Qu'est-ce qu'un DataCenter Tier 4?

  1. Le rôle de l'Uptime Institute dans l'évaluation des data centers
  2. Le niveau de classification Tier 4

Le rôle de l’Uptime Institute dans l’évaluation des data centers

Cet organisme qui a été créé en 1993 en vue de faire progresser la qualité des services offerts par les data centers a défini quatre niveaux de sécurité offerts par ces infrastructures.

Depuis 2014, les data centers situés en France peuvent demander à cet organisme de leur attribuer une certification destinée à attester la fiabilité des services qu’ils peuvent proposer aux clients souhaitant externaliser le stockage de leurs données informatisées.

Pour obtenir cette certification, le responsable du data center doit démontrer que son installation répond à toutes les conditions exigées.

Il doit notamment établir que le risque d’indisponibilité de son installation ne pas dépassait la norme prévue pour la classification qu’il désire obtenir.

Recevez des devis de différents datacenter et comparez les

En outre, il doit avoir fait en sorte que les systèmes de création de froid, d’alimentation en électricité, de repérage des fuites de fioul ou d’eau ainsi que les systèmes de pilotage ou de supervision garantissent un niveau de sécurité satisfaisant.

Il en est de même en ce qui concerne les dispositifs d’arrêt d’urgence, les canalisations, les compartiments destinés à bloquer le feu ou les installations de télécommunications.

 

Le niveau de classification Tier 4

Cette classifications est accordée aux data centers qui offrent une sécurité maximale.

Elle n’est accordée que si l’installation du data center peut garantir que les serveurs informatiques des clients ne risquent absolument rien en cas de panne et si la maintenance peut être assurée sans arrêt du système informatique.

Le taux de disponibilité doit être au moins égal à 99,995 % et le risque d’indisponibilité  ne doit pas dépasser environ 25 minutes pour une année.

L’alimentation en électricité doit pouvoir être entièrement assurée par des groupes électrogènes autonomes pour éviter au data center concerné d’être tributaire des réseaux de distribution nationaux si ceux-ci sont défaillants.

Une réponse doit pouvoir être donnée automatiquement à toute panne unique et le refroidissement doit pouvoir être assuré même en cas d’absence de courant électrique.

Les groupes électrogènes doit pouvoir fonctionner en permanence sans interruption.

D’autre part, toutes les installations du data center doivent répondre aux conditions exigées pour le niveau Tier 4.

En conséquence, ce niveau ne pourra pas être accordé à un data center dont la climatisation n’est pas entièrement conforme, même si l’installation électrique respecte totalement les normes.    

Comparez gratuitement et sans engagement les offres de différents datacenters et économisez jusqu’à 35%

Lorem leo ante. elit. risus justo