Comment et quel type fenêtre choisir pour toit plat ?

  1. L’opportunité de la mise en place d’une fenêtre sur un toit plat
  2. Les dispositions à prendre avant tout achat de fenêtre
  3. Le choix du ou des modèles de fenêtre : les critères qu’il faut prendre en compte

La mise en place d’une fenêtre sur toit plat est l’idéal pour les appartements qui disposent de pièces sans fenêtre.

 

L’opportunité de la mise en place d’une fenêtre sur un toit plat

Si une pièce qui se trouve sous un toit plat manque de clarté, car elle est exposée vers le nord, ou, car un bâtiment plus haut se trouve en vis-à-vis, la mise en place d’une fenêtre sur le toit peut constituer une solution appropriée, car elle améliorera sensiblement la clarté de la pièce.

Toutefois, ce type de chantier ne s’improvise pas. Il faut remplir des formalités et choisir judicieusement les fenêtres.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos fenêtres

 

Les dispositions à prendre avant tout achat de fenêtre

En premier lieu, si le logement fait partie d’un ensemble en copropriété (c’est notamment le cas en ce qui concerne un appartement qui se trouve au dernier étage d’un bâtiment), il faut avertir le syndic de l’immeuble, car celui-ci devra convoquer les copropriétaires en assemblée générale pour que l’autorisation imposée par la loi puisse être donnée.

Une étude préalable doit être faite par un architecte pour que l’assemblée générale puisse donner son accord en étant sûre du fait que l’ouverture nécessaire pour la mise en place de cette fenêtre ne posera aucun problème pour le bâtiment.

D’autre part, une déclaration préalable de travaux doit être faite à la mairie, comme pour tout chantier qui modifie l’aspect extérieur d’un bâtiment.

La mairie indiquera les conditions qui sont éventuellement prévues par les règlements municipaux pour la pose d’une fenêtre sur un toit plat.

Enfin, il faut contacter l’assureur du logement et lui signaler le projet de mise en place de la fenêtre.

Il pourra être amené à demander au propriétaire de la maison de prendre des mesures spécifiques pour éviter toute aggravation des risques.

Ainsi, il pourrait exiger qu’il soit fait en sorte que le vitrage de la fenêtre soit suffisamment solide pour éviter tout cambriolage si un cambrioleur pouvait facilement escalader le mur pour grimper sur le toit.

 

Le choix du ou des modèles de fenêtre : les critères qu’il faut prendre en compte

Pour éviter tout problème, le modèle de la fenêtre devra être conforme aux critères indiqués ci-dessous :

1/ Conditions prévues par le règlement d’urbanisme de la commune éventuellement par l’assemblée des copropriétaires de l’immeuble.

2/ Observations éventuellement formées par l’assureur du logement si celui-ci exige des conditions concernant notamment la solidité de la fenêtre.

3/ Remarques consignées dans le compte rendu l’architecte qui a fait l’étude préalable.

Il faut en effet que chaque fenêtre ait des dimensions qui lui permettront d’être insérée facilement dans l’espace qui aura été percé sur le toit à cet effet. En conséquence, les remarques formulées par l’architecte au sujet des dimensions de ces espaces doivent être prises en compte.

4/ Objectifs poursuivis en ce qui concerne l’amélioration de la luminosité de chaque pièce concernée.

La fenêtre posée sur le toit plat devra procurer une partie au moins équivalente à celle qu’aurait procurée une fenêtre fixée sur l’un des murs de la pièce.

5/ Capacité de résistance de la structure de la fenêtre aux incendies, aux chocs et aux intempéries.

6/ Étanchéité (elle doit être irréprochable).

7/ Performances en matière d’isolation thermique et phonique. Le choix de la fenêtre doit notamment tenir compte de l’éventuelle présence d’une source de bruits importants et répétés ainsi que des températures auxquelles la commune est soumise pendant l’hiver.

8/ Ventilation dont la pièce pourra bénéficier après l’installation de fenêtres sur le toit.

9/ Capacité de chaque modèle de fenêtre à évacuer les eaux de pluie (en effet, des problèmes d’entretien de la fenêtre peuvent se produire si les eaux de pluie sont mal évacuées).

10/ Capacité de la fenêtre à recevoir un pare-soleil ou un store (ceci est important pour que l’effet du soleil soit atténué en période de forte chaleur).

11/ Possibilité de mise en place d’un triple vitrage ou d’un double vitrage.

12 /Facilité d’emploi du système d’ouverture de la fenêtre si l’on choisit une fenêtre ayant une ouverture motorisée.

Il peut être judicieux de demander l’avis d’un architecte d’intérieur et éventuellement d’un spécialiste de l’isolation des maisons pour savoir comment un choix judicieux peut être fait entre plusieurs modèles qui répondent aux conditions indiquées ci-dessus.

Recevez 3 devis et économisez jusqu’à 35% sur vos travaux

Sed felis libero in dolor. adipiscing diam eget