Quel est le prix d'un blanchiment dentaire ?

Cette technique qui est la plus coûteuse a l’avantage de procurer le plus souvent un résultat immédiat, car le dentiste peut accélérer l’action du gel de blanchiment en dirigeant le faisceau d’une lampe à laser sur les dents du patient.

Ce soin est exécuté après la mise en place de protections sur les lèvres, sur les gencives et sur les muqueuses. Le prix d’une séance atteint au moins 200 € et il varie le plus souvent entre 400 et 800 €.

Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

 

Cette méthode est plus contraignante qu’un traitement au laser, mais elle est plus économique, car le budget à prévoir est le plus souvent compris entre  500 € et 1000 € si le client s’adresse à un dentiste français.

Le dentiste examine les mâchoires du patient avant de réaliser une empreinte et de confectionner des gouttières thermoformées dont le patient se servira pour appliquer le gel sur ses dents.

Une fois qu’il est rentré chez lui, le patient applique le gel dans les gouttières et place ces gouttières sur ses dents. Les gouttières doivent être laissées dans la bouche pendant la durée indiquée par le dentiste.

Cette durée peut atteindre plusieurs heures et le patient doit refaire le soin pendant plusieurs jours.

 

Cette formule est plus économique qu’un traitement prescrit ou réalisé par un dentiste, mais il faut y recourir avec prudence.

En effet, un bar à sourire n’a le droit de proposer ce type de soin à ses clients que s’il utilise des produits, dont l’emploi, n’est pas réservé aux dentistes.

Il est donc recommandé de demander à son dentiste les coordonnées d’un établissement travaillant d’une manière parfaitement légale et totalement digne de confiance.

En effet, si le bar à sourire utilise des substances contenant de l’eau oxygénée et dont la concentration est trop forte, le client risque de subir un préjudice important.

Ainsi, s’il a des caries ou des obturations qui ne sont pas totalement étanches, les dents concernées risquent de devoir être dévitalisées et couronnées en raison des lésions provoquées par un gel trop concentré.

En outre, ses gencives peuvent être irritées et la sensibilité de ses dents peut s’aggraver définitivement. L’ordre professionnel des chirurgiens-dentistes a été amené à prendre des mesures contre certains bars à sourire dont les méthodes étaient totalement illicites et à diffuser des mises en garde contre ces centres.

Recevez des devis gratuits de professionnels de la santé dans votre région

Par ailleurs, certains centres n’hésitent malheureusement pas à transgresser la loi en affirmant à leurs clients qu’ils obtiendront des résultats que les techniques de soin utilisables légalement ne permettent pas d’atteindre.

Il s’agit d’une pratique commerciale trompeuse qui est sévèrement réprimée par le code de la consommation.

Les tarifs demandés par les établissements varient entre 30 et 300 € par séance. Il faut éviter les centres qui réclament 500 €, car ce tarif n’est pas avantageux par rapport à celui d’un dentiste.

 

Ces kits qui coûtent le plus souvent quelques dizaines d’euros sont adaptés aux attentes des patients pour lesquels l’intervention du dentiste serait trop coûteuse.

Simples à utiliser, ils peuvent procurer de bons résultats qui ne sont pas forcément durables. Il faut par ailleurs demander au pharmacien dans quelle mesure ils peuvent être utilisés sans risques, surtout chez les femmes enceintes.

 

Il s’agit notamment du bicarbonate de soude et du charbon végétal. Ces produits qui sont bon marché (en effet, le bicarbonate de soude ne coûte approximativement que 4 € par kilo et une boîte contenant une soixantaine de gélules de charbon végétal coûte moins de 20 €) sont très simples à utiliser et ils peuvent procurer de bons résultats.

 

Ils constituent la solution la plus simple et la plus économique. Mais les résultats sont limités et rarement durables. Le coût d’un du dentifrice ne dépasse pas 15 €.

 

Il y a lieu de rappeler que l’assurance-maladie obligatoire ne prend en charge que les détartrages et qu’un blanchiment proprement dit est entièrement à la charge du patient.

Il faut par conséquent choisir une mutuelle acceptant de prendre en charge ce type de soin si l’on envisage d’y recourir dans le futur.

Dans ce cas, il est judicieux d’anticiper le coût du traitement en demandant à son dentiste de donner des indications à ce sujet avant que le blanchiment devienne urgent.

Obtenir des devis de professionnels de la santé