Quelle chaudière choisir ?

La chaudière est l’élément indispensable pour permettre à tous les chauffages, à l’eau chaude de fonctionner dans l’habitat.

 

Le choix d’un modèle de chaudière a une importance capitale pour l’optimisation du budget qui devra être consacré au chauffage d’un logement.

Il est possible de choisir une chaudière en fonction de sa technologie et de la source d’énergie qui va l’alimenter.

Pour choisir une chaudière destinée au chauffage d’un logement neuf, il convient de consulter un professionnel spécialisé dans le chauffage des habitations.

Ce spécialiste commencera par analyser les besoins résultant des températures de la commune en hiver et de l’ensoleillement des différentes pièces.

D’autre part, il évaluera les performances de l’isolation thermique, ce qui lui permettra de calculer la puissance de chauffage nécessaire.

Ensuite, il pourra vous aider à comparer les technologies et les sources d’énergie des chaudières en calculant le budget qui devra être consacré chaque année au chauffage en fonction des chaudières pouvant être choisies.

Une fois que ces prévisions auront été faites, vous pourrez choisir le modèle de chaudière qui vous permettra d’assurer le confort de votre foyer moyennant la dépense la plus basse.

Vous pourrez notamment savoir si le choix d’une chaudière à condensation sera rentable pour vous compte tenu du fait qu’elle est plus coûteuse à l’achat, mais qu’elle consomme moins d’énergie qu’un modèle n’ayant pas cette spécificité.

Economisez jusqu’à 35%

 

Ces chaudières répondent à toutes les attentes des personnes qui tiennent à se chauffer tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Une chaudière à bois peut être alimentée avec des bûches ou avec des granulés.

Elle chauffe l’eau qui est ensuite dirigée vers le réseau de radiateurs de la maison.

Si elle est alimentée avec des bûches, elle a une chambre de remplissage dans laquelle les bûches sont introduites avant d’être dirigées vers la chambre de combustion.

Son rendement peut être légèrement accru si elle a un système de combustion inversée, notamment si elle a un tirage forcé.

 

Elles fonctionnent selon le même principe et elles peuvent être équipées d’un système de condensation qui accroît leur rendement.

Étant équipée d’un système d’évacuation à ventouse, une chaudière à granulés n’a pas besoin d’être reliée à un conduit de cheminée.

De plus, sa possibilité de régulation accroît le confort et cette catégorie de chaudière peut être équipée d’un silo de stockage.

Bien qu’elle soit plus coûteuse à l’achat qu’une chaudière alimentée avec des bûches, son meilleur rendement peut rentabiliser la différence de prix.

 

Il s’agit de chaudières utilisant deux types de combustibles différents.

Ainsi, une chaudière mixte peut être alimentée avec du bois et avec du gaz.

Elles permettent donc de cumuler les avantages de deux modes d’alimentation, mais elles sont plus coûteuses.

Elles sont équipées d’un système qui permet au second combustible de relayer le premier si celui-ci est épuisé.

Elles conviennent aux consommateurs qui tiennent à utiliser des énergies renouvelables, mais qui préfèrent avoir une solution de dépannage.

De plus, si un appareil de chauffage peut fonctionner avec deux combustibles différents, il peut être réglé en fonction de l’évolution des prix de chaque combustible.

L’avis du spécialiste du chauffage permettra de savoir si une chaudière de ce type peut être rentable.

 

Ces chaudières peuvent être alimentées avec du gaz de ville ou avec une bouteille de gaz propane.

Elles permettent de se chauffer d’une manière économique grâce à leur rendement.

La vente des chaudières à gaz basse température pour logements individuels devant en principe cesser en raison de leur défaut de conformité aux exigences de basse consommation, seules les chaudières à gaz à condensation peuvent être choisies.

 

N’ayant besoin d’aucun combustible, ces chaudières contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique, surtout si elles sont alimentées par des panneaux solaires.

Mais leur utilisation est coûteuse si elles sont branchées sur le réseau de distribution d’électricité.

Les chaudières à fioul

Ces chaudières sont économiques à l’achat, mais le combustible coûte cher. De plus, elles sont mauvaises pour l’environnement.

 

 

Source d’énergie utilisée

Fourchettes de prix

Granulés

Entre 7000  € et 17000 €

Bûches

Entre 2500 € et 8000 €

Gaz avec condensation

  Entre 3000 € et 8000 €

Electricité

Entre 900 € et 6000 €

Chaudière mixte

Entre 5000 € et 35 000 €

 

Source d’énergie

Budget annuel

Granulés de bois   

720  € pour une maison de 120 m². Ce mode est le le plus économique, le surcoût à l’achat par rapport à une chaudière à fioul neuve est amorti au bout de cinq ans.

Gaz     

Prix du combustible : 750 € pour une maison de 180 m²

Fioul

2000 € en moyenne

Electricité

1500 € en moyenne

Economisez jusqu’à 35%