Quels sont les risques liés au blanchiment dentaire fait au Maroc ?

Toute personne qui souhaite bénéficier d’un blanchiment dentaire de haute qualité, mais qui n’a que des moyens limités peut être attirée par les tarifs pratiqués par les dentistes marocains dans la mesure où ceux-ci sont sensiblement inférieurs aux sommes réclamées par les praticiens français.

Cependant, comme c’est le cas dans de nombreuses professions, il y a au Maroc des individus sans scrupules qui exercent la profession de dentiste sans en avoir le droit, car ils n’ont jamais suivi la formation exigée.

Il en résulte qu’un patient qui fait confiance à l’un de ces charlatans risque d’avoir de graves complications qui peuvent menacer sa vie, car ces individus ne sont guère soucieux de l’hygiène.

De plus, les soins brillent surtout par leur médiocrité.

Or, un blanchiment dentaire exige un haut niveau de technicité pour donner un bon résultat. En effet, pour que le patient ne prenne aucun risque, toute carie doit être traitée et le dentiste doit vérifier si les plombages du patient empêcheront tout passage du produit blanchissant.

En outre, pour répondre à toutes les attentes du patient, le dentiste doit parfaitement connaître les avantages et les faiblesses de chaque méthode de traitement et les soins complémentaires à réaliser pour éviter tout désagrément.

Il faut également éviter de se rendre dans un centre d’esthétique marocain qui proposerait des soins de blanchiment dentaire, car un tel centre (qui est parfois appelé “bar à sourire” en France) n’offre aucune garantie de compétence. Le travail risque d’être défectueux et la facture peut être très élevée.

Il est judicieux de commencer par demander au consulat du Maroc le plus proche de chez soi quelles sont les coordonnées de l’ordre professionnel des dentistes marocains et de demander à cet organisme d’indiquer les noms et les adresses des praticiens autorisés à faire du blanchiment de dents.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Cette démarche préalable permet d’éliminer les individus indésirables.

Ensuite, la personne qui désire faire blanchir ses dents a intérêt à consulter un dentiste français et à lui demander quelles sont les solutions qui pourraient lui convenir.

Le dentiste pourra lui dire si un traitement alternatif simple et économique pourrait procurer un bon résultat sans qu’un voyage au Maroc soit nécessaire. 

S’il semble qu’un voyage au Maroc serait rentable, il faut contacter plusieurs dentistes marocains et demander à chacun d’eux de faire un devis.

Enfin, le patient doit comparer les devis et sélectionner l’offre la plus avantageuse dans la mesure où les frais de voyage et de séjour au Maroc sont compensés par l’économie qui sera réalisée s’il fait blanchir ses dents dans ce pays.

Il y a lieu de tenir compte du fait qu’un ou même plusieurs autres voyages au Maroc peuvent être nécessaires pour le suivi du traitement et les éventuelles modifications.

Il semble donc qu’il faut trouver un dentiste marocain dont la prestation offrira un excellent rapport qualité-prix pour que la solution consistant à se rendre au Maroc soit vraiment avantageuse.

Une femme enceinte ou une jeune mère qui souhaite allaiter son bébé a intérêt à éviter de faire blanchir ses dents si le dentiste ne peut pas lui garantir formellement que le traitement ne présente aucun risque pour le bébé.

Un éventuel voyage au Maroc ne peut donc être programmé qu’après la naissance de l’enfant ou après la période d’allaitement.

Obtenir des devis de professionnels de la santé