Ce que vous devez savoir sur la prothèse dentaire amovible

Les prothèses dentaires amovibles (qui sont couramment appelées dentiers) sont proposées aux patients qui ont une mâchoire totalement ou partiellement édentée et qui ne peuvent pas se faire placer une plusieurs prothèses fixes en raison d’une insuffisance de moyens financiers ou d’une contre-indication.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires

Une prothèse dentaire amovible partielle peut être réalisée pour combler l’absence de quelques dents sur une mâchoire qui n’est pas totalement édentée.

Elle a donc pour but de remplacer entre 1 et 13 dents.

Elle peut en premier lieu être fabriquée avec un mélange de chrome et de cobalt.

Le plus souvent, elle est fixée sur les dents saines au moyen de crochets et elle peut être posée sur la mâchoire supérieure ou sur la mâchoire inférieure.

Lorsqu’elle est confectionnée avec du métal, elle permet au patient de bénéficier d’un poids faible, d’une bonne résistance, d’un bon résultat esthétique dans la mesure où les crochets ne sont pas trop visibles et d’une facilité d’entretien.

En outre, elle nécessite peu d’ajustements et n’entraîne aucune gêne pour les moments de la langue.

De plus, le métal est conducteur du froid et de la chaleur, ce qui aide le patient à mieux apprécier la température des aliments.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires

Par ailleurs, le patient procède facilement à l’entretien d’une prothèse partielle métallique qui ne risque pas de carier les dents sur lesquelles elle est fixée si le patient se conforme à une hygiène dentaire rigoureuse.

Cependant, les crochets peuvent provoquer une sensibilité temporaire des dents qui servent d’appui et ce type de prothèse est plus onéreux qu’une prothèse en acrylique.

Une prothèse en acrylique offre souvent moins de confort et de stabilité qu’une prothèse métallique et elle risque d’être moins solide.

Par ailleurs, elle exige des ajustements fréquents et elle risque d’être inadaptée à la mâchoire inférieure.

En conséquence, elle peut convenir en tant que solution d’attente pour un patient qui doit pouvoir croquer normalement sa nourriture en attendant la mise en place d’une prothèse définitive.

Cependant, elle est économique et elle peut être confectionnée rapidement.

 

Il s’agit des prothèses prévues pour les mâchoires n’ayant plus aucune dent.

Si le patient n’a pas de déficit salivaire, la prothèse peut être maintenue en place grâce au phénomène de succion adhésive résultant de la présence de salive dans la bouche.

Cependant, si le patient tient à s’assurer d’un bon maintien en place de sa prothèse, le dentiste peut lui proposer d’appliquer une colle spéciale lorsqu’il la remet dans sa majeure après l’avoir nettoyée.

Par ailleurs, compte tenu de la mobilité de la mâchoire inférieure, il peut être plus difficile d’assurer la stabilité d’un dentier prévu pour être placé sur cette mâchoire.

Cette difficulté peut être accentuée par la mobilité de la langue du patient. 

Il est possible d’y remédier en plaçant des implants dans la gencive de la mâchoire inférieure si la pose de ces implants n’est pas contre-indiquée en raison des antécédents médicaux du patient.

Les implants sont des vis qui sont insérées dans l’os de la mâchoire et qui sont conçues pour bien s’y intégrer notamment grâce à leur caractère biocompatible.

Après la mise en place des implants, le dentiste pose une barre de rétention sur laquelle la prothèse amovible complète peut être fixée au moyen de clips.

Le patient apprécie alors la grande stabilité  de la prothèse et le confort dont il bénéficie lorsqu’il croque des aliments.

Cette technique peut également être proposée pour une prothèse destinée à combler une éventuelle édentation de la mâchoire du haut.

Enfin, afin d’assurer un meilleur confort un patient qui doit subir la pose d’une prothèse complète pour sa mâchoire inférieure, cette prothèse est élaborée au moyen d’un appareil qui peut reproduire les mouvements de cette mâchoire. Le patient bénéficie donc d’une meilleure fonctionnalité.

 

Lorsque le dentiste constate que son patient a besoin d’une prothèse amovible, il commence par réaliser une empreinte en suggérant au patient de mordre dans une pâte spéciale pour que l’anatomie de ses mâchoires soit parfaitement reproduite.

Cette empreinte offre une aide capitale pour la confection de la prothèse qui pourra reproduire fidèlement les formes de la mâchoire.

En conséquence, le prothésiste peut créer une prothèse qui épouse parfaitement la surface sur laquelle elle est destinée à être placée. Il en résulte un confort accru pour le patient.

Par ailleurs, le dentiste peut proposer un dentier provisoire au patient pour éviter à celui-ci d’être privé de dents pendant le délai nécessaire à la confection de la prothèse définitive.

Au cours d’une séance suivante, le dentiste propose au patient d’essayer une maquette de prothèse. Le patient peut donc vérifier si cette maquette lui convient parfaitement et si le résultat esthétique est convenable.

Il indique au dentiste quelles sont les retouches qui lui semblent souhaitables.

Ces retouches sont effectuées par le laboratoire, ce qui permet d’apporter la meilleure réponse aux attentes du patient.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires