Isolation : Tout comprendre en 5 minutes

  1. Les principales causes du niveau excessif des dépenses de chauffage d'une maison
  2. Le parcours à suivre pour réussir l'isolation du bien
  3. Les éléments à prendre en compte pour le choix de l'entrepreneur
  4. La rentabilisation des travaux d'isolation

Les principales causes du niveau excessif des dépenses de chauffage d’une maison

Toute personne qui a acheté une maison et qui pense que son chauffage lui coûte cher a intérêt à envisager un renforcement de l’isolation thermique de son bien, surtout si celui-ci est mal insonorisé ou si la chaleur estivale est fortement ressentie à l’intérieur.

En effet, une absence ou une insuffisance d’isolation thermique entraîne de fortes déperditions de chaleur en hiver, car l’air chaud fuit à travers les murs et le toit qui ont souvent une forte conductivité thermique.

Cette conductivité entraîne également l’entrée de l’air froid dans la maison.

Il en résulte qu’une absence d’isolation du toit entraîne 30 % des pertes d’énergie et que des murs mal isolés sont en ce qui les concerne responsables du quart de ces pertes. Des fenêtres qui manquent d’étanchéité sont quant à elles à l’origine de 15 % du gaspillage d’énergie.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation

 

Le parcours à suivre pour réussir l’isolation du bien

La première étape a pour but d’évaluer avec une précision maximale les impératifs auxquels il faut répondre pour optimiser la performance énergétique de la maison.

Il faut par conséquent faire examiner par un technicien qualifié les murs intérieurs et extérieurs, le toit, les combles et les fenêtres.

Le technicien peut ainsi localiser tous les lieux par lesquels la chaleur fuit et évaluer l’importance des fuites. D’autre part, il peut indiquer la nature et les caractéristiques des matériaux d’isolation qui permettront de remédier efficacement au problème.

En ce qui concerne les fenêtres, il peut indiquer les solutions possibles pour remédier à leur manque d’étanchéité et évaluer l’intérêt de la mise en place de doubles vitrages ou de triples vitrages.

En présentant ses factures de chauffage au technicien, le client peut lui permettre de calculer les économies qui pourront résulter de la mise en place de chacun des matériaux qui peuvent être choisis.

Le choix de chaque matériau doit être fait en fonction des critères suivants :

1. Les températures de la commune où le bâtiment se trouve.

En effet, le niveau de résistance thermique nécessaire pour les matériaux n’est pas le même pour une maison située dans la banlieue de Lille que pour un pavillon se trouvant à l’île de la Réunion.

2. L’importance des fuites résultant de la conductivité thermique des murs extérieurs du bâtiment et du toit ainsi que des ponts thermiques et éventuellement des planchers.

3. La nécessité de mettre en place un matériau qui ne craint pas l’humidité sur un mur qui ne peut pas être rendu totalement sec.

4. La nécessité de préserver la santé des occupants de la maison en évitant de placer des matériaux fabriqués à partir du pétrole.

En effet, ces matériaux risquent de causer des problèmes médicaux tels que des irritations ou des réactions allergiques.

5. La durée de vie souhaitée pour les matériaux.

La plupart des matériaux ont une longue longévité dans la mesure où ils sont posés conformément aux règles de bonnes pratiques.

Cependant, la durée de vie de la laine de verre peut causer des problèmes, car des panneaux isolants fabriqués avec ce type de matériau peuvent devoir être changés après une vingtaine d’années.

6. La surface des pièces concernées ainsi que leur luminosité.

Ces éléments doivent être pris en compte pour un éventuel choix entre la mise en place de matériaux isolants sur les côtés extérieurs de murs de la maison ou sur les côtés intérieurs.

 

Les éléments à prendre en compte pour le choix de l’entrepreneur

Pour profiter de l’avantage fiscal prévu par la loi et éventuellement d’une aide financière versée par l’État, il faut choisir l’offre d’un entrepreneur qui s’engage à fournir les matériaux et à faire les travaux.

Cet entrepreneur doit aussi avoir été officiellement reconnu en tant que garant de l’environnement.

Après avoir relevé les coordonnées des entrepreneurs qui répondent à ces conditions, qui sont régulièrement inscrits au RCS, qui ne sont pas en procédure collective et qui ont une bonne réputation, il faut demander à chacun d’eux de soumettre une offre.

Chaque demande de devis doit indiquer précisément ce que le client attend de l’entrepreneur notamment ce qui concerne la conformité aux recommandations du spécialiste de l’isolation et le délai d’exécution de travaux.

Il est notamment capital de bien préciser la nature et la résistance thermique des matériaux qui devront être posés ainsi que les autres problèmes qui devront être traités.

En recevant les devis, le propriétaire de la maison doit s’assurer du fait qu’ils contiennent toutes les mentions prévues par le Code de la consommation et notamment :

7. Ses propres coordonnées

8. Celles de l’entreprise

9. Une description précise et détaillée des travaux que l’entreprise s’engage à effectuer et des matériaux qu’elle s’engage à fournir.

Pour chaque matériau, le devis doit indiquer sa nature, son épaisseur et son niveau de résistance thermique.

10. Le prix total hors taxes et toutes taxes comprises

11. Le délai que l’entrepreneur s’engage à respecter

Toute omission ou imprécision doit faire l’objet d’une demande de précision écrite de la part du client.

Celui-ci peut avoir intérêt à se faire aider par une personne compétente pour mieux comprendre les engagements pris par un entrepreneur.

 

La rentabilisation des travaux d’isolation

Le plus souvent, les économies réalisées sur les dépenses d’énergie de la maison permettent de rentabiliser la mise en place des panneaux isolants en quelques années.

De plus, si le propriétaire de la maison répond aux conditions prévues pour l’octroi des aides financières accordées par l’Agence nationale de l’habitat, le montant restant à sa charge est réduit et la rentabilité de son investissement est nettement accrue.

En outre, une bonne performance énergétique accroît la valeur vénale et locative du bien.

Economisez jusqu’à 35% sur votre isolation

luctus commodo nec in non Sed