Choisir les implants capillaires au Maroc : meilleures cliniques ?

ledabelleSantéImplant CapillaireImplant capillaire Maroc, les meilleures offres: comparez et choisissez

L’intérêt d’un voyage vers le Maroc pour la réalisation d’une pose d’implants capillaires

Une personne qui cherche à remédier à une importante perte de cheveux peut être tentée d’aller se faire faire faire une greffe de cheveux à l’étranger si elle peut bénéficier d’un prix inférieur à celui que demanderait un chirurgien travaillant en France.

Au Maroc, de nombreux chirurgiens spécialisés dans ce type d’intervention sont capables de faire un excellent travail, car ils ont été formés dans des cliniques prestigieuses en France et en Espagne.

Il en résulte que le Maroc est devenu une référence pour la greffe de cheveux dans la zone du Maghreb.

 

Les principes appliqués pour une greffe de cheveux

Le chirurgien part du principe que chez l’homme la chute de cheveux est la conséquence de problèmes d’origine hormonale ou génétique alors que pour une femme des causes carentielles ou androgéniques peuvent expliquer ce problème.

D’autre part, la greffe de cheveux constitue la seule solution pour remédier à une calvitie, car aucun produit ne permet de faire repousser les cheveux.

Après avoir examiné le patient, le chirurgien peut proposer une micro transplantation folliculaire avec bandelettes ou une micro transplantation folliculaire FUE.

La micro transplantation folliculaire avec bandelettes (qui est appelée aussi Follicular Units Transplantation) est la méthode la moins récente.

Obtenir des devis pour vos implants capillaires : Economisez jusqu’à 35%

Elle consiste à retirer un lambeau de peau recouverte de cheveux d’une largeur de 1,2 centimètre au niveau de la nuque.

L’étape suivante consiste à diviser la bandelette prélevée en petits greffons comportant chacun entre un et trois cheveux. Elle peut permettre au patient de se faire réimplanter jusqu’à 5500 cheveux en une intervention unique.

Dans ce cas, l’intervention dure quatre heures. Sa durée limitée à trois heures si le patient peut se contenter d’une réimplantation de 3 700 cheveux.

La plaie provoquée par le prélèvement de la bandelette est suturée. Si le chirurgien fait bien la suture, il ne reste qu’une cicatrice très fine disparaît progressivement.

La micro transplantation folliculaire « FUE » est une technique plus récente qui a l’avantage de ne laisser aucune cicatrice, car elle ne nécessite pas d’incision importante.

Le chirurgien doit en prélever les greffons au moyen d’un instrument cylindrique. Les prélèvements peuvent être effectués sur la nuque, mais aussi sur les tempes ou sur le torse.

Ensuite, les greffons sont réimplantés sur la surface dégarnie de la tête.

 

Le choix de la clinique marocaine

Comme toute intervention chirurgicale, une greffe de cheveux nécessite un haut niveau de savoir-faire et il faut choisir la clinique avec soin.

En effet, les conséquences d’une intervention mal effectuée sont toujours désagréables et elles peuvent être graves. Ainsi, un défaut de respect des règles d’asepsie peut être à l’origine d’une septicémie qui peut être mortelle.

En conséquence, il faut commencer par vérifier si les chirurgiens qui déclarent pouvoir exercer ces interventions sont inscrits à l’ordre des médecins marocains en tant que chirurgiens spécialisés dans la pratique déjà de cheveux.

Ensuite, il convient de demander des devis aux chirurgiens ayant les compétences nécessaires et leur demander de joindre aux devis des photos de patients qu’ils ont opérés. Les photos doivent présenter des visages découverts.

Obtenir des devis pour vos implants capillaires : Economisez jusqu’à 35%

D’autre part, il faut éliminer toute clinique qui ne respecte pas les normes européennes d’hygiène et d’asepsie. Les chirurgiens doivent notamment utiliser des instruments à usage unique pour diminuer le plus possible les risques d’infection.

En outre, ils doivent avoir chacun une équipe comportant au moins sept assistantes pour qu’une seule intervention soit nécessaire pour la réalisation de la greffe.

Enfin, il faut exiger une consultation préalable avec l’anesthésiste ainsi qu’un bilan médical complet avant l’intervention. La clinique doit aussi avoir une salle de réveil conforme aux normes appliquées en France.

Après avoir sélectionné les chirurgiens qui répondent à toutes ces conditions, il faut choisir un spécialiste pratiquant de préférence la méthode « FUE »  ayant une bonne réputation et demandant un prix avantageux.

Pour prendre des références sur un chirurgien, il est possible de contacter des pharmacies situées à proximité de la clinique où il exerce.

En effet, un pharmacien dispose très souvent d’informations fiables sur les qualités d’un médecin ou d’un chirurgien.

Il connaît notamment les jugements portés par ses patients et les cas dans lesquels il a dû vendre des médicaments prescrits en raison du fait qu’une intervention chirurgicale a entraîné des complications qui auraient pu être évitées.