Chaudière

 

Les chaudières disposent de plusieurs options en fonction de leur énergie utilisée pour chauffer l’ensemble de la maison.

Appareils écologiques par excellence, les chaudières alimentées au bois permettent aux occupants d’une maison de profiter d’un confort de haut niveau en hiver tout en contribuant à la lutte contre le réchauffement du climat.

Les bûches ou les granulés avec lesquels elles sont alimentées sont dirigés vers une chambre de combustion dans laquelle l’eau qui va être diffusée dans les radiateurs est chauffée.

Un système de combustion inversée éventuellement complété par un tirage forcé peut accroître légèrement le rendement de l’appareil.

Toutefois, pour profiter d’un rendement dépassant d’un cinquième celui d’une chaudière classique, il convient de choisir une chaudière à granulés qui peut par ailleurs être équipée d’un système de condensation.

Ce système récupère la vapeur d’eau se trouvant dans les fumées évacuées, ce qui permet de tirer parti de la chaleur concernée par cette vapeur et de réduire l’utilisation de combustible.

Il en résulte une diminution de la consommation de granulés, permettant d’amortir la différence de prix entre ce type de chaudière et un modèle alimenté par des bûches.

De plus, une chaudière alimentée par des granulés ayant un système d’évacuation à ventouse, il n’est pas nécessaire de la relier à un conduit de cheminée.

Enfin, le confort qu’elle offre est accru par la possibilité d’une régulation efficace.

Economisez jusqu’à 35%

 

Comme c’est le cas des chaudières fonctionnant au bois, les chaudières alimentées avec du gaz permettent de profiter d’un chauffage économique, surtout si elles sont équipées d’un système de condensation.

Ce système fonctionne selon le même principe que celui qui peut équiper une chaudière à granulés, ce qui procure là aussi un accroissement du rendement.

Ces chaudières peuvent être alimentées avec du gaz de ville ou avec une bouteille de gaz propane.

Elles permettent de se chauffer d’une manière économique grâce à leur rendement.

La vente des chaudières à gaz basse température pour logements individuels devant en principe cesser en raison de leur défaut de conformité aux exigences de basse consommation, seules les chaudières à gaz à condensation peuvent être choisies.

 

Les chaudières fonctionnant au fioul

Ces chaudières sont démodées, même si elles bénéficient de technologies récentes.

Leur fonctionnement nuit à l’environnement et il est coûteux compte tenu du prix du pétrole.

Il est donc conseillé de choisir une chaudière utilisant de l’énergie renouvelable.

 

Ces chaudières ont l’avantage d’offrir un bon niveau de performance, mais il est préférable de ne les utiliser que si le logement est petit.

En effet le fonctionnement d’une chaudière électrique est assez coûteux s’il faut chauffer une maison ayant 150 ou 200 m² de surface habitable.

Cependant, une chaudière électrique ne nuit pas à l’environnement, surtout si elle est alimentée par un panneau photovoltaïque.

 

Une chaudière mixte peut être alimentée par deux types de combustibles différents, ce qui peut notamment permettre de profiter d’une éventuelle baisse du coût de l’un des combustibles utilisables.

Toutefois, ce type de chaudière est nettement plus coûteux que les autres et la rentabilisation du surcoût n’est pas évidente.

 

S’il est nécessaire de remplacer la chaudière d’un logement ancien, il faut prendre conseil auprès d’une personne qualifiée pour savoir quelles sont les caractéristiques que devra avoir le modèle chaudière choisie pour offrir un chauffage optimal.

Si la chaudière à remplacer est alimentée par du fioul, il faut tenir compte du coût global de l’installation d’une chaudière utilisant un combustible plus économique avant de faire poser une chaudière neuve fonctionnant avec le même produit.

En effet, même si l’installation d’une chaudière alimentée avec du bois ou avec du gaz coûte plus cher que le changement d’une chaudière à fuel, la dépense supplémentaire peut être rentabilisée, car le gaz ou le bois sont nettement moins coûteux que le fioul.

Par ailleurs, une correction des éventuelles insuffisances d’isolation de la maison contribuera à la diminution des dépenses de chauffage.

S’il faut faire poser une chaudière dans une maison neuve, le spécialiste du chauffage pourra dire quel est le type de chaudière dont le choix sera le plus rentable.

Il faut toutefois choisir une entreprise qui fourniture et la pose du modèle de chaudière choisi.

En outre, cette entreprise doit avoir le statut de garante de l’environnement pour que le propriétaire de la maison puisse profiter de certains avantages financiers.

L’entrepreneur peut être recherché très facilement avec notre site Internet.

 

Ce crédit très avantageux peut permettre le financement du changement d’une chaudière si le logement concerné a été achevé le 31 décembre 1989 au plus tard.

Si le propriétaire de la maison ne fait pas faire d’autres travaux pour réduire la consommation d’énergie de son logement, la nouvelle chaudière doit permettre une diminution de cette consommation.

Il faut en effet qu’après son installation, la performance énergétique de la maison soit au moins égale aux niveaux suivants :

Consommation annuelle du logement avant le remplacement de la chaudière

Consommation annuelle ne devant pas  être dépassée après la pose de la chaudière neuve

180 kWh par mètre carré

150 kWh par mètre carré   

Moins de 180 kWh par mètre carré

80 kWh par mètre carré

La durée maximale de remboursement d’un éco-prêt à taux zéro est de 15 ans et son montant peut atteindre 30 000 €.

 

Cet organisme peut verser des aides au foyer dont les ressources sont limitées et qui doivent absolument remplacer leur chaudière ou faire effectuer d’autres travaux dans leur maison.

Les plafonds de ressources qui peuvent donner droit aux aides dépendent du lieu de résidence principale du demandeur et du nombre de personnes qui constituent le foyer fiscal.

 

 

Source d’énergie utilisée

Fourchettes de prix

Gaz avec condensation

Entre 3 000 € et 8 000 €

Électricité

Entre 900 € et 6 000 €

Chaudière mixte   

Entre 5 000 € et 35 000 €

Granulés

  Entre 7 000  € et 17 000 €

Bûches

Entre 2 500 € et 8 000 €

 

 

Source d’énergie

Montant annuel

Fioul    

2000 € en moyenne

Électricité

1500 € en moyenne

Granulés de bois

720  € pour une maison de 120 m²

Gaz

Prix du combustible : 750 € pour une maison de 180 m²

massa Lorem justo felis et, elit. commodo ut