avantages et les inconvénients de chacune des solutions qui sont possibles dans son cas pour que le traitement le plus approprié puisse être effectué.   

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires