Prothèse Dentaire en céramique : dossier complet

Une prothèse dentaire en céramique peut être fabriquée uniquement avec de la céramique ou être constituée de céramique et de métal.

En fonction de l’état de la mâchoire du patient, le dentiste peut proposer une céramique alumineuse plus résistante, mais moins jolie ou une céramique réalisée avec du feldspath qui est une matière minérale faisant partie du groupe des tectosilicates.

Si ce matériau est choisi, le résultat esthétique est excellent, mais la résistance risque d’être moindre.

 

Si l’état de la dent qui doit être restaurée en raison d’une carie grave ou d’un accident permet de tailler un pilier, le dentiste peut proposer la confection d’une couronne en céramique qui sera indépendante des dents voisines.

Si la dent restaurée ne peut pas être taillée ou s’il faut traiter plusieurs dents voisines, la confection d’un bridge peut constituer une solution appropriée.

Dans ce cas, le dentiste taille des piliers sur les deux dents adjacentes des dents manquantes et le bridge est confectionné. Il offre au patient les mêmes fonctionnalités que des dents naturelles.

Enfin, une prothèse dentaire en  céramique peut être fixée sur un implant qui est une vis qui est destinée à être placée dans l’os de la mâchoire en vue de servir de support à la prothèse.

Les implants modernes ont l’avantage d’être biocompatibles, ce qui leur permet de bien s’intégrer dans l’os et d’offrir un bon confort au patient.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires

Quel que soit le matériau choisi, une prothèse en céramique a un aspect esthétique nettement meilleur qu’une prothèse en métal.

Il en résulte que ce matériau convient au patient qui doit faire restaurer des dents situées à l’avant de ses mâchoires alors qu’une prothèse en métal peut à la rigueur convenir pour des molaires.

Cet aspect esthétique ne doit pas être sous-estimé en raison de l’importance du sourire dans la vie sociale. De plus, les céramiques ont une bonne biocompatibilité.

 

Malheureusement, une prothèse en céramique est nettement plus coûteuse qu’une prothèse en métal.

Cependant, un patient qui bénéficie de la couverture universelle maladie complémentaire a droit à une prise en charge de ce type de prothèse pour les dents les plus visibles.

En outre, un patient victime d’une agression qui a causé la facture de l’une de ses dents de bénéficier d’une prise en charge versée par la commission d’indemnisation des victimes d’infractions.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires