Liposuccion douce

Les avantages de la liposuccion douce

CaractéristiquesDétails
AnesthésieLocale
ChirurgieAmbulatoire
Utilisation• aspire les amas de graisse

• lisse la peau

• retouche les imperfections d’une précédente liposuccion

Temps de convalescenceTrès rapide
DouleursTrès légères

Les spécificités de la liposuccion douce

A qui s’adresse-t-elle ?

La liposuccion douce est adaptée aux patients qui ont de petits amas de graisse très localisés et qui souhaitent les éliminer. Elle est également efficace pour améliorer l’aspect de la peau. Elle peut dans certains cas permettre de remédier à des imperfections qui font suite à une liposuccion antérieure et qui a provoqué une asymétrie entre les deux côtés traités ou qui a provoqué des plis ou des vagues disgracieuses.

Sur quelles parties du corps peut-on la pratiquer ?

La liposuccion douce est conseillée pour des lieux exigeant de la délicatesse car la peau y est très fine et les imperfections ressortent beaucoup plus. Elle est recommandée pour les zones suivantes :

Elle peut très bien être pratiquée sur les autres zones du corps qui nécessitent une liposuccion comme le ventre et le dos, à condition que la quantité de graisse à retirer y soit petite et très localisée.

Obtenir des devis pour votre liposuccion : Economisez jusqu’à 35%

Les contre-indications

Comme toute intervention chirurgicale, la liposuccion douce comporte quelques contre-indications. Il est déconseillé de la pratiquer sur les personnes suivantes :

  • personnes souffrant d’une maladie grave (diabète, hypertension, phlébite…)
  • personnes souffrant de problèmes cardiaques
  • femmes enceintes ou allaitantes
  • mineurs

Pour les fumeurs et les personnes sous contraceptifs hormonaux, il est nécessaire de convenir avec le chirurgien des dispositions à prendre avant et après l’intervention.

Il n’existe pas de contre-indications concernant l’âge du patient. Le critère important pour une liposuccion douce est l’élasticité et la qualité de la peau, ainsi que la maturité physique de la zone à traiter. Plus la peau est élastique et de bonne qualité, plus elle réagira bien à la liposuccion et pourra se retendre facilement sans former d’ondulations.

L’âge influe sur l’élasticité de la peau mais la peau d’une personne à l’âge avancé peut être en excellent état. Il est donc nécessaire d’aller consulter quel que soit votre âge pour s’assurer de la faisabilité de l’intervention.

Le prix d’une liposuccion douce

En général, le prix pour une liposuccion douce est à peu près le même que celui pour une liposuccion normale, voire un petit peu moins cher. En effet, le prix d’une liposuccion dépend du type d’anesthésie utilisé et de la durée d’hospitalisation du patient, or la liposuccion douce est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale.

PrestationMoyenne de prix
Liposuccion douce du double menton1200€ – 2800€
Liposuccion douce des bras2800€ – 3500€
Liposuccion douce des genoux2000€ – 3000€

Le déroulement d’une opération de liposuccion douce

Les examens préalables nécessaires

Une consultation préalable chez le chirurgien est obligatoire pour vérifier si l’intervention est réalisable et si elle apportera une réelle satisfaction au patient. Durant cette visite, le chirurgien examine les zones à traiter et interroge le patient sur son état de santé pour s’assurer de l’absence de contre-indication.

Cet entretien lui permet de connaitre les éventuelles précautions qu’il faut prendre pour éviter toute complication et pour optimiser le résultat. Si le chirurgien pense que l’intervention a toutes les chances de procurer un résultat positif, il remet au patient un document expliquant les avantages et les risques de la liposuccion envisagée.

Délai de réflexion

Le patient dispose d’un délai légal de 15 jours pour réfléchir. Aucune intervention ne peut être pratiquée avant la fin de ce délai.

Une consultation avec l’anesthésiste est également nécessaire et obligatoire pour décider de l’anesthésie à administrer. Ce choix a pour but de garantir la sécurité et le confort du patient durant la liposuccion.

Quel mode d’anesthésie et d’hospitalisation ?

L’intervention se déroule en ambulatoire et sous anesthésie locale car elle est très légère. Elle peut être complétée par une administration d’analgésiques et de neuroleptiques par intraveineuse ou par un gaz anesthésiant si l’intervention concerne plusieurs zones.

Les spécialistes considèrent qu’une liposuccion douce convient s’il n’est pas nécessaire de traiter plus de trois surfaces, car une anesthésie générale est préférable s’il faut traiter davantage de zones.

La technique opératoire utilisée et ses suites

La technique opératoire

La liposuccion douce est une technique d’élimination des cellules graisseuses par aspiration. C’est une variante de la lipoaspiration classique et fonctionne selon le même principe, mais avec quelques différences.

De fines canules reliées à des seringues sont insérées sous la peau et aspirent les cellules graisseuses grâce à un aspirateur beaucoup moins puissant que celui utilisé pour la liposuccion normale. L’aspiration est donc plus longue et plus délicate et permet de ne pas traumatiser la peau. Celle-ci retrouve rapidement un bel aspect lisse et elle se rétracte plus vite que dans le cas d’une liposuccion réalisée avec un aspirateur chirurgical.

Les incisions nécessaires à l’insertion des canules sont suturées avec du fil résorbable qui disparaît tout seul au bout de quelques jours et laissent de très petites cicatrices.

Les suites de l’opération

L’intervention en ambulatoire et sous anesthésie locale permet une diminution de la durée de convalescence du patient, et c’est là le gros avantage de la liposuccion douce. Le patient peut donc reprendre très rapidement son activité professionnelle.

Les douleurs postopératoires sont superficielles et sont soignées facilement avec des antalgiques prescrits par l’équipe médicale. Elles disparaissent en quelques jours.

Un œdème et des ecchymoses apparaissent au niveau des zones traitées et disparaissent dans les semaines et les mois suivant l’intervention.

 

Le prix d’une liposuccion douce est environ le même qu’une liposuccion normale, voire une peu moins cher car il dépend du type d’anesthésie utilisé et de la durée de l’hospitalisation.

La liposuccion douce peut être pratiquée sur toutes les zones du corps pouvant faire l’objet d’une liposuccion si les amas de graisse sont petits et très localisés. Elle peut également être recommandée pour des zones particulièrement délicates comme le menton ou les bras où la peau est très fine.

La liposuccion douce est pratiquée sous anesthésie locale et le patient peut rentrer chez lui le soir même de l’intervention. Les suites opératoires sont donc moins longues et moins lourdes qu’une liposuccion effectuée sous anesthésie générale. De plus, la technique opératoire utilisée ne traumatise pas la peau, ce qui éloigne le risque de laisser des imperfections comme des vagues à la suite de l’intervention.