Qu'est-ce qu'un DataCenter Tier 2 ?

  1. L'évaluation de la sécurité offerte par les data centers
  2. La classification Tier 2

L’évaluation de la sécurité offerte par les data centers

L’organisme Uptime Institute a été créé en 1993 a pour but d’aider les data centers à atteindre une performance maximale dans les services qu’ils offrent à leurs clients.

Il a mis au point quatre niveaux de classification pour la sécurité garantie aux stocks de données informatisées conservées dans les baies de ces infrastructures.

Le niveau de classification attribué à un data center est fixé après prise en compte des éléments suivants :

– Le risque d’indisponibilité des serveurs conservés dans le data center (plus ce risque est important, plus le niveau attribué est bas)

– L’efficacité des appareils servant à produire du froid. L’évaluation prend en compte les performances des appareils, leurs systèmes de pilotage, le niveau d’inertie thermique et les vannes dont le positionnement ainsi que le nombre sont examinés ;

Recevez des devis de différents datacenter et comparez les

– Les circuits électriques qui sont évalués en fonction de la puissance, des possibilités d’alimentation autonome, des protections contre la foudre ainsi que contre les autres risques et des possibilités de maintien d’une alimentation constante en cas de panne ;

– Les dispositifs d’arrêt en cas d’urgence et les possibilités de maintenance parallèle ;

– La présence de divisions coupe-feu ;

– Les systèmes de détection des fuites ;

– Les systèmes de pilotage automatique et de supervision ;

– Les canalisations de fioul.

 

La classification Tier 2

Ce niveau est attribué à un data center offrant une redondance partielle et garantissant une disponibilité de 99,749 % ainsi qu’un risque statistique d’indisponibilité de 22 heures chaque année.

Des redondances doivent être installées pour les systèmes de production de froid, les groupes électrogènes, les onduleurs et les réservoirs de fioul.

Toutefois, des garanties de maintenance à chaud et de tolérance aux pannes ne sont pas exigées. En outre, aucune contrainte concernant le nombre de fournisseurs externes d’électricité ou le nombre de circuits électriques n’est imposée.

En outre, un data center ayant cette classification ne doit pas faire l’objet de plis d’un arrêt par an pour sa maintenance.

En conséquence, une société qui souhaite externaliser le stockage de ses données informatiques ne doit les confier à un prestataire ayant obtenu la classification Tier 2 que si ces données ne risquent rien en cas de défaillance électrique ou d’arrêt du fonctionnement du data center.

Par ailleurs, elle doit pouvoir remédier facilement à une éventuelle indisponibilité de ses serveurs.

Recevez des devis de différents datacenter et comparez les

Praesent Donec ut diam at odio ut