Qu'est-ce qu'un DataCenter Tier 3?

  1. L'évaluation des garanties offertes aux clients des data centers
  2. La classification Tier 3

L’évaluation des garanties offertes aux clients des data centers

Ayant été créé en 1993 dans le but d’aider les data centers à offrir un service d’une efficacité maximale à leurs clients? l’Uptime Institute a défini quatre niveaux qui sont attribués en fonction de la conformité de la sécurité offerte par ces centres aux normes qu’il a définies.

Cette classification permet à tout client d’un data center ayant obtenu une certification de savoir si les stocks de données informatisées qu’il envisage de lui confier seront correctement préservés.

Pour évaluer le niveau de sécurité offert par un data center ayant demandé une certification l’Uptime Institute se rend dans ce data center en vue d’examiner notamment les dispositifs suivants :

– Systèmes permettant de repérer les éventuelles fuites d’eau ou de fioul et d’y remédier ;

– Appareils permettant de procéder à un arrêt d’urgence ;

– Installation d’alimentation électrique des ordinateurs dans lesquels les stocks de données confiées par les clients sont conservés. Lors de la visite, il est procédé à un contrôle de la puissance de l’installation, à une inspection des systèmes d’alimentation autonome ainsi qu’un contrôle des disjoncteurs et les tableaux électriques.

Recevez des devis de différents datacenter et comparez les

D’autre part, les systèmes de protection contre la foudre et de liaison à la terre sont examinés.

– Disposition des différents circuits ;

– Sécurité offerte par les compartiments destinés à empêcher toute propagation d’un feu ;

– Performances des systèmes de refroidissement des températures.

 

La classification Tier 3

Le niveau Tier 3 correspond à la capacité d’un data center à assurer la maintenance de son installation sans interrompre le fonctionnement du système informatique.

Cette capacité exige que tous les systèmes composant les circuits d’alimentation et de distribution soient redondants.

De plus, les groupes électrogènes destinés à garantir l’autonomie de l’alimentation en électricité doivent pouvoir fonctionner à charge nominale sans que leur durée du fonctionnement doive être limitée.

En outre, aucune vanne de jonction ne doit être mise en place entre deux réseaux d’eau glacée, car la maintenance de cette vanne obligerait à arrêter le fonctionnement du data center.

Toutefois, le fonctionnement du système informatique peut être interrompu en cas d’incident ou de panne.

Le taux de disponibilité doit s’élever à 99,982 % et les éventuels moments d’indisponibilité ne doivent pas dépasser un total de 96 minutes par an.

Comparez gratuitement et sans engagement les offres de différents datacenters et économisez jusqu’à 35%

Phasellus dolor commodo ut luctus suscipit vulputate, odio