Prothèse Dentaire et CMU : Dossier complet

La couverture maladie universelle complémentaire peut prendre en charge la confection d’une prothèse dentaire métallique dans la mesure où le prix total de cette prothèse ne dépasse pas 250 €.

En ce qui concerne une prothèse en céramique, la CMU complémentaire la prend en charge si le prix ne dépasse pas 410 €.

D’autre part, si une couronne doit être faite, la réalisation d’une prothèse en céramique est acceptée si la dent concernée est une première prémolaire, une canine ou une incisive.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires

Les pouvoirs publics ont jugé bon de prendre cette disposition en vue de répondre à une exigence esthétique pour laquelle une prothèse métallique ne convient pas.

Toutefois, si c’est une molaire qui doit être soignée, la couverture maladie universelle complémentaire peut prendre en charge une couronne en métal et en céramique, mais le montant versé correspond à la prise en charge d’une couronne métallique.

En conséquence, la différence de prix entre la couronne en métal et la couronne souhaitée par le patient est à la charge de celui-ci.   

En ce qui concerne les prothèses dentaires amovibles provisoires, le tarif maximal global autorisé varie entre 68,72 € et 126 € en fonction du nombre de dents concernées.

Les prothèses amovibles définitives peuvent être également prises en charge dans des limites fixées par un arrêté ministériel.

Avant d’accepter la réalisation d’une prothèse dentaire; il faut demander au dentiste d’établir un devis dont le montant global ne doit pas dépasser le plafond fixé par l’arrêté.

Toutefois, si le patient a des exigences particulières, le dentiste peut lui facturer un supplément d’honoraires qui sera à sa charge.

C’est notamment le cas si le patient désire être soigné en dehors des heures habituelles d’ouverture du cabinet.

Si le patient bénéficiaire de la CMU complémentaire a été victime d’une agression et si son agresseur lui a brisé une ou plusieurs dents, il a intérêt à déposer plainte et à entrer en contact avec les associations d’aide aux victimes d’actes de violence.

Cette démarche lui permettra notamment de savoir dans quelle mesure il pourra recevoir un complément de prise en charge des soins de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions.

Economisez jusqu’à 35% sur vos prothèses dentaires