Fenêtre toit faible pente : combien ça coûte ? Quel prix payer ?

  1. Ce qu’il faut savoir avant de choisir un modèle de fenêtre pour toit à faible pente
  2. Les prix des fenêtres pour toit à faible pente
  3. Le choix du fournisseur et les possibilités d’aide au financement

Avoir une fenêtre en pente sur le toit, nécessite quelques précautions et le bon choix de la fenêtre pour une parfaite isolation.

 

Ce qu’il faut savoir avant de choisir un modèle de fenêtre pour toit à faible pente

En premier lieu, une fenêtre située sur un toit à faible pente étant nettement moins facile à manœuvrer qu’une fenêtre fixée sur une pente de toit classique de 50 %, il est recommandé de choisir une fenêtre à ouverture motorisée.

Pouvant être actionné à distance au moyen d’une télécommande, ce type de fenêtre permet en plus de profiter notamment des fonctionnalités suivantes :

1/ La simulation de la présence d’un occupant de la maison lorsque toute la famille est absente.
Cette fonctionnalité permet de dissuader un individu indélicat de tenter de cambrioler la maison.

2/ La possibilité de programmer une ouverture automatique de la fenêtre pour ventiler périodiquement les combles au cours de la journée.

Plusieurs ventilations peuvent être programmées en vue de renouveler régulièrement l’air et la fenêtre se referme automatiquement dès que la ventilation programmée est terminée.

3/ Un système de fermeture automatique de la fenêtre si elle est ouverte et si une pluie se met à tomber.

4/ Un système permettant de programmer automatiquement un rafraîchissement de la pièce avant l’ouverture du volet roulant ou avant sa fermeture (si la fenêtre est équipée d’un volet roulant).

D’autre part, il est préférable de choisir des fenêtres qui s’ouvrent par projection et il est judicieux de choisir des fenêtres dont le format est adapté aux dimensions de la pièce en se conformant aux indications données dans le tableau suivant :

Surface de la pièce

Dimensions recommandées pour la fenêtre

Plus de 11 m²

1/6e de la surface des combles

10 m²

118 cm sur 114 cm

118 cm sur 114 cm

78 cm sur 114 cm

Il faut bien respecter ces indications, surtout si le toit est en faible pente.

Si la surface des combles est importante, on peut tout à fait faire poser plusieurs fenêtres en les mettant à côté les unes des autres.

En outre, pour optimiser la luminosité, il est conseillé de placer les fenêtres de préférence vers la partie supérieure du toit.

Enfin, il ne faut pas oublier de faire une déclaration préalable de travaux à la mairie, car la pose des fenêtres de toit va entraîner une modification de l’aspect extérieur du pavillon.

En conséquence, les modèles de fenêtres choisies doivent être conformes aux règlements d’urbanisme de la commune.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos fenêtres

 

Les prix des fenêtres pour toit à faible pente

Ces prix dépendent notamment du matériau choisi pour le châssis, du vitrage et du mécanisme d’ouverture.

Pour des fenêtres à ouverture motorisée, il faut prévoir approximativement les prix moyens suivants :

Fenêtre de toit à ouverture motorisée

Catégorie de motorisation

Prix moyen pose comprise

Motorisation électrique solaire

1 100 €

Motorisation électrique classique

800 €

Exemples de prix calculés en fonction du matériau du châssis

Type de matériau

Prix moyen pose comprise

Bois

530 €

Aluminium

370 €

PVC

300 €

Le bois est apprécié en fonction de son caractère élégant, noble et chaleureux.

Cependant, un châssis en bois est moins fin qu’un châssis en aluminium, ce qui réduit la surface vitrée de la fenêtre et par conséquent la luminosité de la pièce.

En conséquence, il peut être judicieux de demander l’avis d’un architecte d’intérieur pour savoir quel est le matériau qui conviendra le mieux compte tenu du budget dont on dispose.

 

Le choix du fournisseur et les possibilités d’aide au financement

Après avoir pris connaissance des caractéristiques des modèles de fenêtres de toit qui pourront convenir, il faut faire un appel d’offres auprès des fournisseurs ayant obtenu le statut de garant de l’environnement.

Ensuite, il faut comparer les devis reçus et donner suite à celui qui semble offrir le meilleur rapport qualité-prix.

Les ménages modestes peuvent bénéficier sous certaines conditions d’une aide versée par l’agence nationale de l’habitat dans la mesure où les travaux contribueront à une baisse de la consommation d’énergie de la maison.

Enfin, les travaux peuvent être financés par un éco-prêt à taux zéro d’un montant maximal de 30 000 €.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

odio efficitur. ut sed Sed tristique dolor. ipsum commodo Lorem