Quelle prise en charge par les mutuelles lors d'un blanchiment dentaire ?

Le seul soin est destiné à améliorer l’éclat des dents qui est pris en charge par la sécurité sociale est le détartrage.

Il s’agit d’un soin d’entretien qui améliore l’aspect des dents, mais qui n’est pas toujours suffisant pour que le patient puisse avoir le sourire dont il rêve.

En conséquence, il faut choisir une mutuelle proposant une bonne prise en charge des soins de blanchiment.

 

À l’heure actuelle en France, les mutuelles acceptant de prendre en charge les soins de blanchiment des dents semblent encore minoritaires.

Par ailleurs, les remboursements proposés pour ce type de soins par chaque mutuelle ne doivent pas constituer le seul critère de choix d’un organisme d’assurance complémentaire santé.

Il faut également tenir compte des autres besoins médicaux de sa famille des risques résultant de sa profession ou de ses loisirs.

Ainsi, les personnes qui adorent pratiquer un sport présentant des risques de blessures doivent tenir compte de la prise en charge proposée pour ce type de pathologie par chacune des mutuelles dont elles examinent les offres.

Le plus souvent, les mutuelles qui  proposent une prise en charge des soins de blanchiment des dents proposent un montant forfaitaire annuel.

Il résulte que si le montant des honoraires payés au dentiste pour le blanchiment des dents dépasse ce forfait, le montant du dépassement sera à la charge du client.

Pour faire un choix judicieux, il peut être astucieux de commencer par faire effectuer un examen approfondi de ses mâchoires par son dentiste qui pourra expliquer les différentes solutions envisageables ainsi que leur coût.

Recevez des devis gratuits de professionnels pour votre blanchiment dentaire dans votre région

Les indications données par le dentiste pourront être prises en compte pour la sélection d’une mutuelle offrant une prise en charge adaptée.

Il faut par ailleurs noter qu’une mutuelle ne prendra en charge que les soins réalisés ou prescrits par un dentiste.

Il semble donc tout à fait inutile de rechercher une mutuelle remboursant des soins réalisés dans un centre de blanchiment communément appelé “bar à sourire”.

De plus, ces centres n’offrent pas forcément de bonnes garanties et les soins qui y sont réalisés peuvent présenter des risques. Enfin, le rapport qualité-prix de ces soins n’est pas forcément bon.

En effet, il n’est pas exclu qu’un centre demande le même montant qu’un dentiste alors que sa prestation n’aura pas le même niveau technique.

 

Même si l’on trouve une mutuelle offrant un bon niveau de prise en charge, il faut commencer par éviter les dentistes malhonnêtes ou incompétents.

En conséquence, une personne qui n’a pas encore de dentiste doit commencer par demander à son médecin traitant s’il peut lui indiquer les coordonnées d’un dentiste qui répondra à toutes ses attentes moyennant des honoraires raisonnables.

D’autre part, pour ne pas devoir faire faire des séances de blanchiment trop souvent et pour obtenir un résultat durable, il faut éviter de fumer et se rincer soigneusement la bouche après avoir bu du café ou du vin.

En effet, le tabac, le vin, le thé et le café altèrent la coloration des dents et peuvent compromettre le résultat d’un blanchiment même si celui-ci a été réalisé avec soin.

En conséquence, un gros fumeur doit consulter un médecin spécialisé dans le sevrage tabagique pour entreprendre un traitement qui l’aidera à se libérer du tabac avant d’envisager de se faire blanchir les dents, car s’il continue à fumer après le traitement, celui-ci échouera. Il aura donc fait une dépense tout à fait inutile.

Recevez des devis gratuits de professionnels pour votre blanchiment dentaire dans votre région