Renovation fenêtre

La rénovation des fenêtres d’un appartement ou d’une maison peut être rentable notamment si le logement concerné est ancien et si ses occupants doivent consacrer un budget important à leur chauffage en raison d’une isolation thermique défectueuse.

D’autre part, le logement peut être valorisé si les nouvelles fenêtres améliorent son aspect.

 

Si la rénovation des fenêtres est nécessitée par une performance énergétique médiocre, il est judicieux de commencer par faire examiner le logement par un spécialiste de l’isolation thermique qui pourra dire dans quelle mesure la pose de doubles vitrages ou de triples vitrages serait judicieuse.

D’autre part, ce professionnel pourra dire quelles sont les autres dispositions qu’il conviendrait de prendre pour que le logement concerné consomme moins d’énergie.

En outre, il faut tenir compte des règlements municipaux si l’on prévoit de faire poser des fenêtres ayant un aspect différent de celles qui doivent être changées.

En effet, si les responsables de la municipalité tiennent à ce que la maison n’ait pas un aspect trop différent de celui des pavillons voisins, ces règlements peuvent interdire certains matériaux ou certaines couleurs.

De plus, il peut être obligatoire de demander l’avis de l’architecte local des Bâtiments de France si la maison se trouve dans une zone ayant certaines spécificités.

Une déclaration préalable de travaux devra être déposée avant le début du chantier et la mairie aura la faculté d’exiger le choix d’un autre matériau ou d’une autre couleur s’il lui semble que le projet viole les règlements municipaux.

Economisez jusqu’à 35% sur votre rénovation

 

Pour faire une estimation de la dépense prévisible, il faut tenir compte du matériau souhaité, de la largeur et de la hauteur de chacune des fenêtres ainsi que des caractéristiques souhaitées pour le vitrage.

Ainsi, si l’on souhaite faire poser de nouvelles fenêtres en bois et si chacune des fenêtres mesure 1 m de haut sur 1 m 20 de large, le prix moyen s’élève à 730 € pour des fenêtres à simple vitrage.

Si l’on tient à faire mettre des doubles vitrages, il faut prévoir un montant moyen de 900 € pour chacune des fenêtres.

L’aluminium et le PVC sont plus économiques et ils ne nécessitent que très peu d’entretien alors que si les fenêtres sont en bois, il faut appliquer régulièrement des produits pour éviter au bois d’être attaqué par des parasites ou par les intempéries.

Par ailleurs, des fenêtres à triple vitrage sont forcément plus coûteuses, car il faut prévoir un supplément de prix représentant au moins 30 % du coût des fenêtres à double vitrage.

Cependant, cette dépense supplémentaire peut être rentable si la maison se trouve dans une région froide ou à proximité d’une chaussée à fort trafic, car un triple vitrage améliore l’isolation acoustique.

Enfin, des fenêtres en bois valorisent mieux un logement.

 

Pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux et financiers décrits ci-dessous, il faut choisir un entrepreneur qui a obtenu une certification de garant de l’environnement et qui assure la fourniture des nouvelles fenêtres ainsi que leur pose.

La certification de la qualité de garant de l’environnement atteste que l’entrepreneur possède tout le savoir-faire technique nécessaire pour que son travail procure une isolation thermique satisfaisante.

En conséquence, elle constitue une garantie intéressante pour le client.

En outre, il faut bien entendu vérifier si chacun des entrepreneurs auxquels un devis est demandé est bien inscrit au registre du commerce ou au répertoire des métiers.

Cette vérification est capitale, car un individu qui exerce une activité artisanale sans l’avoir déclarée aux services officiels est le plus souvent un personnage particulièrement indélicat non seulement envers les organismes sociaux, mais aussi envers ses clients.

Enfin, il faut demander à chacun des entrepreneurs qui sont mis en concurrence de préciser le délai dans lequel il pourra rénover les fenêtres et de fournir des attestations d’assurance garantissant que toutes ses obligations contractuelles seront entièrement exécutées.

 

Il s’agit d’un avantage fiscal dont les conditions d’attribution sont précisées ici et qui peut s’élever à 15 % des dépenses consacrées à l’achat des nouvelles fenêtres si l’entreprise choisie répond à la condition rappelée ci-dessus.

 

Consultez toutes les précisions concernant les conditions d’attribution de cette pension qui peut être versée aux ménages modestes qui doivent faire effectuer des travaux pour que leurs logements soient plus économes en énergie.

 

Il s’agit d’un crédit dont le montant peut atteindre 30 000 € et qui est à taux zéro.

Il permet de financer des rénovations de fenêtres ainsi que les autres travaux qui ont pour résultat une baisse de la consommation d’énergie du logement.

Il peut être accordé à tout propriétaire de logement quel que soit le montant de ses ressources si le logement concerné a été achevé avant 1990.

Sed ut vulputate, eleifend Praesent Nullam sit