Dossier complet sur la prothèse dentaire

Lorsque le dentiste constate que son patient a une ou plusieurs dents manquantes ou que l’une de ses dents a été fracturée, il peut proposer une solution consistant à poser une prothèse qui jouera le rôle de la dent restaurée ou remplacée.

Il en est de même si le patient a une carie qui nécessite une dévitalisation de la dent, car une simple obturation ne serait pas suffisante.

En fonction des ressources financières du patient, des caractéristiques de ses mâchoires et de son passé médical, le dentiste peut proposer une prothèse fixe ou amovible.

Une prothèse fixe est destinée à être posée sur la mâchoire du patient sans pouvoir être retirée alors qu’une prothèse amovible est prévue pour être retirée notamment pour que le patient puisse l’entretenir.

Lorsque le patient a une dent gravement fracturée ou lorsqu’il a une carie qui nécessite une dévitalisation de la dent, le dentiste peut proposer la mise en place d’une couronne artificielle s’il est possible de limer la dent pour qu’elle puisse servir de pilier à la couronne ou si la couronne peut être fixée sur un implant.

La couronne peut être en métal, ce qui convient pour la restauration d’une dent située au fond de la mâchoire.

S’il faut répondre à une exigence esthétique, notamment en raison du fait que la dent à soigner est visible, il est possible de faire une couronne en céramique qui aura une meilleure allure, mais qui est plus coûteuse.

 

Un bridge constitue une solution qui peut être proposée à un patient qui doit faire restaurer une dent sur laquelle il n’est pas possible d’envisager la pose d’une couronne.

Il en est de même si le patient a au moins deux dents voisines l’une de l’autre et ayant besoin d’être réparées. 

Dans ce cas, le dentiste commence par meuler avec sa turbine les deux dents saines adjacentes des dents à réparer. Ces deux dents serviront de piliers pour la fixation du bridge.

Si cela est possible, il propose au patient la mise en place d’un bridge provisoire pour que le patient puisse matcher ses aliments dans de bonnes conditions.

 

L’onlay est une petite prothèse qui peut être mise en place sur le sommet de la dent pour reconstituer sa morphologie si elle est cariée, mais si elle n’a pas besoin d’être dévitalisée.

Cette prothèse offre un bon résultat esthétique, car elle permet de restituer un aspect parfaitement naturel à la partie animée de la dent. Elle peut également être mise en place si la dent a subi un petit traumatisme.

Toutefois, deux séances sont nécessaires, car le dentiste doit en premier lieu soigner la carie et réaliser une empreinte qui est envoyée au laboratoire de prothèse dentaire auquel la confection de la prothèse est confiée.

Un inlay est une petite prothèse destinée à reconstituer une partie interne de la dent. Il est plus résistant et plus élégant qu’un plombage.

 

Le dentiste propose une prothèse amovible partielle à un patient ayant une mâchoire sur laquelle plusieurs dents sont absentes.

Dans ce cas, le dentiste commence par proposer un dentier provisoire en acrylique ou en résine pour éviter au patient d’être trop gêné par une mâchoire partiellement édentée.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Mais il faut faire réaliser une prothèse amovible définitive dont la base contient du métal, car une prothèse confectionnée uniquement avec de l’acrylique ou de la résine est moins résistante et moins confortable pour le patient. De plus, elle risque davantage de détériorer les dents sur lesquelles elle est fixée.

La prothèse définitive dont la base contient souvent un alliage de cobalt et de chrome est à la fois plus solide et plus légère pour le patient.

En outre, elle est facile à entretenir et elle peut offrir un bon résultat esthétique si,le dentiste peut faire en sorte que les crochets permettant de fixer la prothèse aux dents qui servent d’appui soient peu visibles.

Par ailleurs, le patient peut mieux apprécier la température des aliments grâce à la capacité du métal d’être conducteur de la chaleur et une prothèse ayant une base contenant du métal exerce une pression moins forte sur ses muqueuses.

Pour mettre en place une prothèse amovible partielle, le dentiste commence  par réaliser une empreinte à partir de laquelle un moulage réalisé en vue de concevoir une prothèse parfaitement adaptée à la morphologie de la mâchoire du patient.

Lors d’une séance au cabinet dentaire, le patient essaie la maquette de prothèse préparée par le prothésiste qui collabore avec le dentiste.

Ensuite, la prothèse définitive est confectionnée en tenant compte des souhaits du patient et elle peut être mise en place dès que la surface sur laquelle elle doit être placée le permet.

 

Elles constituent une solution appropriée pour un patient qui a perdu toutes les dents qui garnissaient l’une de ses mâchoires.

Leur maintien est assuré par un phénomène de succion si le fonctionnement des glandes salivaires du patient est satisfaisant.

Toutefois, si le patient souhaite renforcer ce maintien pour ne pas risquer de perdre son dentier au cours de la journée, le dentiste peut prescrire une substance spéciale qui renforce la stabilité de la prothèse en jouant le rôle d’une colle biologique.

Par ailleurs, le confort du patient peut être amélioré si le dentiste peut mettre en place des implants sur lesquels il fixe une pièce métallique qui pourra recevoir la prothèse qui sera fixée au moyen de clips.

Cette solution offre un bon confort et une grande commodité au patient qui n’a pas à se soucier du maintien de sa prothèse et qui pourra la retirer très facilement pour l’entretenir.        

Le processus de confection d’une prothèse amovible complète est identique à celui qui est prévu pour une prothèse partielle.

Il inclut notamment la prise d’empreinte et la confection d’une prothèse provisoire que le patient utilise jusqu’à ce que la prothèse définitive puisse être mise en place.    

Obtenir des devis de professionnels de la santé