Comment bien choisir votre serrure ?

ledabelleTravauxSerrurerieSerrure : Comment bien la choisir ?

La prise en compte des conditions exigées par le contrat d’assurance du logement

Avant de choisir une serrure pour le logement dans lequel l’on est sur le point de s’installer ou pour la maison que l’on fait construire, il est capital de lire attentivement le contrat d’assurance qui a été souscrit pour ce logement. En effet, les assureurs deviennent de plus en plus attentifs aux précautions prises par leurs clients pour protéger leurs biens.

Ils sont donc amenés à insérer dans leurs contrats des clauses pouvant exiger la mise en place de serrures capables de résister efficacement à une éventuelle tentative d’effraction.

Economisez jusqu’à 35% sur vos serrures

En conséquence, si le contrat d’assurance exige une serrure ayant des caractéristiques spécifiques, il faut éliminer toute serrure qui ne répond pas parfaitement à ces exigences.

Ceci s’explique par le fait que si la serrure n’est pas conforme au contrat d’assurance, l’assureur pourrait être en droit de refuser de  rembourser la valeur des objets dérobés en cas de cambriolage.

Ainsi, si l’assureur exige la mise en place d’une serrure répondant à la norme A2P qui est décrite ci-dessous, le nombre d’étoiles attribuées à la serrure doit correspondre à celui qui est indiqué dans le contrat d’assurance.

 

Les différents types de serrures disponibles sur le marché

Les fabricants de serrures proposent en premier lieu des cellules à encastrer qui doivent être insérées dans l’épaisseur de la porte.

D’autre part, ils proposent des serrures dites « en applique » qui sont destinées à être fixées sur la surface de la porte. Ces serrures peuvent donc être posées sur des portes peu épaisses.

 

Le choix d’une serrure à encastrer

Compte tenu de sa spécificité, ce type de serrure apporte davantage de contraintes.

Il faut notamment que l’épaisseur de la porte soit suffisante pour que toutes les pièces de la serrure puissent être insérées correctement.

D’autre part, lorsque la serrure doit être remplacée, il faut noter avec soin toutes les dimensions et les cotes à respecter.

Ces cotes sont les suivantes :

1/ La hauteur et la profondeur du coffre ;

2/ La cote entre le pêne qui sert pour la fermeture et celui qui sert pour le verrouillage ;

3/ La possibilité d’insertion des pênes dans la gâche ;

4/ La cote entre la serrure elle-même et le carré (il s’agit d’une pièce métallique qui traverse l’ensemble de la serrure pour permettre la fermeture)

5/ La distance qui doit séparer le pêne qui sert pour une simple fermeture et celui qui est destiné au verrouillage.

Le défaut de respect de l’une de ces contraintes empêchera la mise en place de la nouvelle serrure.

 

Le remplacement d’une serrure en applique

S’il s’agit d’une serrure équipée d’un cylindre, il faut choisir un modèle ayant des caractéristiques compatibles avec celles du modèle remplacé.

Economisez jusqu’à 35% sur vos serrures

En effet, la nouvelle serrure devra pouvoir être fixée sur la porte sans difficulté.

 

Les caractéristiques d’une serrure multipoint

Une serrure monopoint n’a qu’un seul pêne destiné au verrouillage alors qu’une serrure multipoint en a plusieurs.

Le plus souvent, une serrure multipoint a entre trois et cinq pênes, ce qui accroît sa résistance aux tentatives d’effraction.

Une crémone dont la hauteur est égale à celle de la porte est mise en place pour recevoir simultanément tous les pênes de la serrure.

 

La norme qui définit la solidité de la serrure

Le centre national de la prévention et de protection a défini une norme appelée « norme A2P » qui certifie la durée pendant laquelle la serrure peut résister à une tentative d’effraction.

Les niveaux de résistance qui sont définis sont les suivants :

Nombre d’étoiles

Durée pendant laquelle la serrure doit résister la tentative d’effraction

A2P une étoile

5 minutes

A2P deux étoiles

10 minutes

A2P trois étoiles

15 minutes

 

Cependant, une serrure conforme à cette norme a toujours l’avantage d’offrir une forte résistance si un cambrioleur cherche à la forcer en utilisant un pied-de-biche ou une pince monseigneur.

 

Le choix du cylindre de la serrure

Le cylindre de la serrure joue également un rôle important pour la sécurité offerte.

En effet, lorsque l’occupant de la maison tourne sa clé pour déverrouiller ou pour verrouiller la porte, les empreintes ou les creux de la clé actionnent les goupilles qui font bouger les pênes de la serrure.

Les goupilles jouent un rôle important, car la difficulté que rencontrera un cambrioleur pour crocheter la serrure s’accroît avec le nombre de goupilles.

En conséquence, il est astucieux de choisir un cylindre de serrure ayant un nombre de goupilles important et  pouvant recevoir une clé paracentrique ou une clé à pompe.

Il faut par ailleurs que la clé soit difficile à reproduire comme c’est le cas des clés paracentriques.

D’autre part, un cylindre est plus résistant à une pastille en acier se trouvant juste au-dessous du trou de la serrure.

Il faut aussi qu’une rondelle capable de résister à toute tentative de perçage soit mise en place autour du cylindre qui ne doit en aucun cas dépasser la surface de la porte pour ne pas risquer d’être arraché.

Les cylindres qui offrent le meilleur niveau de sécurité sont ceux qui ont un nombre important de goupilles ou qui ont un mécanisme à billes, à disques ou à pompe.

<h2 class= »p4″>Comment renforcer la sécurité offerte par la serrure?

Pour améliorer la protection de son logement, il est notamment possible de mettre en place une porte d’entrée blindée ou de mettre sur la porte un chambranle métallique qui empêche un cambrioleur de forcer la porte avec un pied-de-biche.

D’autre part, si l’on possède une maison ou un appartement situé au rez-de-chaussée d’un immeuble, des volets en métal offrent une protection efficace, car ils sont beaucoup plus difficiles à scier que des volets en bois.