Rénovation salle de bains

La rénovation d’une salle de bain est souvent très utile car elle peut transformer une pièce qui avait besoin d’un coup de neuf. Des conseils pour suivre les différentes étapes de la rénovation de la salle de bain sont visibles ci-dessous.

 

Si vous possédez une maison qui n’a pas été achevée récemment et si la salle de bain n’a jamais été rénovée, sachez qu’il est possible d’accroître la valeur de votre maison en faisant moderniser la salle de bain pour la rendre conforme aux tendances actuelles.

En effet, une maison bâtie pendant les années 1970 a été conçue en fonction des goûts des personnes qui l’ont fait construire.

Or, les attentes des personnes de la génération actuelle sont totalement différentes.

En conséquence, même si votre salle de bain convient encore à votre famille, sachez notamment que si vous prévoyez de vendre ou de louer votre maison, la rénovation de la salle de bain vous permettra de retirer un meilleur bénéfice de votre projet.

Economisez jusqu’à 35% sur votre rénovation de salle de bain

 

Compte tenu de la dépense à prévoir, il faut prendre toutes les dispositions qui permettront d’optimiser l’opération.

En conséquence, en demandant l’intervention d’un architecte d’intérieur, vous pourrez connaître les astuces qui permettront de rendre votre salle de bain encore plus agréable grâce à un choix judicieux des couleurs et des matériaux.

Ainsi, si elle n’est pas suffisamment lumineuse ou si elle est petite, l’architecte d’intérieur pourra vous dire comment ces inconvénients pourraient être atténués.

En outre, si son isolation thermique ou acoustique est insuffisante, il convient de demander à un spécialiste de l’isolation des bâtiments de l’examiner après avoir fait faire un diagnostic de performance énergétique.

Ce professionnel pourra vous indiquer ce qu’il convient de faire pour optimiser l’isolation en vue de réduire le bruit ainsi que les déperditions de chaleur.

 

Si le chantier peut se dérouler sans problème particulier, la dépense prévisible pour la rénovation totale d’une salle de bains se situe approximativement à 1000 € par mètre carré.

Type d’intervention

Prix approximatif

Remise aux normes de l’installation de surface électrique de la salle de bains

 135 € par mètre carré

 Remise à neuf de la plomberie

150 € par mètre carré

Pose de carreaux neufs après retrait du vieux carrelage

80 € par mètre carré

Pose d’un lavabo neuf après retrait de l’ancien lavabo

1 200 €

Démontage de l’ancienne baignoire et mise en place d’une baignoire neuve

1 100 €

 

Il faut toujours acheter soi-même les matériaux et les nouveaux équipements si on a le temps de le faire.

En effet, ceci peut permettre d’économiser un montant important dans la mesure où les achats sont faits dans des boutiques proposant des prix avantageux.

On évite de payer la marge que les artisans facturent souvent à leurs clients si ceux-ci leur demandent de faire ces achats.

En outre, une autre économie est possible si l’on ne confie aux artisans que les travaux pour lesquels leur compétence technique est indispensable comme ce peut être le cas pour la rénovation de la penderie ou du circuit électrique.

Si vous êtes capable de faire vous-même la pose du nouveau carrelage ou la rénovation de la peinture, ceci peut vous permettre d’économiser plusieurs dizaines d’euros si la salle de bain est grande.

 

En achetant des matériaux et les appareils dans un magasin spécialisé, vous pouvez demander à la direction de ce magasin si elle connaît les coordonnées de plusieurs artisans qui sont appréciés en raison de la qualité de leur travail.

Vous pouvez également poser cette question à l’architecte d’intérieur, car des personnes qui exercent cette profession ont souvent l’habitude de travailler avec des artisans choisis avec soin.

En outre, en vous connectant sur Internet, vous pouvez accéder à des plates-formes qui permettent de faire un envoi simultané de demande de devis à plusieurs artisans ayant les qualifications nécessaires pour répondre à vos besoins.

Pour éviter des problèmes, il est indispensable de s’assurer de la régularité des conditions dans lesquelles chaque artisan contacté exerce son activité.

Tout individu qui exerce une activité non salariée et dont les coordonnées n’apparaissent pas dans le répertoire des métiers ou sur le site www.infogreffe.fr ainsi que tout artisan qui a négligé de souscrire une assurance en responsabilité professionnelle doit être éliminé, car son comportement n’est pas légal.

Il faut également se méfier des personnages qui refusent de commencer à travailler avant d’avoir encaissé le montant intégral du devis et de ceux qui ne s’engagent pas à respecter un délai précis.

 

I/ Il convient notamment d’évaluer la conformité des offres avec les impératifs suivants :

II/ La conformité du travail proposé avec les suggestions de l’architecte d’intérieur et avec celles du spécialiste de l’isolation.

III/ La proximité de l’artisan

IV/ Sa certification en tant que garant de l’environnement si vous devez lui demander d’améliorer l’isolation thermique de la salle de bain.

V/ En effet, la réduction d’impôt prévue pour la transition énergétique et l’aide éventuellement attribuée par l’Agence nationale de l’habitat aux foyers modestes ne sont accordées que si l’artisan qui réalise les travaux a cette certification.

VI/ Consultez sur cette page les aides qui peuvent vous être proposées et le site www.anah.fr vous permettront d’avoir toutes les précisions concernant ces avantages.

VII/ Enfin, il faut tenir compte de sa réputation.

Il est fréquent que des personnes ayant déjà fait rénover totalement partiellement leurs biens immobiliers aient publié sur Internet.

consequat. venenatis Aliquam Sed ut felis